contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Direct du Min’bar – Vendredi Jumàda II 1438. 24 Mars 2017 Sécurité, Sûreté Paix : Parmi les plus Grandes Bénédictions divines


Cet Article a été lu plus de 811 fois




Direct du Min’bar – Vendredi Jumàda II 1438. 24 Mars 2017 Sécurité, Sûreté Paix : Parmi les plus Grandes Bénédictions divines
A Makkah, Imam Shaix Humaid a concentré son prêche de ce midi sur l’enracinement (Al Ithbàt) - qu’il a expliqué comme étant l’ingrédient le plus précieux du croyant, tant qu’il lui permet de s’ancrer dans la Voie d’Allah, d’y développer son parcours ascensionnel, de tester sa résilience et d’être plus utile à sa communauté. Dans les invocations quotidiennes du Prophète figure celle-ci – Allàhumma, je sollicite de toi enracinement dans l’ordre que tu as édicté et constance dans la droiture . Voilà deux états d’esprit qui peuvent révolutionner tant de choses. Mais si le Ithbàt est important à acquérir, il y a aussi le Tathbît, soit la quête de moralité qui protège contre tout dérapage. Allah Donne en exemple ceux-là qui font preuve de cette quête de moralité dans l’élan généreux de partager leurs biens comme étant façonnés intrinséquement à produire ce qui est attendu d’eux en toutes conditions (V265, S2). A Bruxelles, pendant ce temps, l’Imam de la Grande Mosquée du Parc de l’Europe a délivré un prêche tout aussi remarquable sur l’une des plus grandes bénédictions divines – destinée à toute les créatures, quelle que soit leur condition (âge, sexe, origine, nature, statut). Les bénédictions d’Allah envers la création sont indénombrables (V34, S14), mais fait remarquer l’Imam, nous passons très souvent sans prendre le temps de les identifier et de nous rendre compte de la chance que nous avons de jouir de tant de bénédictions sans aucune contrepartie ! Et pourtant, Allah les Délivre sur notre demande comme Il Rappelle au début du verset précité. La Sécurité, la Sûreté et la Paix (SSP) sont souvent citées à tort comme des prérogatives exclusives de la puissance publique au point de devenir un thème très marketing des campagnes électorales, et souvent sur un ton si profane au vu la Révélation !

Serait-il possible d’envisager quoi que ce soit dans la vie des humains sans ce triptyque SSP ? Non bien sûr fait remarquer l’Imam, mais le SSP n’est pas une invention humaine, ni une prérogative électorale, encore moins un sujet moderne, issu des menaces terroristes. Il s’agit d’une bénédiction divine et dont la sauvegarde incombe aussi bien aux individus, aux familles, aux communautés qu’aux nations et institutions internationales appropriées. La Sécurité fait remarquer l’Imam signifie l’absence de peur et de crainte, or les alliés de Dieu par nature sont indemnes de ces deux (V62, S10), et donc Allah Invite chacun à s’efforcer à devenir son allié ! Sommes-nous prêts ? Dans l’histoire des peuples, Allah a garanti SSP à ses alliés lorsqu’il Châtiait les pervers et les pavaneurs (V9, S21). L’actualité de ce thème ne traduit-il donc pas une majorité de pavaneurs et d’injustes ? Les Quraïchites ont certainement fait exception malgré leur rejet au début de la prophétie de Muhammad, Allah leur avait déjà garanti le SSP, au vu du statut unique de la Ka’ba, et ce bien avant que Muhammad ne soit envoyé comme prophète (S106). Toutefois, fait remarquer l’Imam, la sécurité dont ils bénéficiaient au sein de Quraïch découle de la sacralité des lieux et Allah leur Fait observer cette bénédiction dont Il leur A Fait faveur (V67, S29).

Par conséquent poursuit l’Imam, si ce sanctuaire n’était pas dans votre communauté, vous n’auriez pas eu tant de commerce florissant et tant de tourisme pour fructifier votre économie et pouvoir nourrir vos familles (V4, S106) leur Dit Allah . Les deux sont donc liés et tant qu’il n y a pas de SSP, nulle activité ne peut prospérer pour faire espérer des revenus et nourrir populations et communautés. Regardez dit l’Imam les peuples qui pendant ce temps ont souffert d’insécurité, de terreur et de conflits (ITC – l’antinomie de SSP). Ont-ils pu sécuriser des récoltes ou nourrir leur familles ? projetons-nous jusqu’aujourd’hui, combien de plans ont été modifiés, souvent au rabais pour cause d’ITC (rallye de Dakar, foire de Lille, marché de noël en Occident, etc.). La vraie valeur d’une bénédiction se mesure dans le contrefactuel, autrement ce qui se serait passé en l’absence d’elle. Voilà pourquoi Allah Invite les Quraïchites à capitaliser sur cette bénédiction que tant aimerait pouvoir avoir et les Inviter à entrer dans le périmètre de la Foi et sécuriser davantage de bénédictions, soit la Foi, l’Adoration et toutes les portes qu’elles ouvrent pour le bien-être humain. Le SSP est en fait la semence qui fait germer tout le reste et sans elle, même avec abondamment d’eau, rien ne poussera.

Tant d’exemples utilisés par l’Imam pour illustrer la primauté du SSP dans toute ambition ou plan de développement. D’abord, ajoute-t-il, le SSP est annoncée comme une rétribution pour ceux dont la Foi ne souffre d’aucune sorte d’associationnisme ou de triche (V82, S6). Ensuite, le Prophète a dit dans un Hadith que quiconque se réveille, avec une bonne dotation de SSP, la santé et son pain de jour peut considérer réunir la totalité du bonheur et du bien-être. Voilà pourquoi d’ailleurs la toute première requête du Prophète Ibrahim porta sur le SSP avant même de mentionner les possibilités d’entreprise agricole, ou encore d’échapper à l’adoration des statuettes (V35, S14). Ibrahim enseigne clairement donc que le SSP est un préalable à l’activité économique, ce que des chercheurs tentent de modéliser, alors que cela coule de source à partir de la formule de Ibrahim. Il enseigne aussi que le SSP est un préalable à l’exercice d’adoration, qui ira donc plus loin sur l’expérience spirituelle d’écarter toute forme d’associationnisme, ainsi que confirmé par le V82, S6.

Mais poursuit l’Imam, ne nous enfermons non plus dans une approche étriquée du SSP comme le conçoivent très souvent les forces de sécurité ou les Ministres de l’Intérieur/Forces armées. Il s’agit des conditions qui garantissent une vie paisible, indemne de toute peur, de toute inquiétude, et qui installe la sérénité et favorise les conditions de développement, tout développement ! Tant que SSP est donc le soubassement de toutes les activités, il ne devrait revenir à un seul acteur, et doit être sauvegardé par tous, car en fait, SSP concerne notre vie, notre adoration d’Allah, notre exercice intellectuel, nos mouvements d’aller et de venir, notre épanouissement social, nos avoirs, et surtout l’éducation des familles, en ce qu’il favorise l’éclosion intellectuelle des enfants et aussi des adultes pour leur développement personnel.

Il s’est ensuite focalisé sur la sécurité de l’exercice intellectuel, en faisant observer qu’ici, le soft prend le dessus sur le hard. Le SSP est en souffrance dans ce domaine, car l’outil le plus répandu d’épanouissement intellectuel et ludique qu’est Internet et les réseaux sociaux qu’il supporte sont tous aujourd’hui infestés de faussetés, de menaces, d’attaques tout genre, d’insécurité, de terreur et de source de conflits. Comment sortir de ces labyrinthes et comment sécuriser le cheminement des enfants dans cette jungle de tous les dangers s’interroge l’Imam ?

Il s’agit d’alerter plus que de menacer, de prévenir plus que d’éteindre les incendies, d’orienter les enfants avant leur entrée dans la jungle plutôt que de leur courir après qu’ils soient pénétrés là-dans. Il faut revisiter les méthodes du Prophète dans le conseil avisé (Naçûha) et ne pas tomber dans la psychose. Pourtant les dangers sont pour tous, adultes et enfants, familles et communautés, nations et monde - et sont de toute nature. Or, tant que cet aspect de l’éducation et de l’exercice intellectuel n’est sauvegardé, tant qu’il n’est pas indemne des ITC, aucun fondement social ne tiendra.

Dans son prêche sur le Ithbàt à Makkah, l’Imam Shaix Humaid concluait sur les attitudes que nous devrions avoir face à des réalités différentes – entre adopter la Sunna, rejeter le chirk et l’injustice, intentionner que du bien à l’endroit des autres et s’élancer à toute vitesse (Firrû) vers Allah (V50, S51). Il s’agit en fait d’un élan de course comme font les enfants pour être le premier à ramasser les cadeaux issus de la boîte pétardée…il faut vraiment les voir courir avec tant d’énergie et d’enthousiasme…et se réjouir d’avoir pu récolter un cadeau précieux. Voilà un tel élan qui nous manque et qui nous sauverait de tant d’IFC pour installer durablement SSP, car nous serions devenus des alliés d’Allah, or les Alliés d’Allah ne connaissent ni inquiétude, ni crainte et ne sont jamais en conflit, puisqu’en paix avec eux-mêmes donc avec le reste du monde….Cqfd !

Best Zyars en ce Vendredi de souvenir de Shaix Al Khalif Ababacar Sy, juste au lendemain du retrait de son fils Shaix Ahmed Tijâny - qui nous était plus familier dans notre temps, mais qui nous rappelait si bien aussi son père que son grand père Shaix Seydil Hadj Malick, tous illustres alliés de Dieu, et qui inspirent exemples en la matière.

Al Amin

Asfiyahi.Org
Vendredi 24 Mars 2017

Cet Article a été lu plus de 811 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :