contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org - 1er Site de Reférence sur l'Islam et la Tidjaniyya au Sénégal
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



[VIDEO EXCLUSIVE] Serigne Abdou Aziz SY DABAKH (RTA) «Bawnane» ou la Générosité à l’état pur.

( ARTICLE MIS A JOUR )




En mettant de l’ordre dans mes vieilles cassettes vidéo que j’appelle affectueusement, mon « trésor audiovisuel », je tombe sur une « VHS », qui porte comme seule mention le chiffre « 59 ». Je la regarde curieusement tout en me demandant, ce que j’ai bien pu y enregistrer. A ma grande surprise, je découvre l’une des dernières apparitions publiques (la dernière, en tout cas, à Dakar) de Elhadji Abdou Aziz SY Dabakh (RTA). C’était en août 1997, à l’occasion d’un « Bawnane » (séance de prières adressées à ALLAH (SWT) afin qu’IL nous gratifie d’un bon hivernage) qu’il était venu présider à la Zawia Thierno Seydou Nourou Tall à l’invitation de Thierno Mountaga Tall (RTA). L’actuelle mosquée Cheikh Oumar Foutiyou Tall, qui servait de lieu à cette manifestation, était en pleine construction. Des piliers nus, aux couleurs brutes du ciment témoignaient déjà de la fraicheur de cette atmosphère sobre, dépouillée de toute excentricité. Cette sobriété s’affichait jusque dans l’habillement des multiples fidèles venus remplir la salle de prière.



Nombreux sont les visages que nous avons redécouverts sur cette bande magnétique, et qui aujourd’hui, sont arrachés à notre affection pour un voyage sans retour, vers l’au-delà. Mais celui qui a le plus attiré mon attention fut Pape Moustapha DIOP, assis comme à son habitude aux pieds de son oncle El Hadji Abdou. Des visages à l’allure juvénile nous replongent dans cette ambiance qui a toujours rythmé les déplacements des deux patriarches : Abdou Dieye, Lamtoro, Mbeur Kandji, Pape Ahmed Iyane Thiam, pour ne citer que ceux-là. C’était un événement merveilleux qu’il faut faire revivre aux sénégalais en quête de repère. Les archives doivent encore exister à la RTS.

Le discours de Mame Abdou était poignant. Le verbe était posé, et sortait avec beaucoup d’effort. Il s’efforçait toujours d’avoir une bonne diction, correctement articulée, pour ne pas donner aux mots un sens inapproprié. La voix était cassée sous le poids de l’âge. Il essayait pourtant de nous rappeler que les pratiques de Bawnane, abandonnées par les générations actuelles, figurent en bonne place dans l’architecture des pratiques cultuelles édictées par ALLAH (SWT). Il y évoquait également les relations, plusieurs fois séculaires, qui ont existé entre la famille de Mame Maodo et celle de mon homonyme ; particulièrement Mame Thierno Seydou Nourou Tall. Ceci explique d’ailleurs le choix porté sur ce lieu saint, pour effectuer un tel exercice spirituel. Ceci explique aussi la complicité entre El Hadji Abdou et Mame Thierno Mountaga; complicité qui a atteint son paroxysme lorsqu’il a fallu prononcer la prière finale. L’échange de civilités entre les deux vieux compagnons de route était plus qu’émouvant. Chacun voulait laisser la préséance à l’autre. Et c’est dans un wolof approximatif que Thierno répète à deux reprises, « Boul niou Diakhal », avant de fondre en larmes. Alors, Serigne Abdou ne pouvait qu’accepter et ordonna au Professeur Rawane Mbaye de dire l’invocation du Bawnane. Dans l’assistance, des cris de personnes en transe s’élèvent de partout.

Ces deux hommes ont été de grands témoins de notre histoire récente. Outre leur dimension spirituelle et intellectuelle sans égale, ils ont surtout marqué leur époque par des prises de position courageuses. Leur engagement a tout le temps été ponctué par des textes, d’une haute portée philosophique, sur les défis majeurs du Sénégal et du monde. Il faut se rappeler, à cet effet, la fatwa prononcée par Mame Abdou contre Salman Rushdie, lorsque ce dernier a publié ses «versets sataniques»; le poème qu’il a rédigé pour le retour de la paix en Casamance quelques jours seulement avant son rappel à ALLAH (SWT); ou alors l’appel à la prière et aux offrandes à la veille de la confrontation avortée, en 1987, entre policiers et gendarmes à quelques mètres du Palais Présidentiel ; ou encore le discours mémorable prononcé à la Zawiya Elhadji Malick à Dakar, en 1992, devant le Ministre de l’Intérieur, pour mettre en garde le Gouvernement de l’époque contre les dérives économique, sociale et politique qui plombent le développement du pays. Un ami me racontait, dernièrement encore, l’appel remarquable qu’il fit devant la société des eaux « SONEES », pour solliciter des responsables de cette institution un allégement dans le traitement des factures des ménages. Et le Directeur Général, lui-même, consentit un moratoire sur le règlement des échéances.

Quant à Mame Thierno, tout le monde se souvient encore du fundraising qu’il avait initié pour venir en aide aux populations sinistrées du Fouta, suite aux pluies contre saison de Janvier 2002. En plus, son action servait, à chaque fois à dissiper les nuages de tensions politiques et sociales. La plus remarquable, dans ce domaine, fut son intervention pour l’arrêt du conflit entre le Sénégal et la Mauritanie. Ces deux pays avaient apprécié ; le monde entier avait aussi apprécié.

En revisitant une nouvelle fois le contenu de cette fameuse cassette « 59 », c’est tout un patrimoine culturel hérité des plus hautes figures de la Tarikha Tidiania qui se déroule en quelques minutes, procurant un bonheur extrême au spectateur.

Surtout, je me souviens très bien de cet événement éminemment culturel et spirituel, puisqu’il avait beaucoup plu sur Dakar, le même jour et puisque ma chambre fut inondée.

Yalla na niou Yalla tass thi séne barké


Cheikh Oumar SY DJAMIL
Vendredi 15 Août 2014






Réagir à Cet Article !
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

8.Posté par Oumy le 15/01/2010 14:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam sama mbokk talibe bi qu'allah vous protege. je ne saurais dire l'amour que j'aie pour ce saint homme par le sens du verbe...

7.Posté par Abdoulaye NIANG JAMIL le 15/01/2010 12:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ALLAH SWT NOUS GARDE ET CONTINUE DE NOUS GRATIFIER DE LA PRESENCE EN NOTRE SEIN DE GUIDES DE CETTE DIMENSION SPIRITUELLE ET SOCIALE
MERCI INFINIMENT SERIGNE CHEIKH OUMAR SY JAMIL

6.Posté par Elh Lamine le 15/01/2010 11:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Allah ! Voilà un post fabuleux !
Et les cœurs pleins de bonheurs mélangés avec un xaal indescriptible !
Aladji Abdou Ah ! Ce Saint Homme ! Ah ! ....
Xawouma saax laan la thi ték xana di ko HADIYAL ay Salatoul Fatiha Rék !
Radi’Yallahou’Anhou.


5.Posté par gassama le 15/01/2010 06:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'attendais avec impatiement cette video dieureudieuf

4.Posté par Bintu le 15/01/2010 06:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
yalla nalene yalla faye gueune di faye, amouniou kene koudoul yene. yalla naniou tass si sene barke!

3.Posté par DABAKH le 15/01/2010 03:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
serigne bi Yalla na lène Yalla faye gueune dji paye

2.Posté par el moctar le 14/01/2010 23:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci pour ce beau video . Mame Abdou Yallah na nu ko Yallah fayal .... je suis de Tivaouane et je l'ai dans l'ame.............

1.Posté par abdoulazizbajamil le 01/12/2009 00:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
interesting,dieureudieuf

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :