contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org - 1er Site de Reférence sur l'Islam et la Tidjaniyya au Sénégal
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



CRD Grand Magal de Touba : Un colloque et des activités culturelles à partir du 27 août






Le traditionnel Comité régional de développement pour la préparation du Grand Magal de Touba s’est tenu, hier, à Diourbel, en présence des autorités administratives régionales, des chefs de services compétents pour une bonne préparation de ce grand évènement. Cette rencontre était aussi une occasion pour le porte-parole du Khalife général des mourides, Serigne Bass Abdou Khadre Mbacké, d’informer qu’un colloque international et une visite de certains lieux marquant l’histoire du mouridisme seront organisés cette année en prélude au Magal à partir du 06 septembre. Des délégations venues de 15 pays sont attendues.

Le Grand Magal de Touba communément appelé 18 Safar est prévu cette année en mi-septembre. Raison pour laquelle le comité d’organisation du Grand Magal et les autorités administratives ont tenu, hier, à Diourbel, un Comité régional de développement pour une bonne préparation de ce grand évènement. Venu présider la rencontre, le porte-parole du Khalife général des mourides, Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre, par ailleurs président de la Commission d’organisation, annonce de grandes innovations. « Comme à l’accoutumée, nous allons encore innover cette année. En plus des conférences et animations culturelles qui ont toujours eu lieu, nous voulons organiser un colloque international. Cette rencontre verra la participation de 15 pays venus des cinq continents. Elle va démarrer le 06 Safar (correspondant à la période du 27 au 29 août prochain) », a informé le porte-parole du Khalife général des mourides.
De l’avis du président de la Commission d’organisation du Grand Magal, les thèmes de ce colloque vont s’articuler autour du mouridisme et du savoir, le mouridisme et la religion, Touba, un temple du savoir et de religion. Au préalable, a-t-il renseigné, les délégations vont effectuer des visites guidées à la Mosquée Massalikoul Jinan, à Keur Goumack de Diourbel notamment l’ancienne résidence surveillée et à la grande mosquée de Diourbel sise dans le quartier Médinatoul. Arrivées à Touba, les délégations vont se rendre au mausolée du vénéré Cheikh Ahamadou Bamba avant d’aller chez le Khalife général des mourides et poursuivre la visite au niveau de la bibliothèque centrale, Daraay Kamil, et à l’Université Cheikh Ahamadou Bamba, entres autres lieux, écoles coraniques « Daara » et quartiers qui marquent l’histoire du mouridisme. « L’objectif de ce colloque vise à vulgariser davantage le mouridisme et ses enseignements, la vie et l’œuvre de Cheikh Ahmadou Bamba », a expliqué le porte-parole du Khalife général des mourides, Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre.

L’hôpital Cheikhoul Khadim commencera les hospitalisations en début d’août

À en croire le représentant du Directeur de l’hôpital Cheikhoul Khadim, Dr Ahmadou Gueye, responsable médecine interne et hépato-gastro-entérologie, les autorités ont instruits de commencer les hospitalisations en ce mois de juillet, mais il se trouve que les formations qui ont été initiées pour les agents ne sont pas encore arrivées à terme. « À cela s’ajoutent les lenteurs liées aux procédures d’attribution de marchés publics. C’est pourquoi cette mesure n’est pas encore effective, mais nous allons démarrer les hospitalisons au début du mois d’août prochain », a-t-il dit. Il a aussi souligné que l’hôpital a actuellement 163 agents pour une structure sanitaire qui a besoin de 100 agents quand il atteindra sa vitesse de croisière. Pour ce qui est du Magal, Dr Gueye rassure que l’ambition du nouvel hôpital Cheikhoul Khadim est de contenir toutes les évacuations. À sa suite, le médecin-chef de la Région médicale de Diourbel, Dr Mamadou Dieng, a indiqué que 182 points sanitaires avancés de prestations seront installés sur l’entendue de la région dont 132 à l’intérieur de Touba sans oublier les checkpoints qui seront placés à des endroits stratégiques des routes. S’agissant du personnel sanitaire qui sera mobilisé, le médecin-chef de région informe qu’ils sont déjà identifiés et sont au nombre de 6.350 agents toutes spécialités confondues.
À l’image des techniciens de la santé, tous les autres services compétents se sont prononcés dans les débats. Ainsi, ils ont donné des gages quant à une bonne prise en charge du Magal, surtout pour l’approvisionnement en eau potable, l’assainissement et la gestion des déchets, l’électricité, la sécurité et la circulation.

Asfiyahi.Org
Jeudi 21 Juillet 2022






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :