contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Direct du Min’bar – Vendredi 02 Jumàdal Awwal 1439 – 19 Janvier 2018 L’Amour d’Allah : Les Raccourcis de sa Conquête


Cet Article a été lu plus de 112 fois




A Genève, Imam Badrud-Dîn dans son prêche ce midi  a listé ceux que Allah Dit Aimer, non pour leurs beaux yeux, tant que c’est Lui-même qui les A Créés et n’est-ce pas tout ce qu’Il Créé est Beau (V7, S32) y compris l’argile malaxée d’humidité ! Mais plutôt par ce qu’ils sont ou font. Allah Aime les endurants (états d’esprit) comme Il Aime les élégants (action sociale). Dans l’inventaire qu’il a parcouru des critères d’acquisition de l’Amour d’Allah, l’Imam a surtout relevé plus d’action que d’état d’esprit, car l’état d’esprit sans action n’impacte pas suffisamment. Or Allah Dit que  tout verbe pur est naturellement destiné à Lui, mais que c’est l’Action vertueuse qui lui sert de véhicule. Voilà comment on peut acquérir l’Amour d’Allah, en faisant de l’Action vertueuse un véhicule d’une pureté d’expression (V10, S35). Or donc gagner l’Amour d’Allah est une garantie pour faire partie de tant de club de vertu – tout comme acquérir la Carte Visa Diamond ouvre toutes les portes du monde, des compagnies aériennes aux salons huppés, en passant par les services exclusifs des hôtels et restaurants étoilés ainsi que les clubs de sport partout dans le monde.
 
 
 Il y a certes plusieurs portes d’entrée dans ce cercle de l’Amour d’Allah et on se demande s’il faudrait avoir l’embarras de choisir ou choisir l’embarras de tout embrasser – ainsi que listé par l’Imam à la lumière de ce que Allah Dit dans le Qur’àn. Allah Dit Aimer les élégants et les auteurs de beaux gestes (V195, S2), les repenteurs et les purificateurs (V222, S2), les pieux (V76, S3) les endurants (V146, S3), ceux qui recourent à Lui  (Tawakkul – V159, S3), les justes et équitables (voir les trois cas ci-dessous), les disciplinés dans la tâche (V4, S61). Et l’Imam dans la lancée des actions à impact social significatif s’est attardé sur l’équité-justice-justesse.
 
Parmi les plus grandes bénédictions d’Allah envers un serviteur a-t-il rappelé parmi les Hadith du Prophète, il y’a l’acquisition du ‘Adl – équité&justice - vertu suprême humaine tout comme obligation sociale. En tout, Allah Recommande strictement de se montrer juste et équitable, que ce soit envers les orphelins, les époux/ses, la famille, la communauté, et en cas de dispute entre divers segments (V8, S5). Et le raccourci vers la piété qui est aussi une des portes d’entrée dans l’Amour d’Allah est justement l’équité et la justice. N’est-ce pas Allah Dit au prophète qu’il n’est pas obligé d’arbitrer leur différend lorsqu’ils le sollicitent, mais que lorsqu’il prend la décision d’arbitrer, de ne le faire que sur une base équitable (V42, S5).
 
L’Imam d’insister donc sur cette vertu qui semble la plus imprégnée de toutes les composantes de la société – puisqu’elle oblige chaque individu à être en conformité avec soi-même avant de pouvoir interagir sans porter préjudice aux autres. Or, dit l’Imam, tout est dans l’attention à ne point porter préjudice aux autres. Le prophète recommande ainsi l’équité et la justice envers tous, même ses propres ennemis, il faut être juste envers eux, car l’obligation d’équité est envers les gens comme précise Allah (V58, S4) et donc ne laisse aucun segment, sinon ce ne serait plus équitable.
 
Voilà comment la discrimination, en particulier préjudiciable est rejetée par l’Islam et voilà comment le Prophète avait refusé qu’un traitement de faveur soit uniquement destiné à son gendre parmi les prisonniers de Badr – et que si élargissement devrait être offert, qu’une telle offre soit ouverte équitablement pour tous les prisonniers. Voilà aussi pourquoi  il avait juré que si sa propre fille commettait un forfait, il lui appliquerait la sentence de Dieu, qui parmi nos gouvernants oserait avancer un tel engagement, je ne parle même pas de le respecter ?
 
Dans le résumé de ce que Allah Recommande unilatéralement à tous sans distinction d’aucune sorte, l’équité vient en premier avant l’élégance – or les deux sont porte d’entrée de son amour, comme quoi nul ne peut prétendre l’élégance s’il n’est pas équitable et juste (V90, S16). Et dans le cas extrême où deux composantes de la communauté des croyants se disputent, Allah recommande aussi qu’il n’y aura pas de règle particulière – que l’équité devrait servir de base d’arbitrage (V9, S49). Quant à ceux qui s’en prennent aux partisans de l’équité et qui attentent à leur vie, Allah leur réserve un châtiment intense (V21, S3). Les défenseurs de la justice et de l’équité sont donc les représentants de Dieu qui font régner la vérité et quiconque s’attaque à eux sera puni par Allah.
  

Parmi les portes d’entrée précitées pour entrer dans le périmètre d’Allah comme détaillé dans l’introduction, Allah a Cité trois fois les justes et équitables – (i) le choix laissé de ne pas arbitrer leur différend lorsque sollicité, mais si arbitrage,  le devoir d’arbitrer en toute équité (V42, S5), (ii) l’attention requise de ne  pas changer les règles d’arbitrage lorsqu’il s’agit de deux segments d’une même communauté parmi la grande famille des croyants – et qui témoigne du principe fondamental de la justice pour tous (V9, S49), et (iii) l’élégance de se montrer encore plus tolérants envers ceux qui sont dans la non-violence, dans la cohabitation pacifique, et dans l’assistance humanitaire, car tous ces gestes témoignent de la beauté de l’équité et Allah Aime ceux-là (V8, S60.)
 
A y voir de près, il y en a que pour ceux qui sont dans cette vertu suprême de l’équité, équité qui est le raccourci de la consécration, aux antipodes de l’échec social, car Allah dans cette parabole (V76, S16)  Compare pour distinguer celui qui chemine dans l’équité et qui donc reste dans la droiture de la consécration de celui que rien ne réussit parce qu’il aura nié cette vertu suprême en lui.
 
Nous voilà donc avertis que pour gagner l’Amour d’Allah, il ne s’agit pas de multiplier les formules de chapelet ou de prières surérogatoire de nuit, il suffit de payer attention à cette vertu noble et divine – justice et équité – inséparable dans la nature intrinsèque et dans le comportement social envers les autres. N’est-ce pas pourquoi le Prophète était reconnu Al Amin à Quraïsh parce qu’il ne prenait jamais partie, mais montrait toujours équité et justice.
 
Best Zyars
 Al Amin
 

Asfiyahi.Org
Vendredi 19 Janvier 2018

Cet Article a été lu plus de 112 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :