contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



VIDEO - NDIASSANE : Les condoléances du Président de la République Macky SALL suite au rappel à Dieu de Elhadji Mame Bou KOUNTA


Cet Article a été lu plus de 125 fois


Ndiassane, 6 nov - Le président de la République Macky Sall a présenté ses condoléances à la famille du défunt khalife général des khadres à Ndiassane (Thiès, ouest), disant retenir de feu Mouhamed Bouh Kounta, l’image de chef religieux "ouvert et attentionné" pour son pays.

"C’était un bon chef religieux, ouvert et attentionné pour le pays", dit le chef de l’Etat, arrivé lundi peu avant 18heures au domicile du défunt khalife à Ndiassane, à la tête d’une délégation comptant notamment le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne et le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye.

Macky Sall a dit retenir de ses entretiens avec feu Mouhamed Bouh Kounta, décédé dimanche, cette "affection" dont l’entourait le guide religieux qui selon lui le prenait pour un fils.

"Tout le Sénégal partage votre douleur", a poursuivi le président de la République à la famille du défunt, en présence de représentants d’autres familles religieuses et de responsables de l’administration territoriale avec à leur tête le gouverneur de Thiès Amadou Sy, ainsi que d’élus locaux, dont le maire de Ndiassane Ousmane Sarr.

"Nous sommes une famille religieuse, nous ne nous opposons pas à un pouvoir, sauf si (celui-ci) nous interdit la prière, le jeûne et la zakat, et vous ne le ferez pas, car vous les accomplissez comme nous", a dit Ahmed Bachir Kounta, au nom de la famille.

Soulignant le caractère divin du pouvoir, qui n’est conféré et retiré à ses dépositaires que suivant la volonté de Dieu, il a fustigé ce qu’il qualifié de "terrorisme" et qui consiste à dénier aux autres le droit de manifester leur soutien au pouvoir. "Il faut que ce terrorisme cesse", a-t-il martelé.

Dans des propos ponctués de proverbes et d’images, M. Kounta a appelé à un espace politique apaisé et rappelé le caractère inéluctable de la mort. "De la terre, Nous vous avons créés, à la terre Nous vous retournerons et de la terre Nous vous ressusciterons encore", a-t-il dit, citant le Coran.

Le chef de l’Etat et sa suite se sont rendus après cette cérémonie, au domicile du nouveau khalife Cheikh Bécaye, non loin de là.
Avec APS




Asfiyahi 6
Mercredi 7 Novembre 2018

Cet Article a été lu plus de 125 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :