contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org - 1er Site de Reférence sur l'Islam et la Tidjaniyya au Sénégal
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



RESUMÉ RAMADANIYATE - Le soufisme : entre enracinement et ouverture






Une réflexion  consacrée au Soufisme (tassawuf), dans le cadre d'un débat fructueux, a gâté les téléspectateurs de la télévision de la spiritualité Tidiane et de l'islam, lundi 11 avril 2022, à travers l'émission vedette du Ramadan (RAMADANIYATE).

Ce thème intéressant, actuel, débattu dans un contexte de concurrence d'idéologies religieuses islamiques est l'occasion pour la télévision de Tivaouane, de canaliser le Talibé et de lui montrer qu'un patrimoine spirituel et culturel reste le trésor social longtemps gardé avec vigilance et stratégie au Sénégal. Ce qui revient à montrer l'intérêt à vulgariser l'ensemble des enseignements des guides religieux fondateurs ou continuateurs de l'islam confrérique. Ce débat autour d'éminents connaisseurs - Mame Ousmane Ndiaye, Modou Kama Thiaw, Babacar Thiam (...) - en vaut la chandelle.

A l'orée d'un échiquier mondial dans lequel chacun voit midi à sa porte, le Soufisme vient offrir un ensemble de solutions à l'humanité dans son entièreté. Ce qui vient indubitablement, régler une problématique liée au changement de paradigme, consistant à l'avènement du passage d'une politique de "hard power" à une autre de "soft power". La puissance occidentale se tourne désormais vers un sens de séduction ; elle est douce et est à l'assaut de l'Afrique. Notre enracinement doit se traduire donc à une meilleur prise en charge de l'idéologie soufie et à sa promotion pour mieux véhiculer et user de ses bienfaits.
Modou Kama Thiaw n'a pas manqué de rappeler d'abord la posture du Soufi, escomptant une grandeur spirituelle. Il faut donc s'inspirer de l'extase que vivent les vrais pour espérer une élévation spirituelle afin d'en user les fruits.

L'essence du Soufisme c'est principalement l'exercice de la purification du cœur, qui reste important pour la construction de soi. C'est donc le cœur qui subit une formation conséquente à travers l'observation d'invocation ou Zikr, entre autres, qui fait du Soufi, le meilleur à bien des égards, s'enthousiasme Modou Kama THIAW. Ainsi, du prophète (psl) aux anges, le quotidien a toujours été la pratique du Soufisme.

Pour Modou Kama Thiaw, de grands philosophes ont défendu la thèse selon laquelle, le Soufisme ou Tassawuf a toujours resté au cœur de l'humanité et occupe une place capitale, pour la perpétuation de la paix sociale, à l'image de Ibn Khaldoun et Ibn Taymiya. En ce sens, Ibn Taymiya défendait les érudits affiliés au Soufisme, qu'il considérait comme les meilleurs et, ceux qui ont jamais innové et saboté la bonne pratique de l'islam.

Mame Ousmane Ndiaye étrenne un regard pertinent par rapport à l'historicité, qui concerne l'appellation du Soufi, bien à l'origine. D'après lui c'est principalement parsqu'ils détiennent des valeurs assimilables à celles des "Sahabas", qui font des Soufis de véritables musulmans aspirants à la spiritualité pleine.
Pour lui, il faut dépasser les intérêts égoïstes et se mettre au service de la collectivité, ainsi que de l'islam et de l'idéologie soufi. La recherche du "Buzz" est une méthode contemporaine qui vient mettre à terre petit à petit tout le sacrifice observé par les guides spirituels, pour la propagation et l'implantation définitive du Soufisme au Sénégal.

Un débat passionnant, un niveau intellectuel exceptionnel, une remarque des téléspectateurs, auditeurs et internautes, plongés ce soir de RAMADANYIATE, dans une extase à son comble !

Asfiyahi.Org
Mardi 12 Avril 2022






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :