contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org - 1er Site de Reférence sur l'Islam et la Tidjaniyya au Sénégal
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



RESUMÉ RAMADANIYATE DU LUNDI 18 AVRIL 2022 : Recrudescence du suicide dans notre société : éventuelles causes et solutions tirées des enseignements des prophètes".






Le suicide, qui consiste à se donner intentionnellement la mort, est un phénomène qui prend de plus en plus des proportions inquiétante au Sénégal. Quelles sont les causes ? Quelle lecture lui donne la religion musulmane ? Qu'en est-il de la santé mentale et des facteurs sociaux ?
Asfiyahi pose le débat autour du thème : " Recrudescence du suicide dans notre société : éventuelles causes et solutions tirées des enseignements des prophètes". Pour en parler, Al Amine KEBE économiste.

Il faut au préalable dire que les pensées suicidaires, peuvent être assimilées à une urgence médicale et il est tout à fait normal de demander de l’aide en santé mentale pour traverser cette mauvaise passe.
Il faut pas se contenter de constater les dégâts mais plutôt de faire une retrospection profonde des causes du phénomène afin de tendre la main aux victimes selon Al Amine KEBE.

Par ailleurs, le suicide est souvent lié à des facteurs de stress et à des problèmes de santé complexes. Le suicide peut toucher toute personne, quels que soient son âge, son revenu, son origine ethnique et les facteurs sociaux présents.
D'après Al Amine KEBE, l'attitude première qui inquiète aujourd'hui, c'est l'isolement ou le manque de communication notoire observé, une situation critique qui s'avère être un terreau fertile pour le suicide.

Dans une dimension spirituelle, l'importante réponse à cette attitude inquiétante c'est principalement la connexion direct que l'humain doit entretenir avec le tout puissant. Ce qui ressort biensur des enseignements des prophètes. C'est surtout une aptitude essentiellement considérée comme une solution spirituelle urgente, qui attend sa mise en œuvre.

Le plus souvent, les gens ont des pensées suicidaires parce qu’ils ont perdu espoir et se sentent impuissants. Ils veulent mettre fin à leur douleur et ne voient pas d’autre issue, du moins ce qu'a laissé entendre Mame Ousmane NDIAYE. Il est donc important de mettre l'accent sur la situation sociale de l'homme. Le suicide peut aussi être un acte impulsif qui découle de la consommation de substances psychotropes. Dans certains cas, des personnes atteintes de maladies psychotiques, comme la schizophrénie, peuvent entendre des voix qui leur disent de se faire du mal.

En ce qui concerne les solutions et recommandations, il faudrait certes recentrer la réflexion pour prétendre émettre quelques solutions que ce soit. L'islam en général et l'enseignement des guides religieux du Sénégal, étant de parfaits instruments sociaux mettant en corrélation enseignements religieux et comportementaux, constitue sans doute la solution aux dérives. Il faut faire revenir la "Tarbiya" ou éducation spirituelle et religieuse, a laissé entendre Al Amine KEBE. Il faudrait aussi accentuer la sensibilisation à travers les médias pour persuader beaucoup plus de masses et tenter d'influencer la société sénégalaise par rapport aux bonnes pratiques. C'est à travers le Zikr qu'on pourrait observer une pacification de soi. Le cœur doit être alimenter par les invocations et ceci, pourrait aboutir à la stabilité de soi et de la société toute entière, nous dit Al Amine Kébé.

En définitive, de ce qui précède, il ressort que généralement, la société sénégalaise a besoin de s'ancrer au sens de la responsabilité et de s'approprier des enseignements spirituels et moraux de l'islam confrérique traditionnel et syncretique sénégalais.

Asfiyahi.Org
Mardi 19 Avril 2022






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :