contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org - 1er Site de Reférence sur l'Islam et la Tidjaniyya au Sénégal دائرة الأصفياء
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



VIDEO - SOUVENIR - El Hadj Ibrahima Sakho 13 Août 1994 - 13 Août 2016 - Retour sur le parcours de l'homme + Best Of de ses causeries


Cet Article a été lu plus de 66432 fois


El Hadj Ibrahima Sakho, fils de El Hadj Elimane Sakho et de Sokhna Fatoumata Ndiaye dite Mame Ngouye Sigui, naquit le mercredi 20 décembre 1911 au quartier Keury Kao à Rufisque, Dakar. Tout le prédisposait à devenir un érudit de l'islam d'autant plus que son père, Mame Elimane avait déjà une parfaite maitrise du Coran et des textes religieux avant même sa rencontre avec El Hadj Malick Sy à Ndiarndé. C'est à la suite de cette rencontre que Mame Elimane s'est installé à Rufisque en tant qu'imam Ratib et représentant de Seydil Hadj Malick.



VIDEO - SOUVENIR - El Hadj Ibrahima Sakho 13 Août 1994 - 13 Août 2016 - Retour sur le parcours de l'homme + Best Of de ses causeries
À bas âge, El Hadji Ibrahima Sakho fit ses études coraniques à Diamal dans la région du Saloum auprès du marabout Abdou Cissé surnommé « Borom Diamal » qui était aussi son oncle. Après avoir fait ses humanités auprès de la famille Cissé, El Hadj Ibrahima Sakho rejoignit son père à Rufisque pour poursuivre ses études. Il fera ensuite son service militaire, intégrera l'armée sous le matricule 255 6 RAC et participera à la Seconde Guerre mondiale.

À l'âge de 18 ans, il reçut le Wird Tidjane de la part de son père. Quelques années plus tard, alors qu'il n'avait que 26 ans, il reçut l'autorisation spéciale de délivrer le Wird Tidjane aux fidèles (Ijaza Itlaqi). C'est en 1945 qu'il effectua son premier pèlerinage à la Mecque.

Ayant commencé son œuvre, sa vulgarisation de l'islam à travers la publication de documents écrits sur la prière, le jeune, la Zakat, le pèlerinage à la Mecque - El Hadji Ibrahima Sakho a dû se rendre compte que l'oralité occupe une audience beaucoup plus importante dans la société sénégalaise compte tenu de certaines spécificités socio-culturelles. Dès lors, il a dû opérer un changement de méthode, un renouvellement pédagogique pour se lancer dans l'oralité à travers l'organisation de veillées ou nuits religieuses autrement appelées « Gamou » en Wolof.

Son premier gamou date de 1929 à Nguékhokh alors qu'il n'avait que 18 ans; mais il avait déjà beaucoup de connaissances islamiques acquises auprès de Borom Diamal, de son père Mame Elimane et de l'érudit de Rufisque Amadou Lamine Diakha Cissé.

Avec son immense savoir, El Hadji Ibrahima Sakho a davantage marqué les Esprits des sénégalais à cause de son éloquence, sa pertinence et surtout sa pédagogie. De prime abord, sa parfaite maîtrise du Nahwou, la Grammaire Arabe faisait de lui un érudit hors pair. C'est ce qui lui a valu une explication avec brio du « Khilassou Zahab », la plus grande et emblématique œuvre sur la vie de Seydina Mohamed (saw) réalisée par le guide spirituel El hadj Malick Sy (rta).

À travers le Khilassou Zahab qui a fait toute sa célébrité, Mame Ibou fait partie des plus illustres protagonistes de la diffusion de la pensée de El Hadji Malick Sy, et surtout de faire connaître sa dimension intellectuelle et morale au grand public. Éminent pédagogue et brillant éducateur, El Hadji Ibrahima Sakho a été le principal animateur du Mawlid de Tivaouane pendant près de 20 ans, auprès d'El hadj Abdou Aziz Sy Dabakh dans la mosquée de D'El Hadj Malick Sy. De plus, il avait une parfaite maîtrise du Coran qu'il a pu intégralement traduire et bien expliquer. À part les veillées religieuses, il faisait part de ses connaissances coraniques au grand public dans la mosquée de Thieudém à Sandaga dans la ville de Dakar.

Partisan engagé de la tolérance entre les hommes, toute religion et toute obédience confondues, il a été titulaire du plusieurs décorations dont celle que lui a décernée au Vatican sa sainteté le Pape Paul VI en 1966.

Ibrahima Sakho était aussi un poète, écrivain et grand bâtisseur ; c'est ainsi qu'au nombre de ses écrits publiés, on compte plus de 16 Ouvrages sur des thèmes aussi essentiels que divers, des poèmes dédiés à Seydina Mohamed (saw) au vénéré Cheikh Seydi Ahmed Tidiane Chérif à son maître spirituel El Hadj Malick Sy, ainsi que 22 mosquées qu'il a pu construire au Sénégal. Mais, l'une de ses plus illustres œuvres fut sans conteste la prière annuelle de la Salatoul Tasbihi qu'il avait organisée depuis 1968 à Médinatoul Mounawwara dans le département de Mbour.

Il mourut le samedi 13 août 1994 à son domicile à Keury Kao Rufisque, rue Ousmane Socé Diop et a été inhumé dans la mosquée de « Campement Nguékokh ».

