contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



SYMPOSIUM DU MAWLID DE TIVAOUANE - Entretien avec Serigne Cheikh Tidiane Sy Jr : « La préservation du patrimoine de la Tijâniyya est le défi majeur de notre génération»


Cet Article a été lu plus de 2059 fois


Dans le cadre des préparatifs du Symposium du Mawlid qui se tiendra ce samedi 28 décembre au King Fahd Palace, Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy Ibn Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine , au nom du Comité scientifique qu’il coordonne, a accepté de répondre à nos questions sur le sens de cet évènement annuel en prélude du Gamou de Tivaouane.



Quel est le sens d’un symposium sur la préservation et la valorisation du patrimoine intellectuel et culturel de la Tijaniyya ?

La mondialisation a introduit un certain paradoxe dans la conception des cultures et des civilisations : une globalisation des modèles culturels doublée d’une fragmentation des appartenances et des identités de telle sorte que les peuples et les communautés qui ne veillent pas à la préservation et à la valorisation de leur patrimoine sont condamnés à la mimique des autres et à l’ignorance progressive de soi. De plus, la Tijaniyya du Sénégal, singulièrement le foyer de Tivaouane, sont particulièrement interpellés par cette problématique dont la dimension culturelle scientifiquement maitrisée sera fondatrice d’une connaissance objective de l’Islam Sénégalais.

Justement quelle est la pertinence d’une telle problématique pour un foyer religieux comme Tivaouane ?


Partant de l’Article 2 du texte de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel qui définit le patrimoine culturel immatériel, transmis de génération en génération, comme étant en perpétuelle recréation, nous avons estimé qu’il était urgent que notre génération, au regard des défis qui l’interpellent, se réapproprie cet héritage en partage. En produisant des œuvres multiples et variées portant sur la religion et la Tariqa Tijaan, Cheikh El Hadji Malick Sy, a ouvert la voie à une tradition de contribution intellectuelle endogène marquée par une démarche culturelle attestée par son ouvrage de référence que constitue, entre autres, la Kifâyat Râghibîn. Il revient donc, en toute responsabilité et sens du devoir, aux jeunes générations de perpétuer un tel enseignement en parfaite intelligence des réalités et contraintes de notre monde moderne.

Vous évoquez très souvent la notion de responsabilité….

Il s’agit bien d’une responsabilité historique. Malgré les difficultés de leur temps marqué par l’oppression coloniale et des conditions loin du confort de notre temps, les précurseurs ont tenu à inscrire le legs des anciens dans la durabilité. Aurions-nous quelque excuse que ce soit avec les possibilités qu’offrent notre époque moderne en termes de technologies, de ressources humaines et de savoir-faire ? C’est en sens que l’œuvre de Cheikh El Hadji Malick Sy est pour nous très inspirant. D’ailleurs, dans son ouvrage Jinâyat al-Muntasib al-Anî, Cheikh Ahmad Sukayrij le présentait comme « le legs béni des anciens aux nouvelles générations « Barakatu-s-salafi fil khalafi ».

Le Symposium du Mawlid est devenu un évènement phare ; par-delà les réflexions, des actions concrètes ont-elles été entreprises dans ce sens ?

Depuis toujours, des actions conséquentes ont été menées dans le sens de la préservation et de la valorisation du patrimoine intellectuel de Tivaouane. Sous la supervision de Serigne Abdoul Aziz Sy Al-Amine, des ouvrages importants de Cheikh El Hadji Malick Sy ont été réédités avec référencement bibliographique international en même temps que des manuscrits sur la vie de la Hadra dans un contexte qui a vu l’achèvement des travaux de la bibliothèque de Tivaouane. Le Gamou de cette année sera l’occasion de procéder au lancement officiel de ces nouvelles éditions. Déjà, au sortir du Symposium sera créé le Centre de Recherches, d’Etudes et de Documentation sur l’Islam et la Tijâniyya (CREDIT) qui sera le noyau central de collecte, de traitement et de diffusion du patrimoine écrit sur l’Islam et la Tarîqa.

C’est donc un vaste chantier. Quelle forme d’implication attendez-vous des familles religieuses détentrices de pans entiers de ce patrimoine ?

Le Comité scientifique en collaboration avec le CREDIT (Centre de Recherches, d’Etudes et de Documentation sur l’Islam et la Tijâniyya) a déjà lancé un appel en direction des familles religieuses auprès desquelles un vaste travail de sensibilisation va être entrepris dès après le Gamou. Nous en appelons, aussi, aux innombrables personnes-ressources de notre communauté si diverse aussi bien au Sénégal que dans la diaspora dont certaines expériences réussies pourront être mises à profit surtout dans la numérisation, la traduction et la diffusion utilisant toutes les techniques modernes qu’offre notre époque. En vérité, si la patrimonialisation s’impose comme un véritable enjeu socio-culturel, la diffusion optimale et la valorisation tenant compte de l’enrichissante diversité de la Tijâniyya sont autant de défis qui nous interpellent tous.

Asfiyahi.Org
Mardi 24 Décembre 2013

Cet Article a été lu plus de 2059 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par Mohamadou Diallo le 24/12/2013 15:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Excellente initiative émanant d'un éminent petit- fils de Seydi Hadj Malick (RWT) pour la conservation du patrimoine culturel immatériel.Vaste défi à relever par les sommités tijanes d'ici et d'ailleurs.Mes encouragements pour cette noble mission qui revêt une importance majeure.

2.Posté par ass ndiaye le 25/12/2013 19:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il est temps au moment ou les jeunes se ruent vers la nouvelle technologie qui a une double fonction sauver ou mettre en peril donc le guide doit sauver le talibé a travers ce moyen la. On n'es plus avec maodo et ses moukhadams c la mondialisation il faut user les livres de maodo; les perpetuer de maniere que les jeunes s'y mettent

3.Posté par Bachir le 28/12/2013 18:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MASHAA ALLAH rafetna ,li rek la ni khare si yène farlou liguèye bou andak pass pass ngir Liguèye CHEIKH SEYDIL HADJI MALICK SAMP meuneu dieum kanam ndakh YONEN MO KO MOM SWS té lou YONEN mome YALLA ko mome.
YAL NA YALLA diapalé lène

4.Posté par Amsata Seck le 29/12/2013 16:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce fut une très grande réussite. tant sur le plan de l'organisation qu'au plan de la pertinence des idées qui y étaient développées. Prions pour que toutes les propositions soient concrétisées et matérialisées en acte comme l'a bien souligné serigne Babacar Sy ibn Serigne Abdoul Azziz Sy Dabakh

5.Posté par Massamba Fall le 29/12/2013 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci à asfiyahi pour tout ce que vous contribuez à l'information juste et vraie. L'islam compte beaucoup sur l'orientation des hommes par les guides religieux et parmi ceux ci se place en tete les descendants de Seydi Elhadji Malick SY qui a opté pour etre enseignant sa vie durant. N'eut été Mawdo (rta) on aurait pas savouré l'amour à l'islam et à son prophète. BON MAWLOUD à Asfiyahi et à tous les musulmans. Pape FALL Dinguiraye.

6.Posté par Youssoupha DIOP le 30/12/2013 11:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Toutes mes félicitations à tous ceux qui ont oeuvré pour la réussite de cet événement majeur qui a connu cette année un succés éclatant à tout point de vue.Qu'ALLAH SWT nous donne la force et les moyens de préserver le précieux lég de Mame Maodo RTA

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :