contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org - 1er Site de Reférence sur l'Islam et la Tidjaniyya au Sénégal
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



RÔLE ET RESPONSABILITÉ D'EL HADJI MALICK SY (RTA) ET DE SES DESCENDANTS FACE AUX ÉPIDÉMIES : DE LA PESTE AU CORONAVIRUS, DU CONFINEMENT AU DÉCONFINEMENT






RÔLE ET RESPONSABILITÉ D'EL HADJI MALICK SY (RTA) ET DE SES DESCENDANTS  FACE AUX ÉPIDÉMIES : DE LA PESTE AU CORONAVIRUS, DU CONFINEMENT AU  DÉCONFINEMENT
L'histoire du Sénégal a déjà été marquée par l'apparition d'épidémies telles que la fièvre jaune, la peste, le choléra.., les unes plus dévastatrices que les autres.
Le covid 19 vient s'ajouter à cette liste.
Il nous suffit de jeter un regard rétrospectif sur l'histoire de notre pays et d’exploiter les
recoupements tirés de plusieurs sources toutes dignes de foi, pour mettre en exergue le rôle joué par Mame El hadj Malick SY (RTA) et ses descendants à l'occasion de ces différentes épidémies.
Dès l'apparition de la peste en 1914, Mame El hadj Malick SY (RTA) adressa à toutes les
mosquées de l'époque une missive empreinte de sagesse et d'humilité. En voici quelques extraits :
- «Demandez à ALLAH, par l'invocation et l'aumône, de nous venir en aide contre cette maladie ...»
- «Ne désobéissez pas aux recommandations des médecins (...). Rien que pour honorer les paroles du Prophète (PSL), vous devriez les suivre sur l'interdiction d'entrer ou de sortir des zones affectées par l'épidémie».
A travers ces recommandations arrimées au Coran et à la Sunna Prophétique, on sent que Mame El hadj Malick SY considérait la peste, à la fois, comme une épidémie et une malédiction ; ce qui justifie amplement cette double focalisation sur, d'une part, les Prières et l'aumône pour conjurer la malédiction et, d'autre part, le nécessaire respect des recommandations des médecins pour se
prémunir contre l'épidémie.
En plus de cette correspondance adressée aux mosquées et aux fidèles, Mame El hadj Malick SY joua le rôle de médiateur social et d'interface entre le pouvoir colonial et les populations autochtones de Ponty-Village (actuelle Médina). En effet, face au refus des populations de se faire vacciner, le pouvoir colonial ordonna une sévère répression qui eut le don de provoquer de chaudes émeutes. En prêchant par l’exemple, Mame El hadj Malick SY sut convaincre les populations
réticentes de se faire vacciner, ce qui mit fin aux troubles.
A la suite de cela, Mame El hadj Malick SY rebaptisa Ponty-Village qui prit le nom de Médina ; le quartier fut doté d’une mosquée (cellede Thieurigne) commemesure d'accompagnement.
Le même acte fut répliqué à Saint-Louis, plus précisément à Guet-Ndar, quand les populations refusèrent catégoriquement de se faire vacciner contre la peste, faisant ainsi face à la menace du pouvoir colonial de brûler le quartier. Une fois de plus, Mame El hadj Malick SY (RTA) ramena le Gouverneur à la raison et mit fin à la crise en allant se faire vacciner. Son geste fut suivi par l’ensemble des populations concernées.
Dans cette confrontation, face à la défiance de la population, le pouvoir colonial détenait le monopole de la force légale cependant que Mame El hadj Malick SY (RTA) pouvait compter sur la légitimité et le monopole de la voie pacifique.
Le Sénégal connut encore d'autres épidémies liées à la peste entre 1927 et 1930, puis en 1944.
A ces différentes occasions, Serigne Babacar SY (Rta), 1er Khalife de Mame Maodo et ses frères cadets Serigne Mansour SY Malick, Serigne Abdoul Aziz Dabakh et Serigne Habib SY (Rta) perpétuèrent le legs de leur illustre père à travers des prières et autres invocations pour se protéger et conjurer l'épidémie.
Rappelons-nous aussi les nombreuses sorties de Mame Abdoul Aziz SY Dabakh, recommandant des prières et de la charité dans une logique d'anticipation , de mitigation ou d'atténuation face aux
périls , calamités et autres menaces.

Entre 2004 et 2006, le Sénégal connut encore une épidémie de choléra et Serigne Abdoul Aziz SY Al Amine (Rta), porte-parole de la famille de Seydi Elhadji Malick Sy (Rta), joua un rôle très important à travers l'exemplarité et la sensibilisation sur les mesures d'hygiène individuelle et collective (messages radio/télé) et la recommandation de prières individuelles et collectives sur recommandation de Serigne Mansour Sy borom daradji, khalife général à l'époque.

COVID19, PANDÉMIE/MALÉDICTION.

En début mars 2020, le Sénégal enregistre ses premiers cas de covid 19 et le khalife général des Tidianes, Serigne Babacar Sy Mansour prît des mesures fortes bien avant que le Chef de l'état décréta l'état d'urgence le 24 mars 2020 assorti d'un couvre feu.

CHRONOLOGIE des différentes décisions et mesures prises par le khalife général des Tidianes, Serigne Babacar Sy Mansour.

14 mars 2020 : après concertation avec Serigne Pape Malick Sy , Serigne Mawdo Sy Dabakh et les autres membres de la famille, la ziaar général annuelle de Tivaouane prévue le lendemain 15 mars fut annulée ainsi que tous les évènements et rassemblements religieux relevant de la hadratoul malikya sous sa tutelle suspendus.
Mesures annoncées par feu Serigne Pape Malick Sy porte parole de la famille à l'époque.
21 mars 2020 :
* fermeture de la Zawiya Elhadji Malick Sy Rta à Tivaouane et de la grande mosquée de
Tivaouane ainsi que celles de Saint Louis et Dakar.
La grande mosquée de Dakar aussi respecta la consigne du khalife général.
* Confinement du daara de la Zawiya Elhadj Malick Sy à Tivaouane sous la tutelle de Serigne Babacar Sy Abdou.
Ainsi plus de 500 apprenants et leurs éducateurs confinés durant 4 mois et entièrement pris en charge ( restauration complète, santé, éducation, hygiène..) par le khalife général et les bonnes volontés de la hadratoul malikya.
3 avril 2020 : le khalife recommande des prières individuelles et collectives.
7 avril 2020 : le khalife recommande encore l'acquittement individuel et volontaire de l'aumône envers les démunis.
Toujours dans la même logique, les prières de korite, Tabaski, Achoura et le gamou pour la première fois en 2020 furent célébrés à domicile à cause de la pandémie.
Pour l'année 2021, avec les vagues meurtrières surtout " delta" , les mêmes mesures ont été renouvelées concernant les lieux de culte, les rassemblements et les évènements religieux de la hadratoul malikya.
C'est ainsi que le gamou annuel de Tivaouane pour la deuxième année consécutive fut célébrée à domicile en 2021 sur décision du khalife général, faisant suite aux recommandations des autorités médicales après de larges concertations avec ces dernières et les membres de la famille .
À travers les médias et autres technologies de l'information et de communication, des
webinaires , séances de télé burd, émission télé et radio accompagnèrent les millions de fidèles pour un "gamou chez soi" dans l'intimité familiale en revisitant la vie et l'œuvre du Sceau des Prophètes Seydina Mohamed Saws et les écrits de Seydi Elhadji Malick Sy (Rta).

Toutes ces mesures ou décisions ont été prises après concertation, et elles s'appuient sur les recommandations divines et celles du prophète (Psl) en cas de pandémie sans oublier celles des autorités médicales.
À travers ces différents actes et décisions, nous pouvons affirmer que Mame Elhadji Malick Sy Rta et tous ses descendants ont joué et continuent à jouer un rôle important face aux différentes épidémies et périls qui ont menacé la nation.
Leurs actions et démarches ont toujours été circonscrites aux dimensions religieuse, scientifique, républicaine et éthique ...
Sur le plan religieux, il s'agit d'appliquer les recommandations divines et prophétiques en cas de pandémie.
Du point de vue scientifique, la règle est de consulter et de recueillir les avis éclairés des "
sachants" dans le domaine en question et de respecter leurs recommandations.
Quant à la dimension républicaine et citoyenne, ils ont toujours accompagné le pouvoir temporel sur les décisions d'intérêt général en faisant preuve d'exemplarité.
Enfin sur le plan éthique, leurs actions et décisions ont toujours été guidées par l'éthique individuelle de conviction et collective de responsabilité.

DU CONFINEMENT AU DÉCONFINEMENT PROGRESSIF..

Deux années de résilience et de gestion de la pandémie durant lesquelles le khalife général des Tidianes Serigne Babacar Sy Mansour a fait preuve de leadership, de responsabilité et d'ouverture.
Avec la forte tendance baissière de la pandémie tant au niveau national que mondial, le khalife général entreprit entre janvier et février 2022 de larges et discrètes consultations et concertations avec les médecins, imams et membres de la famille.
16 février 2022 :
Le khalife général annonça officiellement et publiquement la réouverture des lieux de culte relevant de sa tutelle ou affiliés à la hadratoul malikya.
C'est ainsi que les Zawiya de Tivaouane, Saint Louis et Dakar, la grande mosquée de Dakar et d'autres mosquées implantées sur l'étendue du territoire reprirent les prières collectives quotidiennes et du vendredi , les séances de wazifa et de hadratoul jummah.
Les prières de korite, Tabaski et Achoura reprirent dans les lieux habituels au grand bonheur des fidèles.
Quant à la reprise des événements et rassemblements religieux religieux, la première mesure forte, c'est l'organisation de la ziaar général annuelle de Tivaouane, le 12 MARS 2022 après deux années consécutives non célébrées.
L'édition 2022 de la ziaar a battu les records d'affluence tellement les fidèles avaient la nostalgie pour renouveler leur attachement à la ville sainte et leur allégeance à la hadratoul malikya.
C'est dans cette même dynamique que le khalife général a instruit le comité d'organisation du gamou, le Coskas sous la houlette de Serigne Moustapha Sy Al Amine pour prendre de concert avec les autorités administratives et locales toutes les dispositions nécessaires et pratiques pour
l'organisation et la bonne tenue du Maouloud édition 2022 sous son format habituel, après deux années de Maouloud à domicile.
Les réunions préparatoires : Cdd, Crd sous la direction des autorités administratives sur
instruction du ministre de l'intérieur et du Président de la République se sont bien tenues et toutes les dispositions pratiques sont en train d'être prises pour une parfaite organisation du Maouloud.

Rappeler que le Maouloud de cette année 2022 se tient dans un contexte particulier, post covid et coïncide avec le centenaire de la disparition du vénéré guide Mame Elhadji Malick Sy Rta ( 1922/2022).
Le Maouloud sera célébré aussi dans le contexte d'extension et d'achèvement des travaux de la grande mosquée de Tivaouane construite en 1904 ( année de naissance de Mame Abdoul Aziz Sy Dabakh) par Mame El hadji Malick Sy (Rta) après avoir demandé et obtenu l'autorisation du pouvoir colonial daté du 17 février 1903.
Ceci atteste le caractère légaliste et responsable de Mame Elhadji Malick Sy (Rta).
Cette grande mosquée a connu son extension en 1979 sous le magistère de Mame Abdoul Aziz Sy Dabakh (Rta) et en 2020 , Serigne Babacar Sy Mansour , dans le sillage de ses illustres prédécesseurs et descendants mobilisa tous les fidèles et croyants pour l'achèvement des travaux avec de nouvelles composantes sous la coordination de l'Ajana ( Association Jama'atou Nour Assouniya) composée de compétences et de bonnes volontés de la hadratoul malikya.
Le Gamou de cette année 2022 sera célébré aussi en période d'hivernage avec le début des séances de burd durant la dernière semaine du mois de septembre et le gamou durant la première décade du mois d'octobre.
Ce cycle de gamou en plein hivernage va durer entre 9 et 10 ans au moins.
La commune de Tivaouane a bénéficié d'un programme d'assainissement lancé en août 2018 par l'ancien ministre de l'assainissement et qui devrait durer 18 mois mais 4 ans après ( août 2018/septembre 2022) , le programme peine à être bouclé.
Ce programme financé à hauteur de 4.300.000.000f cible 10 quartiers sur les 82 que compte la commune et ne prend en compte que les eaux usées et non pluviales.
Vu que Tivaouane compte beaucoup de bas fonds et de zones inondables et que le Maouloud draine des millions de fidèles qui campent et cuisinent en partie à l'air libre ou sous des tentes de fortune , la ville sainte, dans l'urgence mérite un programme spécial d'assainissement pour les eaux pluviales et les eaux usées.Il faut une mobilisation et une synergie entre l'état, les ptf , les collectivités territoriales, le secteur privé, les autorités religieuses et les populations.
Nous ne pouvons pas terminer cette modeste contribution sans souhaiter une longue vie et une santé de fer au khalife général des Tidianes Serigne Babacar Sy Mansour, à son frère cadet et confident Serigne Mawdo Sy Dabakh, à toute la famille de Seydi Elhadji Malick Sy Rta ( famille
spirituelle et biologique) , à l'ensemble des guides et familles religieuses et à toute la nation sénégalaise.

BON MAOULOUD À TOUTE LA UMMAH.

Moulay Abdoul Aziz Diop
M e m b r e  c e l l u l e  c o m m u n i c a t i o n e t  c o m i t é  s c i e n t i f i q u e . h a d r a t o u l malikya.

moulaymakhtar@gmail.com

Asfiyahi.Org
Dimanche 18 Septembre 2022






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :