contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org - 1er Site de Reférence sur l'Islam et la Tidjaniyya au Sénégal
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Tamkharit 2021-Relecture introspective des extirpés et Tentative de Revalorisation dusermon du khalife Général des Tidianes, Serigne Babacar Sy Mansour (Par Serigne Saliou Fall, Daara Baye Fall Liguey Jamou Yalla)







Base d’appui du titre :
«Annonce la bonne nouvelle à Mes serviteurs ».

« Ceux qui écoutent le discours, et en suivent le meilleur. Ce sont ceux-là que Dieu a bien guidés et ce sont ceux-là les gens doués d’intelligence ». Extrait du Saint Coran, Sourate 39 (Les Groupes Homogènes), Verset 17-18.
4. Eléments d’appréciation du titre:
Ledit sermon fut un moment exprimant, des états psychologiques, socioculturels, religieux,sociaux voire même politico-économiques. Lesquelles considérations s’orientent vers lesens et facette de multiples sujets couvrant le contexte de l’actualité du Sénégal. Les aspects du sermon sont des référentiels prioritairespour le bien vivre ensemble. Ledit sermon est tracé dans un plan soutenu par repère orthonormé.

L’exactitude dans lequel il énonce son adéquation avec les défis voire enjeux de la crise est à la fois pédagogique et instructive. En ligne de mire ci-git, la Covid-19.

Les perceptions de l’abscisse et les sensations de la fonction droite du sermon, voguent vers le bon devenir du Sénégal, confronté à la crise. Laquelle situation de désagrément et d’offense aux droits de l’homme sévit brutalement est sans exception tous les pans de la société.Notre pays de croyants, sans aucune mesuredoit être alerte.

Le sermon, prononcé a été écouté, analysé pardifférentes catégories sociales, professionnelles. Convenons-en, ledit sermonest à plus d’un titre, digne d’intérêt. Il suffit de peser les réactions relayées par la presse ; pour se faire une idée exacte du degré de réceptivité de la haute teneur profonde. La portée multidimensionnelle :

Spiritualité-Vaccination-Rivalité Politique-Perte des valeurs-Médias et Réseaux sociaux, Bonne gouvernance constituent le poids que reflète la lourde charge du sermon ; dans toute son amplitude, prononcé en la bonne circonstance.
5. Circonscription du titre :
Le peuple sénégalais dans la quasi-totalité de toutes ses franges sociales et intellectuelles a apporté des réflexions fussent-elles à grande échelle passionnelle. Toutefois elles demeurent bien circonscrites. En nombre important d’autres observateurs avertis ont émis des idées concises, avis non divergents s’agissant de la quintessence bien ajustée du fameux sermon. La conjoncture en bandoulière, reste le terreau de fertilisation d’application et d’appropriation opportune des extraits du sermon.

« Ce discours nous a parlé. Il nous a délivré un message pour que nous modifions nos comportements, dans un sens qui nous améliore, et qui nous place sur la rampe du progrès social, et de l’élégance morale » a écrit dans la presse le Pr Abdoul Aziz Kébé sous le titre « Restaurer notre volonté de vivre ensemble ». Personne ne saurait mieux dire que cet islamologue pétri de qualités sublimes et non sublimées.

6. Attrait du sermon :
Des interrogations de source variées se sont penchées sur le contenu global du sermon et de retenir l’idée d’un projet ainsi libellé.Tamkharit 2021-Collectif d’appui des extraits les plus saillants du sermon du khalife Général des Tidianes, Serigne Babacar Sy Mansour. Il y est question de restituer, partager pour une appropriation opportune du sermon à des fins d’éducation, d’instruction et pédagogie. Les retombées fructueuses seraient porteuses de haute valeur ajoutée. L’option et la démarche inclusive au bénéfice du Sénégal. Notre pays est partie prenante des thèmes déclinés avec lucidité par le Sage Khalife desTidianes à Tivaoune.

Les initiateurs et promoteurs de cette idée de projet à visage humain se comptent parmi noséminences grises de grande qualité morale et patriotique. Ces ressources humaines exceptionnelles se sont engagées à s’évertuer,sur les méthodes pratiques de mise en œuvre.L’efficience et efficacité aidant. L’idée maîtresse qui couronne leurs appréciationspeut être libellée sans risque majeur de contradiction saillante ou équivoque troublante. Ainsi semble-t-on bien accueillir la formulation dans le formant d’appui énoncé.

7. Questions et réponses auxquels s’adresse le sermon :
La traduction du contenu dans les extraitssaillants, épouse les contours d’expression citoyenne dans la définition du groupe de mot. Cette manœuvre à visage humain doit être sans heurt social et exempt d’externalités négatives. L’inclusion et l’équité dans la répartition des effets escomptés du sermon au profit de la cible sont les piliers de soutien d’importance capitale.

Le peuple du Sénégal, au-delà des divergences politiques, idéologiques, religieuses est invité à s’arc bouter pour l’envol et /ou l’émergence du pays dans la lecture rétrospective des pans du sermon de grande valeur.

« Si telle est la conviction du Khalife, telle que nous l’avons perçue dans son discours, il nous reste à nous de l’approprier dans les différentes sphères qu’il a définies : au plan individuel et moral,
au niveau de l’engagement citoyen, au plan du leadership, politique, religieux, intellectuel et autres, la part des médias ».Pr abdoul AzizeKébé dixit dans son analyse, haut de gamme. Puis conclure sans ambages : « Pour tous ces niveaux de l’intervention des Sénégalais, le Khalife invite à la précellence des intentions pour insuffler à l’acte, l’âme de la vertu, de la conscience d’Allah ».

8. Vision prospective du sermon :
Les termes des extraits du sermon mis en orbite sont consistants, fermes, patriotiques. Il y a donc bien là des raisons d’en tirer le meilleur au bénéfice de tous, partant d’une appropriation opportune au niveau général.


Au demeurant l’appropriation de quelconque discours visant le bien-être social d’une cible, exige un préalable. Ce pré requispasse par la compréhension des tenants et aboutissants quant au contenu du sermon et du rôle et place des parties prenantes de projet envisagé.

Le management partant du doigté des initiateurs et promoteurs est hors des méthodes classiques. L’approche méthodologique se situe aux antipodes des formats classiques et désuets de revalorisationou réutilisation de discours des hommes célèbres et respectées ; à l’instar du sermon cité en référence dans le titre ci-haut.

Auteur : Serigne Saliou Fall, Expert en Finance/Management dePartenariat. Personne Morale de la Daara Baye Fall Liguey Jamou Yalla.
Email : ssfallconsultant@gmail.com

Asfiyahi.Org
Mardi 31 Août 2021






Réagir à Cet Article !

1.Posté par Mamadou L Traoré le 31/08/2021 15:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un texte avec un niveau de français de loin au dessus de la moyenne qui sera certainement mal compris par la plupart des lecteurs comme moi qui auront la chance d'y jeter un coup d'oeil.
Le mot merci serait insuffisant pour vous mon cher Monsieur Saliou Fall, au moment où des querelles divisent les foyers religieux des hommes comme vous mériteraient le Prix Nobel de la Paix entre les Tarikhas au Sénégal.
Je me suis amusé à me souvenir de ses mots en mathématiques qui m'ont toujours marqué (repères orthonormées, abscisse) qui démontrent clairement votre niveau intellectuel et humain.
Merci pour cette leçon Monsieur Fall Djawrigne

2.Posté par Djibril Ndiay le 31/08/2021 22:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Rien à dire.
Vraiment sublime. Ma Sha Allah.
Que cette (belle et profonde) soit source d'inspiration, de tolérance et de respect pour nous tous Sunugaliens.
Merci Cher Serigne Saliou Fall.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :
Article n°7982

Article n°7982 - 03/09/2020

Le Volet Humanitaire

Le Volet Humanitaire - 24/11/2009

Le Volet Economique

Le Volet Economique - 24/11/2009