Puisse Dieu lui accorder parmi les meilleures places auprès de notre Prophète Seydina Mohamed (saw) .

VOICI 129 CAUSERIES D'EL HADJ IBOU SAKHO SUR LE PROPHÉTE


REJOIGNEZ LA PAGE FACEBOOK DÉDIÉE A CE MONUMENT


Asfiyahi.Org
Samedi 13 Août 2016

Cet Article a été lu plus de 66432 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par diop samba le 26/05/2010 09:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dieuredief vraiment dahira asfiyahi pour ce que vous nous apportez

2.Posté par Oumar CISSE le 21/06/2010 08:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Djazakoumou lahou khayran.

3.Posté par cheikh amet tidiane dieng le 15/10/2010 20:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tiwaouane l universite impaire

4.Posté par Mara Fall le 15/02/2011 14:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sakho Elimane ,le sénégal a perdu un grand pédagogue , fatabarakallah yalnala yalla faye

5.Posté par ibou diamé le 02/03/2011 21:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
yalna yalla yok leram té fayal gnou ko yiw.et merci infiniment pour la salatoul tasbih a rta el ibrahima sakho.

6.Posté par cisse macisse le 15/09/2011 15:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ki moy broom kham kham te tabe thi yalla nanou ko yalla fayal

7.Posté par seck le 10/11/2011 17:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ki mo takh gnou xam kouy seydina mohamed modone fri mou lérr nagn ci bopp nit gni yalla na yalla yokou léram

8.Posté par babacar le 11/11/2011 07:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Yallana ko Yalla yeureum t yok ler

9.Posté par MODOU SOW le 13/11/2011 08:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DIAREDIUEF MAME MAODO YA TAKH NIOU KHAM NABY WAYE MAME IBOU SAKHO YA TAKH NIOU KHAM KOUY MAME MAODO.

10.Posté par bayeassndao le 18/11/2011 22:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

11.Posté par ELHADJI IBRAHIM SAKHO le 20/04/2012 14:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BEP DIOULITE WARNA KO DI ROY ALKHAMDOULILA DI KO SANTE SOUGNOU BOROM

12.Posté par arame.fall.yade le 24/05/2012 18:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je.voudrais.les.prières.d'elhadji.ibrahima.sakho.et.ce.qu'on.rècite.durant.les.prières.merci

13.Posté par Abdou Ndiaye le 04/07/2012 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faudrait que nos dirigeants pensent a lui dedier le nom d'une grande oeuvre, ecole, avenue, ou autre. diajaka lahou, ya cheikh,

14.Posté par diaw seydou le 11/07/2012 19:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
alhamduliah sa ma goor gui naniu ka YALLAH fayal

15.Posté par moctar gaye le 24/07/2012 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
yalla na yalla na nou ka fayale .il a passe toute vie à apprendre et à enseigner.il est un veritable disciple de seydina el hadji malick sy .ce qui montre sa grandeur.il a beaucoup fait pour tous les musulmans du monde et surtout ceux du pays avec la salat tasbihqu'il nous a donne comme cadeau.
merci à ceux qui ont créé ce site .

16.Posté par Massamba gar Ndour le 22/03/2013 16:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
que le bon Dieu le gratifie de tous ses biens et lui accorde adianay firdawsi; que le bon Dieu nous donne la force et la capacité de nous inspirer des enceignements de El hadji Ibrahima Sakho;
par la grâce du bon Dieu et le salut de son prophète Mouhamed ( s a s ) que nos prières soient exaussées

amine

17.Posté par omzdonde le 22/07/2013 04:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
formidable site

18.Posté par Malick DIACENE le 13/12/2014 00:57 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ya Allah nako Ya Allah yeureum, tabiko Aldiana té taff gnou ci barkém.
Aka nékhonn ma meunonn dara ci diamonomm. Ya Allah khamna li ci sama kholeBayina sama bopp ak Ya Allah

19.Posté par Toure ABDOULAYE le 12/08/2015 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
FORMAIDABLE SITE QUE JE VIENS de découvrir
bonne continuation

20.Posté par Ass Tine le 15/08/2015 00:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que Le Tout Puissant dans Sa Bonté Absolu ne cesse de déverser à jamais de suaves flots de lumières dans sa tombe.
Il fait parti de ceux qui nous ont permis de connaitre et reconnaître l’Élu des Élites, Le Meilleur de hommes, Seydina Mouhammad (saws).

21.Posté par doudou le 15/08/2015 18:00 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
El hadji ibrahima sakho,el hadji galla diagne ancien imame de la mosquee de gueulle tapée,je vous dois enormement.
Yalla nalene borom bi kharé aldina you geuneu kawé amine.

22.Posté par Gora diarra le 29/10/2015 08:51 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dieureudieuf wà keur SEYDI EL HADJI MALICK, tarikha dou ay nakhé, wonne talibéyi yonou Yalla té diko dieuffé. Té diogouléne si. Commentaire *

23.Posté par mbaye le 13/08/2016 19:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
yalna yalla yokou lérame té tas niou si barkém

24.Posté par Khalifa thiam le 14/08/2016 04:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Yalla nako yalla yeureum te khareko aldjana tres grand homme de dieu.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :