contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org - 1er Site de Reférence sur l'Islam et la Tidjaniyya au Sénégal
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



GAMOU 2021 - LA DECLARATION OFFICIELLE DE TIVAOUANE






Le Khalife Général des Tidianes, Serigne Babacar SY Mansour a réuni le lundi 4 octobre 2021 chez Serigne Maodo SY Ibn El Hadj Abdoul Aziz SY Dabagh la famille d’El Hadj Malick SY aux fins de la consulter sur l’opportunité ou non d’organiser le Gamou de Tivaouane cette année dans le contexte sanitaire actuel où la pandémie de Covid-19 sévit toujours dans notre pays. Comme en 2020, cette rencontre s’est tenue en présence de ses conseillers médicaux conformément à l’injonction coranique nous invitant, en toute circonstance à consulter les détenteurs du savoir « Fas’alû ahla zikri in kountoum laa ta’lamouna ».

Après les avoir écoutés sur l’évolution de la pandémie et pris en compte leurs recommandations, il s’en est suivi une large concertation avec la famille de Cheikh El Hadj Malik Sy, conformément à la bonne pratique de la
consultation dans les affaires publiques édictée par le Coran, « Wa châwirhum fil amri » ou « Wa amruhum chûrâ baynahum ».
De cette concertation est née la décision, cette année de célébrer autrement le Mawlidu Nabi, commémorant la naissance du Prophète Muhammad (Paix et Salut sur lui). Cette décision est dictée par la cohérence, mais également par le pragmatisme. Cohérence née d’une position de principe dictée par la charia , la sunna prophétique et la pratique de nos pieux devanciers, notamment Mawlana Cheikh El Hadj Malick Sy, en période d’épidémie.

Pragmatisme dicté par le caractère court des délais pour une organisation sans risque de l’édition 2021. Le Mawlid précédé des séances de burd et dont la dimension populaire fait qu’il rassemble sur une période d’une dizaine de jours des millions de personnes à Tivaouane sans aucune possibilité de respecter les mesures de distanciation physique recommandées par les médecins, peut être une source de recrudescence du Covid-19 et annihiler tous les efforts faits par les autorités sanitaires pour venir à bout de cette pandémie à mille facettes. Devant une telle situation et devant l’impossibilité matérielle de mettre en place le dispositif organisationnel et sanitaire adéquat, dans un laps de temps aussi court, pour garantir à chaque fidèle la sécurité de sa personne et de ses proches, le Khalife général des Tidianes a pris la responsabilité de ne pas célébrer le Gamou dans sa forme habituelle. Il n’interdit à personne de le célébrer Selon ce que sa conscience lui dicte.

Mais il invite les fidèles qui ont choisi de faire de Tivaouane leur source d’inspiration à s’en tenir à l’esprit de cette commémoration dans leur intimité, par la prière, la lecture du saint Coran, les invocations, le repentir et le retour scrupuleux à Dieu. Il les exhorte à fuir le blâmable et ce qui y incite pour ne rechercher que les grâces promises à ceux qui prient sur le Meilleur des Hommes et se délectent des grâces et bénédictions infinies attachées à sa personne. Comme nous y invite le Coran, sourate 33 Al Ahzâb verset 56, « Certes, Allah et Ses
Anges prient sur le Prophète. O, vous qui croyez, priez sur lui et adressez [lui] vos salutations. » Prier sur le prophète c’est reproduire son modèle par la remémoration et l’appropriation de ses excellentes qualités. Notre Maître , Cheikh El Hadj Malick Sy RTA nous invitait déjà en son temps à rester dans les limites d’une célébration sans ostentation et à s’éloigner des frontières du blâmable: Ala’hazimû leilal wiladati hisbatan izâ lam yakun nahwal harâmi hudulu ».

Raison pour laquelle la première édition du Mawlid célébrée sous sa direction l’a été par lui et par son disciple et compagnon Al Hadj Rawane Ngom de Mpal, se partageant le Coran qu’ils ont psalmodié tout au long de la nuit.
C’est pourquoi, comme l’année dernière, il invite à une célébration sobre chez vous entourés de vos familles, à multiplier les actes d’adoration (‘ibâdat) tout au long des douze jours précédant la nuit du Mawlid par la lecture de panégyriques sur le Prophète dont le plus célèbre est « Alburda » de Muhammad Buçri que Cheikh Al Hadj
Malick Sy RTA avait choisi pour rythmer sa marche glorieuse sur les traces du Prophète-guide, Paix et Salut sur lui, et cela dix nuits durant. Ce rituel du burd sera maintenu symboliquement dans de petits cercles et
vulgarisés avec l’appui de nos médias Asfiyahi et Malikiyya TV pour faire profiter aux fidèles des
bénédictions liées à sa lecture.
Le Gamou étant également depuis toujours un moment de partage du savoir par excellence, Le Khalife encourage l’innovation pour une dématérialisation des espaces de diffusion du savoir grâce aux technologies de l’information et de la communication afin de réduire les contacts à risques et éviter la propagation de la maladie à Covid-19, tout en sacrifiant à la tradition d’en faire le prolongement de l’université populaire que son promoteur Mawlana Cheikh El Hadj Malick voulait qu’il soit. C’est pourquoi une série de webinaires et de panels virtuels ou hybrides seront proposés par le Comité scientifique de la Zawiya Tijaniyya en relation avec la commission culturelle du Coskas pour maintenir intact la
flamme de l’animation scientifique et culturelle.
Enfin, le jour du Gamou sera l’occasion pour le Khalife de délivrer un message fort à l’endroit de la Umma Islamique, de la nation et à l’endroit de la grande famille d’El Hadj Malick Sy. Il nous exhorte surtout à rester dans le respect strict des
mesures édictées par les autorités sanitaires : le port du masque, la distanciation sociale , le lavage des mains ou l’utilisation de gels hydroalcooliques dans tout lieu de rassemblement. Il saisit l’occasion pour saluer l’engagement et
l’abnégation de nos vaillants médecins et de nos autorités sanitaires qui luttent âprement pour préserver nos vies. Qu’ils en soient vivement remerciés. Qu’Allah SWT rétribue leur abnégation et leurs sacrifices. Il prie Dieu de nous préserver tous pour pouvoir célébrer comme il se doit le Gamou l’année prochaine inchaa Allah coïncidant avec les cents ans de la disparition de notre vénéré guide Cheikh El Hadj Malick Sy RTA.
D’ici là, il prie le Seigneur pour qu’Il préserve l’humanité de cette malédiction et qu’Il sauve notre cher Sénégal.

Paix et Bénédictions sur tous.

Le Khalife Général des Tidianes
Serigne Babacar Sy Mansour

Asfiyahi.Org
Jeudi 7 Octobre 2021






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :