contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Direct du Minbar – Vendredi 25 Sha’ban 1436, 12 Juin 2015 7 – 2 – 1 : Nom de Code ‘Fin de Serie’ avec le mois de Ramadan






En mode visiteur à Den Haag, cité de paix, de justice et contre toute forme d’impunité, je me suis réjoui d’avoir pu prier à la mosquée Moubarak, avec une communauté venant de toutes les cultures, le propre de l’Islam, même si l’Imam a strictement parlé une langue que je ne comprenais point. Je lui ai demandé à la fin s’il pouvait me dire à peu prés le contenu de son prêche...pas vraiment, puisqu’ il ne saurait le faire ni en Arabe ni en Anglais, il s’en est longuement excusé...voila qui plairait à ceux qui défendent que les prêches ne peuvent se faire qu’en Arabe ! CQFD. J’ai discuté alors avec le Taximan Egyptien qui m a amené et qui m’ en a briefé dans l’évocation du vocabulaire du Jeune dans la révélation, vocabulaire qui mérite un examen attentif et qui se décline en un nom de code de privilège en faveur de la communauté musulmane, seule à avoir bénéficié d’un mois complet de Ramadan comme rituel de jeune, une sorte de fin de série d’un produit légendaire que l’unité de fabrication délivre en tout dernier lieu au client le plus prestigieux avant de fermer boutique. Pourtant, je n’avais même pas d’ordinateur et je m’excuse des caractères non conformes!

Allah Informe qu’il nous a prescrit à nous les croyants le jeune (Siyam) comme il l’avait prescrit à nos devanciers afin que nous atteignions la piété (V183, S2). Et pour illustrer cette récurrence de la pratique du Siyam, qui apparait sept fois dans le Qur’an, Il décline différentes circonstances comme le siyam dans certaines options du Hajj et ‘Umra (V196, S2), le siyam comme peine lors qu’ il y a meurtre par accident et que le coupable ne peut s’acquitter de la peine standard (V92, S4), siyam pour se repentir d’un parjure fonde sur le mensonge (V89, S5), siyam pour compenser la négligence en état de sacralité (V95, S5), siyam du Ramadan détaille in extenso (V187, S2). Le siyam est donc depuis les communautés antérieures une pratique à finalité multiple, ce qu’elle reste d’ailleurs dans la Sunna du Prophète qui jeunait lors de circonstances particulières (Muharram, Cha’ban, Rajab, Chawwal), l’objectif est défini par Allah – il s’agit d’atteindre la piété, cette station tant désirée et qui garantit félicité et paradis dans ce bas-monde (V30, S16).

Quant à l’abstinence (Sawm), il a été cité seulement deux fois dans le Qur’an. Dans le V184 de la S2, il valide la finalité du Ramadan comme la forme la plus complète du jeune, car dans ce passage in extenso de la S.2 et qui mérite approfondissement, les trois termes sont présents ensemble dans l’explication du contenu dense et riche du mois de Ramadan. L’autre apparition relate la recommandation faite à Sayyidatuna Maryam, à la suite du prophète Zakarya de s’abstenir de communiquer sur leur dessein afin de donner une chance d’aboutissement, abstinence qui revêt la forme de jeune. En voila une face cachée que connaissent bien les vertueux et ascètes et qui l’observent, pas simplement dans l’abstinence de jouissances, mais surtout en obligeant organes, sens, cœur, esprit et expressions à s’abstenir de toute jouissance et de toute communication (V26, S29). Cette abstinence totale au degré de ‘ubuda, le plus élevé des degrés de l’adoration, permet au serviteur de ne se concentrer que sur la servitude à l’ endroit de Dieu avec corps et âme et d’assujettir leur être dans l’extase totale de la proximité avec Dieu (Taqwa).

C’est donc cette abstinence de circonstance que le Prophète formalisait avant la révélation du 3eme pilier de l’Islam à Médine en jeunant 3 jours successifs par mois que Allah a parachevé pour sa communauté et leur Octroyer cet unique cadeau que nulle autre communauté n a jamais eu. Ce mois complet de Ramadan (une seule apparition dans le Qur’an) accomplit donc tous les sens et secrets de l’abstinence dans toutes ses formes (sawm, siyam) et constitue ainsi un condensé de droiture pour tous les humains, un précis non équivoque d’orientations et de discernement (V185, S2). Allah Révèle ensuite que le Qur’an qui progressivement établissait la constitution des croyants depuis Makkah et qui continuait à le faire à Médine a en fait été rendu disponible durant ce mois de Ramadan, révélation qui confère au Ramadan un statut encore primé en ce qu’il constitue un moment de quête de savoir, d’approfondissement du message divin, de lecture analytique de la révélation et de recherche des faveurs promises par le Qur’an...trésor insondable et infini de toute sortes de bénédictions en faveur des humains.

Sommes-nous vraiment conscient de cette immense faveur ? Ne devrions-nous pas nous réjouir d’inscrire nos noms sur le tableau des meilleurs performeurs, à savoir jeuner pendant de longues heures comme c’est le cas présentement avec l’été dans l’hémisphère Nord. Ici à Den Haag, le Fajr (début du Ramadan) est à 3h15 et le Maghrib (Fin à 22h12), et pourtant à Oslo, ils n’ont que 2h de coupure par jour...mais le Prophète avait alerté Sayyidatuna ‘Aisha lors du hajjatul wada’...plus c’est dur, mieux sera la rétribution, et Allah ne Manque jamais sa promesse.

Voila donc ce nom de code 7 – 2 – 1 qui abouti à l’unité, symbole de la complétude, de l’exclusivité, de la vérité, de l’unicité en définitive, soit du Tawhid, voie de lévitation vers le Taqwa...

Ramadan Mubarak à tous ou que vous soyez et Qu’ Allah Agrée nos siyam, sawm et ramadan, nos nawafils, nos lectures et exégèse du Qur’an, nos sadaqa, toute dévotion - et qu’Il nous Garde dans sa félicité de longues années durant à agréer encore toute dévotion y compris le jeune des décennies à venir.

Best Zyars

Par Al Amine Kebe
Samedi 13 Juin 2015

Cet Article a été lu plus de 218 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :