contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org - 1er Site de Reférence sur l'Islam et la Tidjaniyya au Sénégal
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Hommage à mon Maître (Par Imam Diabel Koité)








Je reprends ma plume pour rendre hommage à un être cher, une personne dont l’humanité́ n’est plus à démontrer, une personne qui, en plus d’être une référence, un modèle, un exemple de sagesse, est un père, un maitre, un professeur, une idole, un guide, je veux nommer le professeur Abdou Aziz Kébé .

Comme le dit un proverbe arabe « Lorsque vous avez reçu un bienfait, ne vous en rendez pas indigne par le défaut de reconnaissance ». je ressens un profond besoin de rendre un vibrant hommage à cet homme qui a participé́ à ma formation, à mon éducation et à ma carrière parce qu’ayant placé en ma modeste personne les responsabilités de Président de la commission religieuse à la Délégation Générale au Pèlerinage aux lieux Saints de l’Islam.

J’appelle les jeunes de ma génération à lire cette missive car en l’écoutant parler, j’avais la certitude qu’il ne s’adressait pas à moi seul, mais à toute la jeunesse du Sénégal et d’ailleurs.

Dans son bureau sis aux Almadies, après une longue séance de travail sur les préparatifs du pèlerinage, partageant avec lui un savoureux café, j’étais tel un enfant devant son premier cadeau, toute mon attention captivée par ce Monsieur à l’allure imposante. Le charisme et la classe qui émanaient de lui évoquèrent en moi des souvenirs; lui, debout devant les étudiants dans les enceintes de l’université́ cheikh Anta DIOP de Dakar.

Avant de partager avec vous, les conseils qu’il m’a donnés, j’aimerai témoigner des actes qu’il a posés et dont je suis témoin et qui sont restés dans ma mémoire tellement ils étaient nobles !

Je voudrai m’attarder sur le caractère indulgent de cet homme que je considère comme un saint par sa capacité́ à pardonner à ses détracteurs à les accueillir et à échanger avec eux à l’instar de son homonyme Serigne Abdou aziz SY al Amine RTA au cœur charitable et mieux de l’homonyme de celui-ci Mame abdou Aziz SY Dabakh RTA l’absent le plus présent ; ainsi permettez-moi de rappeler les monologues de ce dernier qui peuvent servir de viatique à quiconque voudrait le salut ;

Le Shaykh Mame Dabakh – Qu’Allah augmente son flux ! disait dans un poème rempli de mots Wolof et Arabe dans lequel il aborde différents points importants de la vie de la nation et des croyants :

Ne sois point, ô Abdoul Aziz, dur et arrogant envers les gens.
Jamais ! Ce serait anormal.
Par contre, sois souple, poli, d’abord facile, courtois, patient,
Endurant, être indélicat est autre chose.
Entretiens les liens du sang, améliore-les, pardonne à tous ceux qui t’offensent, pour l’amour de DIEU: ceci est la bonne action !
Honore de même tout autre serviteur que tu rencontres :

Que tu parles ou agisses, sois attentionné, et réjouis-leur le cœur !
Sois bienfaisant, charitable, où que tu sois, pour l’amour et l’agrément de DIEU Fais cela, tu ne le regretteras ».

Maître a forcément lu et assimilé ces vers, ce qui explique entre autre son ouverture d’esprit, son altruisme... Il est le premier à instaurer ce qu’il appelle « la communauté́ du pèlerinage » parce qu’ayant certainement compris le sens de cette pensée « si tu veux allez vite vas-y seul mais si tu veux allez loin vas-y avec les autres ».
Oh jeunes lisez ces lignes et apprenez en.
Equité́, sens de responsabilité́, droiture, loyauté́, respect des anciens, savoir vivre en société́ , ces quelques mots peuvent résumer tous les conseils que mon vénéré́ maitre et non moins patron ne cesse de me donner.

Diabel, me dit-il « la vie est courte et mérite d’être vécue, tu es certes jeune mais n’oublie pas que tu es une référence. Je suis fier quand j’écoute tes prêches à la radio ou sur You tube, mais garde à l’esprit que tous ceux qui viennent vers toi n’ont pas tous des intentions nobles. Tu es sur un chemin sinueux et pleins d’embuches alors évite les pièges, que sont l’argent et les femmes, ces deux réalités qui ont perdu plus d’un qui avait emprunté le même chemin. Il arrive dans la vie d’un homme, où il n’est plus maitre de lui-même, surtout quand à travers lui

se reflètent plusieurs personnes. Quand un homme arrive à ce stade de sa vie, il doit faire attention aux actes qu’il pose, il n’a plus droit à l’erreur parce que n’oublie pas que l’ennemi le plus dangereux cache toujours une épée derrière chaque sourire donc pour la tranquillité́ de tes amis et sopeys ne fait rien que ton ennemi ne peut savoir ».

Entre deux gorgées de café́, Abdou Aziz Kébé poursuit, avec un sourire qui laissait paraitre son joli diastème : « Respecte tes parents, me dit-il, honore les, aime les, adule les, prie pour eux et soit toujours prompt à exécuter leurs désirs et sache que, quel que soit l’ascension sociale que tu pourras avoir , tes parents ne seront jamais tes égaux ils sont l’échelle qui te supporte pour que tu puisses rester au sommet, s’ils te lâchent à cause de ton indifférence à leur égard tu retombes plus jamais tu ne te relèveras . »
« Diabel, rien ne t’empêche de reconnaitre le mérite des autres, mais tient toujours compte des avis de ton guide religieux, celui que tu as choisi et montré à la face du monde en l’occurrence Serigne Babacar SY Abdou, voue lui respect et reconnaissance, ne prends aucune initiative sans, au préalable, lui en parler d’abord, ceci sera une garantie pour toi en cas d’erreur sur ton parcours.

Diabel, apprends toujours des autres, ne sois pas suffisant, n’aies pas honte de demander, l’apprentissage n’a pas d’âge, un enfant de bas âges peut t’apprendre beaucoup de chose dans la vie, fais vivre ton esprit par la recherche, ne minimise aucune connaissance, tu recevras beaucoup de conseils dans la vie mais il faut savoir en prendre certains et en délaisser d’autres et pour ce faire, il faudra avoir l’approche facile, être humble et accessible. Cependant, éloignes toi de la médisance, de la calomnie et des bavardages inutiles.
Diabel, en grandissant tu acquiers de grandes responsabilités dont celle de t’occuper d’une épouse...sois bon avec tes épouses, les pauvres ont quitté́ un environnement qu’elles connaissent vers un autre qu’elles méconnaissent, sois leur père, mère et frère ; protège les contre vents et marées, complète leur éducation à ton image afin qu’elles puissent adopter ta famille et en faire leur. Sois patient avec elles et évite de leur faire des promesses quand tu es content mais aussi de prendre des décisions quand tu es fâché ; pour cela souviens toi toujours de ce que ALLAH SWT a dit dans la sourate 11, verset 153 « ...cherchez du secours dans la patience et la prière ! En vérité́, DIEU est avec ceux qui font preuve de patience...
Diabel, tu es comme un fils, ta réussite est ma fierté́, ton échec ma honte, mais j’ai confiance en toi, c’est pourquoi je te demanderai de rester digne quelle que soit les

circonstances mais n’oublie pas que la dignité́ d’un homme réside dans le travail. Le poste que tu occupes aujourd’hui ne sera certainement pas le dernier que tu occuperas, avant toi un autre l’avait déjà̀ occupé et après toi un autre l’héritera alors fais en sorte que celui qui viendra après toi ne soit pas déçu de ce que tu lui légueras. Respecte ton travail, consacre lui le temps qu’il faut ensuite seulement tu mériteras ton salaire.
Tels sont les conseils qu’un ami, maitre, professeur, père a donné́ à toute une génération. Ne voulant pas les garder pour moi seul je les partage et espère qu’ils feront tache d’huile dans l’esprit de ceux qui liront ces mots.
Je ne saurai lever ma plume sans exprimer ma gratitude pour cet être exceptionnel, ce professeur qui joue pleinement son rôle d’avant-gardiste face aux dérives de cette jeunesse en quête de repères. Puisse le Bon Dieu vous prêter longue vie, une santé de fer de façon que vous puissiez mener à bien cette mission de conseiller, de réunificateur, de défenseur de la cause des jeunes... au service de l’Islam
Merci Professeur !

IMAM DIABEL KOITE
Président de la Commission Religieuse à la Délégation Générale au Pèlerinage Chroniqueur religieux à la radio FM SENEGAL 103.1/BM Télévision Imam Ratib à la Mosquée de HLM5 Maitrisard à l’université́ Cheikh Anta Diop de Dakar Département Arabe Ancien étudiant du Professeur Abdoul Aziz KEBE actuel Délégué́ Général au Pèlerinage

 

Asfiyahi.Org
Lundi 3 Février 2020






Réagir à Cet Article !

1.Posté par Adja Maguette Tâhâ Gueye le 03/02/2020 22:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Maachaa Allâh 👏👏👏
Que d'enseignements
Barakaatouhoú fiikoume Yaa Seydii

2.Posté par Seydou DIA le 04/02/2020 18:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tres beau hommage d'un disciple a son Maître...MAcha Allah.
Ceci est un texte qui inspire...Merci, Seydou

3.Posté par Ba le 12/02/2020 10:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ma cha ALLAH
Ce professeur kebe je ne le connais pas personnellement mais rien que de le voir on sent qu’il est très poli , bien éduqué et que la main de DIEU est sur lui, c’est d’hommes De son genre dont tout un chacun à besoin pour avancer dans la vie
Que DIEU lui prête très longue vie
Ba

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :