contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



PHOTOS - À la Redécouverte de la Mosquée Seydi Djamil de Fass


Cet Article a été lu plus de 4452 fois




« Je voudrais un jour que l’on dise que Fass est le plus beau quartier de Dakar, à l'image de la Mosquée de Seydi Djamil ».

C’est en ces termes que Serigne Mansour Sy Djamil reprenait à son compte cette réponse du Président Américain Richard Nixon, qui affirmait qu’Istanbul est la plus belle ville du monde grace à la beauté de ses minarets. La mosquée de Seydi Djamil a vu le jour dans ce quartier populaire situé au milieu de la capitale sénégalaise.

« Fass, ville religieuse » peut paraitre paradoxale. Mais malgré les apparences, ce quartier fait partie d’une commune qui abrite à son sein plusieurs foyers musulmans et catholiques. La grande maison Keur Serigne Touba et celle de Serigne Cheikh Mbacké Gaindé Fatma (premier petit fils de Serigne Touba) sont à Colobane. La maison de Serigne Cheikh Tidiane Sy (défunt Khalife Général des Tidianes) à côté du domicile de Serigne Ahmet Khalifa Niasse (Léona Niasséne) sont à Fass. Tandis que l’actuel Khalife Général des Tidianes Serigne Babacar Sy Mansour habite à la Gueule Tapée. Aussi l’une des plus vieilles églises de Dakar et autres sanctuaires catholiques ou missionnaires évangéliques sont en bonne place dans la commune de Fass Colobane Gueule Tapée.

Serigne Moustapha Sy Djamil, premier petit fils de Seydil Hadji Malick Sy (RTA), s’est installé à Fass au début des années 60. Il y habita pendant plus de 30 ans, jusqu’à son rappel à Allah (SWT), le mercredi 8 Décembre 1993. Les dignitaires religieux de Tivaouane décidèrent sous l’autorité du Khalife Général des Tidianes de l’époque Serigne Abdou Aziz Sy Dabagh, de l’inhumer dans sa propre demeure, à l’endroit où ce fils ainé de Serigne Babacar Sy (RTA) avait l’habitude de s’assoir pour lire le coran.

Serigne Abdou Aziz Sy Al Amine en saluant cette décision, pensa qu’il fallait en plus ériger une mosquée et un institut islamique autour du mausolée de Seydi Djamil afin disait-il : «d’embellir cet espace pour le repos de son âme dans un havre de paix ». « Niou rafétal teurayeum ».

Serigne Mansour Sy Djamil, Président de la Fondation Seydi Djamil a aussitôt pris au rebond cette idée en la concrétisant par la mise en place d’un comité de gestion dirigé par son jeune frère Serigne Cheikh Tidiane Sy. Ce comité de gestion était chargé de la construction de l’ensemble de ce complexe culturel et religieux.

Samedi 28 février 1998, Serigne Mansour Sy Borom Daradji, par ailleurs, Khalife Général des Tidianes d’alors, reunissait à Fass, autorités religieuses, autorités étatiques, notables du pays et l’ensemble des sympatisants de la Hadara de Seydil hadji Malick Sy pour procéder à la pose de la première pierre de cet édifice islamique. Ce fut l’acte déclencheur d’une véritable opération de mobilisation de fonds, pour sa réalisation. Aujourd’hui, les travaux de la mosquée et du mausolée sont achevés à 99%.

Un daara moderne accueillant près d’un millier d’éleves dont 87% de l’effectif sont scolarisés à l’école francaise, jouxte ces deux batiments.






















Asfiyahi.Org
Dimanche 11 Mars 2018

Cet Article a été lu plus de 4452 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :