contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



TOUBA - Rappel à Dieu de Serigne Bassirou Bara


Cet Article a été lu plus de 206 fois




TOUBA - Rappel à Dieu de Serigne Bassirou Bara
La famille de Cheikh Ahmadou Bamba (rta), particulièrement la communauté Mouride vient de perdre un homme exceptionnel. Serigne Bassirou Mbacké, vivait ses derniers moments sur terre en tant que vice-Khalife. Intellectuel et très éveillé, a rendu l’âme ce Jeudi 23 novembre 2017.


Jusque-là presque méconnu du grand public, Serigne Bassirou Bara Mbacké a fait ses dernières apparitions publiques pendant le Grand Magal de Touba. C'était d'abord pour accueillir le Président Macky Sall, en l'absence du Khalife Général des Mourides empêché, et ensuite pour présider la cérémonie officielle.

La nouvelle de l'inhumation qui aurait été faite à 19 heures était fausse. Déjà, aux environs de 21 heures, les gendarmes avaient érigé un dispositif dans les alentours des cimetières, renseignant les plus alertes qu'il se préparait quelque chose.

Qui fut Serigne Bassirou Bara ?

L'homme est le fils de Serigne Bara Mbacké Ibn Khadim Rassoul. Il est venu au monde en 1929. Orphelin dès l'âge de 7 ans avec le rappel de son père, il vivra aux côtés de sa mère Sokhna Maguette Khoudia Lô. Il acquit un peu tardivement l'usage de la parole. C'est ainsi qu'il devait démarrer avec un retard non négligeable l'apprentissage du Coran avec les prières de Serigne Fallou Mbacké. Sa maîtrise du livre Saint fut d'une fulgurance étonnante après qu'il a été confié à Serigne Mouhamadou Lamine Bara Diop à Dagana, d'abord et ensuite à Serigne Abdou Latif Mbacké Ibn Serigne Mame Mor Diarra. C'est finalement une formation achevée chez son homonyme Serigne Bassirou Mbacké. Aux côtés de ce dernier, il devra séjourner 27 années complètes.

C'est en homme accompli qu'il prit la direction de Dakar. Dans la capitale Sénégalaise, il s'ouvrit à l'école française. Il travaillera au building administratif jusqu'à sa retraite en 1992. Ces proches l'appelleront '' Bass Building ''. À Guédiawaye où il a vécu pendant longtemps, il est considéré comme un Chef religieux exceptionnel de par son ouverture et sa disponibilité. Il fut un grand cultivateur et un excellent éducateur.

Asfiyahi.Org et TV présente ses condoléances à la communauté Mouride, au Khalife Général des Mourides et à toute la Ummah Islamique.



(Avec DakarActu)



Envoyé de mon iPhone X

Asfiyahi News
Vendredi 24 Novembre 2017

Cet Article a été lu plus de 206 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :