Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org




Comment Nouer un Mariage en Islam ? Naka Laniouy Takké Seuy


Cet Article a été lu plus de 15981 fois


La procédure de demande en mariage est un acte essentiel car s'il n'est pas fait selon les normes islamiques, il peut générer une situation illégale. En effet, lorsque le mariage n'est pas contracté selon ces normes, les mariés vivent juridiquement (selon la charria) une situation de concubinage et d'adultère, même si l'erreur n'est pas intentionnelle. Il y a beaucoup de formules pour nouer un mariage. Nous vous en proposons une claire et simple et qui réunit toutes les conditions de validité du mariage.



Comment Nouer un Mariage en Islam ? Naka Laniouy Takké Seuy
1) Que doivent dire les parents ou tuteurs qui demandent la main d'une fille pour leur fils ?
D'abord, il doit adresser ses louanges à DIEU et ensuite prier sur le Prophète (Paix et salut sur lui) :
- Réciter la Faatiha : 1 ou 3 fois
- Ensuite Salaatou Ala Nabi : 1 ou 3 fois (par exemple Salaatoul Faatihi)
- Puis on formule la demande, comme suit :
Supposons qu'un tuteur du nom de Babacar demande pour son fils ou neveu Omar la main de Seynabou, fille ou nièce de Serigne Malick, pour une dot ("diour" en ouoloff) d'un montant de 5 000 Francs CFA ("Diouni").
Babacar va s'adresser à Serigne Malick en ces termes (en Ouoloff) :
"Serigne Malick, mangui niaanal Omar, Seynabou, ci faratasse Yalla ak sounasse Yonènté bi (sallal laahou aleyhi wa salam) ci diourouk diouni, té lepp tèewe na" (diour=tiane=dot).

Traduction en français :

" Serigne Malick, je vous demande Seynabou en mariage pour Omar, suivant la loi divine et la pratique de notre Prophète (Sallal Laahou aleyhi wa salam), la dote fixée à 5000 F étant entièrement versée".
2) Serigne Malick répond en ces termes
- Faatiha
- Salaatoul Faatihi (ou autre Salaatou Ala Nabi)
"Serigne Babacar, maye naa Omar, Seynabou ci faratasse Yalla ak sounasse Mouhammad (S.A.S) ci diourouk diouni, té lepp tèewe na".
Traduction en français :
" Serigne Babacar, j'ai donné Seynabou en mariage à Omar suivant la loi divine et la pratique de notre Prophète (PSL), la dote fixée à 5000 F étant entièrement versée".
3) Serigne Babacar répond :
"Nangoul naa ko" (j'accepte au nom de Omar).
Précision : Serigne Malick le "donneur" ne doit pas dire :
* "maa ngui laye maye"
* ou "dinaa la maye"
Il ne doit exprimer l'acte de donner ni au présent ni au futur. Il doit l'exprimer en utilisant une forme passée :
* "maye naa ko".
Ce faisant il doit obligatoirement préciser le montant de la dot.
4) L'imam enfin lit le sermon (Khoutbeu) qui en fait, est un "discours-prière" :
- de louange à DIEU
- de prière sur le Prophète (PSL)
- de précision de la dot
- de prières de bénédiction pour les mariés, les témoins, et l'assemblée.
Précisons que si la procédure décrite ci-dessus est respectée, le mariage est noué même sans le khoutbeu de l'imam.

Voici la transcription d'un modèle de khoutbeu :

"Al hamedoulil Laahi Lezii ahallane-nikaaha wa harramass-ssifaaha Soummass-ssalaatou wass-ssalaamou alaa Rassoulil-Laahi Amaa bahdou : Fa innii aqhoulou bahdate-tabarrouki bi bismil-Laahir-Rahmaanir-Rahiimil Hamedoulil Laahi Rabbil aalamiine ar-Rahmaanir-rahiime maliki yawemid-diine ; Iyyaaka nahboudou wa iyyaaka nasta-iine, *Ouch-hidou Laaha alezii qhaala fii kitaabihil maknouni :"Chahidal Laahou annahou laa ilaaha illa Houwa wal malaa-ikatou wa oûloul - ilmi qhaa-imane bil qhisthi" Wa ouch-hidoukoum yaa djama-atal mouslimiina bi annii zawwadjetou :- (nom du mari) (nom de la femme) - bi sadaaqhine qhaderouhou (ici dire le montant de la dot en arabe ou carrément en ouoloff) - bi fardil - Laahi wa sounnatir Rassoûlihi, wa haaza bi-izeni waliyyihimaa ; fa imesaakoune bi ma(h) roûfine awe tassriihoune bi ihsaanine Djama-al-Laahou chamelahoumaa bil khaïrii war-rizeqhi wa chamelanaa bi barakati : Ihdinass-ssiraatal moustaqhiima, Siraatal leziina ane-ameta aleyhim ghaïril maghdoubi aleyhim walad-daaliine Aamine".

Puis Salaatoul Faatihi (ou un autre salaatou Ala Nabi).

Quelques avantages liés au mariage

B.1 - L'intention : Yééné
En toutes choses, l'islam privilégie l'intention ; elle conditionne la portée des actes que nous réalisons ; le mariage n'échappe pas à la règle.
Quelle intention le musulman doit nourrir afin d'établir l'acte de mariage sur une base profitable ?
D'abord :
1) "Yééné sèye, nguir topp sounna Yonente bi sallal Laahou aleyhi wa sallama (s.a.s). On se marie parce que le Prophète l'a fait et c'est lui qu'on nous a demandé d'imiter (c'est notre modèle de comportement). Et le mariage est une forte recommandation du Prophète.
2) "Yééné sèye, nguir bagna moye Yalla" On se marie pour éviter de commettre l'adultère.
3) "Sakou doom diouye toudd Yalla ci adina" On se marie avec l'intention d'avoir des enfants qui seront éduqués dans l'islam, et qui par conséquent adoreront DIEU sur terre.
4) "Yééné Yokk khéétou Yonenté bi (s.a.s)" Participer à l'accroissement de la communauté musulmane (la Oumma).
Si l'intention est formulée (même intérieurement) de cette manière, (les 4 éléments ci-dessus) le mariage ne sera que bénéfice, Inchaa - Allah.
B.2 - Quelques avantages liés au mariage
1) Deux rakas d'un homme marié valent 70 fois plus que 2 rakas d'un célibataire.
2) Certains péchés ne sont pardonnés que dans le cadre du mariage.
3) Le mariage c'est la moitié de la religion d'après le Prophète (S.A.S).
4) Le mariage est une source de weurseuk (ressources, bienfaits...)
5) Quelqu'un qui se marie bénéficie de la garantie divine contre la fornication.
6) Toutes les fois que les mariés se touchent (même si c'est une simple poignée de mains), DIEU :
* leur pardonne 50 péchés,
* leur inscrit 50 tiyaabas (bienfaits),
* les élève de 50 daradias (degrés).
7) S'ils s'embrassent (joue contre joue), DIEU :
* leur pardonne 200 péchés,
* leur inscrit 200 tiyaabas (bienfaits),
* les élève de 200 daradias (degrés).
8) Un rapport sexuel légal est supérieur en tiyaaba à 1 aumône constituée d'or.
9) Lorsqu'on se lave (grand lavage - sangu sett) après les rapports sexuels, le bénéfice (tiyaabas) qu'on en retire est le suivant : DIEU vous inscrit les bienfaits de quelqu'un l'ayant adoré durant toute une année et cela pour chaque cheveu (tiyaaba diaamou Yalla ate pour karaw gounek).
Le bénéfice lié au grand lavage est supérieur au bénéfice résultant d'une aumône de 1000 moutons, 1000 boeufs, 1000 chameaux.
10) Toute musulmane mariée qui tombe enceinte a les bienfaits d'un shahid (martyr dans l'islam).
11) De même pour chaque douleur liée ou provoquée par la grossesse, elle est considérée comme ayant affranchi un esclave (gorel nga diaam).

12) Enfin elle est considérée durant la grossesse comme quelqu'un qui a passé son temps à :
* jeûner en permanence,
* prier en permanence,
* faire la guerre sainte.
13) Si la femme fait un avortement, elle aura en compensation de cet enfant perdu une place au paradis.
14) Si la femme accouche, elle est lavée de tout péché.
15) Lorsqu'elle allaite son enfant (au sein bien entendu), pour chaque tétée, elle est considérée comme ayant affranchi 10 esclaves en vue de l'agrément de DIEU.
16) Si l'enfant est sevré, tous les péchés de la maman sont pardonnés.
17) Si elle est décédée au cours de l'accouchement, le paradis lui est garanti.
18) Assister son mari (liguéyeul sa dieukeur) est supérieur en bienfaits au fait de donner en aumône l'équivalent de toutes les richesses du monde (moo eup yoolou sarakhé adina ak li ci biir)
19) Le simple fait de regarder aimablement son mari équivaut à glorifier Dieu (sabaal Yalla)
20) L'agrément du mari entraîne celui de Dieu.
21) Tout franc ou dirham donné ou toute dette pardonnée (au bénéfice du mari) équivaut aux bienfaits obtenus en effectuant un pèlerinage et une oumra agréés.
22) Le simple fait de servir à manger à son mari équivaut en bienfaits à faire le pélerinage et la oumra.
23) De même lorsqu'une femme offre un habit à son mari, elle est considérée comme ayant effectué le pèlerinage et la oumra. Cela équivaut également à un an d'adoration décompté pour chaque cheveu du mari. Donc autant d'années décomptées que de cheveux.
24) Préparer soi même à manger à son époux correspond en "tiyaabas" aux bienfaits découlant d'une mort pour la cause de DIEU (martyrs dans la vie de DIEU, "yoolou kou déé ci jihaad"). De même, une telle épouse n'entrera jamais en enfer (sa yaram haram na safara). Enfin DIEU désignera 1000 anges qui demanderont pardon pour votre compte.
25) De même :
* footeul sa doome (laver le linge de son enfant)
* niaw sa mboubou doome (coudre ses habits)
* liguéyal sa doome (s'occuper de son enfant)
tous ces actes constituent un mur entre elle et l'enfer et seront considérés comme un combat dans la voie de DIEU (jihaad) au cours duquel on meurt martyr (shahiid).
26) Si l'homme fait montre de patience vis à vis de sa femme (mougnal sa diabar) :
* DIEU lui pardonne 200 000 bakar (péchés)
* lui inscrit 200 000 tiyaabas (bienfaits)
* l'élève de 200 000 daradias (degrés)
* le préservera du feu de l'enfer (goré ci safara)

Le divorce

Parler de mariage amène forcément à évoquer son autre face : le divorce. Parmi les actes licites, celui que DIEU réprouve le plus c'est le divorce (Hadice du Prophète).
L'islam permet le divorce mais ne l'aime pas. Il a par conséquent fixé une procédure par laquelle il faut passer s'il n'y a aucune possibilité d'entente sous peine d'encourir la colère de DIEU et sous peine d'être dans une situation juridique (au sens charria du terme) confuse et pouvant engendrer des conséquences graves.
La règle est la suivante :
Lorsqu'on veut divorcer, l'islam recommande aux "candidats" de procéder par étapes, 3 étapes exactement.
La charria vous autorise à vous séparer (divorcer) :
-> 1 fois sans que le mariage soit définitivement rompu
-> puis une 2ème fois avec la même flexibilité, c'est à dire sans que le mariage soit cassé définitivement.
-> mais si vous vous séparez une 3ème fois, le mariage est rompu définitivement avec la sanction suivante : si l'homme veut reprendre sa femme, ce n'est possible que si la femme s'est remariée avec quelqu'un d'autre et se retrouve divorcée.
C'est cette situation qu'on appelle "BAHDA ZAWDJI". Elle obéit cependant à un certain nombre de règles ou "chartes" très précises.
Revenons sur la procédure : pour que les 2 premières séparations puissent être valables et ne pas correspondre à une rupture définitive, il faut respecter les conditions ci-après :
1) L'intention
Il faut nourrir une intention "suspensive" : divorcer dans l'intention d'éduquer (faire prendre conscience) sa femme "fassé nguir yarr sa diabar".
2) Les termes
Dans le rite de l'imam Malick, on ne peut pas utiliser n'importe quelle expression pour divorcer. On doit dire :
"Fassé naa la " (Je te répudie) ;
et non pas :
- "maye naa la sa baat" - littéralement cela peut se traduire par : (je te redonne, je te rend ton "cou"),
- "Def naa la ni sama ndèye" (je te considère maintenant comme ma propre mère).
Ces 2 dernières expressions rompent définitivement le mariage sans transition. Une fois qu'on dit ces paroles, il faudrait que votre épouse répudiée, divorcée, se remarie dans des conditions précises pour que vous puissiez envisager de la réépouser.
3) Le délais
Si vous répudiez votre femme avec une intention suspensive, 2 cas de figure se présentent à vous :
1er cas :
- Si vous regrettez votre geste ou en tout cas vous voulez revenir sur votre décision, vous pouvez la reprendre sans formalité particulière, à une condition :
Vous devez la reprendre avant l'expiration d'un délai appelé "IDDA". C'est à dire une période de 3 cycles menstruels où la femme voit ses règles 3 fois.
En moyenne c'est un délai de 2 à 3 mois. Pendant ce délai la femme bien que divorcée ne doit pas quitter le domicile conjugal.
2ème cas : le délai expire et vous voulez quand même la reprendre
L'islam vous autorise à la reprendre même si le délai a expiré de plus de 10 ans ; mais contrairement au 1er cas de figure où la reprise se passe sans formalités, cette fois-ci vous devez la redemander en mariage à ses "Kilifa" comme lorsque vous la demandiez la première fois, donc donner à nouveau une dot ("Tianne")...
Si vous reprenez votre femme (quel que soit le cas de figure c'est à dire à l'intérieur du délai de IDDA ou en dehors) vous avez "épuisé une cartouche".
Si vous la répudiez une 2ème fois avec l'intention suspensive et les paroles appropriées (fassé naa la), il vous est encore possible de la reprendre dans les mêmes conditions décrites ci-dessus ("2ème cartouche épuisée").

Mais si vous la répudiez une 3ème fois, toutes vos cartouches sont épuisées. Vous ne pouvez la reprendre que si elle se remarie et se retrouve divorcée (BAHDA ZAWDJI



DAARA SERIGNE MOR DIOP

Asfiyahi avec Daara Serigne Mor DIOP
Samedi 15 Septembre 2012

Cet Article a été lu plus de 15981 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par Bintu le 27/11/2009 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Waaaw...Alhamdoulilahi, Yalla na Yalla yokka sene meunemeune..faye lene yiiw sene action yi nguene di deff si barke bessou Eid bi..
your website is more than useful, and the ressources are really what we need to have on hand for everyday life..It's really user friendly and refreshing (sorry we woman care about how things are presented!). I love it and I am sure all women will appreciate to have your new topics dedicated to us. This is fabulous! Well done!

2.Posté par Bintu le 02/12/2009 20:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hi,

Votre article est tres interessant, cependant dans le traitement du Divorce vous avez omis la situation ou c'est la femme qui demande le divorce. Quel est la position de la charia dans ce cas?
Merci

3.Posté par baba le 07/12/2009 17:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
lérale yi amena solo niougui léne di sante bou bakh yalna yalla yookk séne meune meune!!!

4.Posté par badara Fall le 18/01/2010 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Assalaa mou Aleykou wa rahmatoulah
Qu'Allah vous bennisse et vous facilte votre mission avec tous les benefices q'un musulman peut avoir d'un bon acte
J'aurais souhaité avoir la version arabe et la traduction du Khoutbeu en français
Merci

5.Posté par idrissa kane le 05/11/2010 13:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ASSALAMOUHALEYKOUM MANGUILENE NI ZIAR BOU BAH CONTENNA BOU BAKH SI LERALE YOU AME SOLLO TI YALNALENE YALLA FEY YIW

6.Posté par sope dabakh le 20/12/2010 17:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ce joyaux est un honneur pour tous les musulmmans. merci à serigne mor diop

7.Posté par Sokhna Mariama GUEYE le 04/02/2011 21:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mariamakhalifa
ALhamdoullilah Manchallah ...

8.Posté par diama bèye le 11/02/2011 11:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mame mor gnungi lay nianal fan bou goud ak wergu yaram si barké mame khalifa .yalna borom bi sakhal daara dj ba gnu geun tji diarignu.

9.Posté par Ourma GUEYE le 15/02/2011 14:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour a tous les internautes de ce site je me nomme Ourma suis senegalais vivant en Italie , franchement je suis tres content des eclaircissements concernant sur le mariage, au fait je suis vraiment a la recherche d'une femme tres serieuse, pieuse, bien eduquèe pour un mariage, je suis agè de 30 ans.
Email : senegalais1@hotmail.com
Tel 0039 327 864 03 54

10.Posté par aicha le 16/02/2011 00:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
merci bcp pour 7 information ,god bless u
muslim for everrrrrrrrrr

11.Posté par Fatimatou Bintou Rassoul le 11/03/2011 19:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sant YALLA Al hamdoulilah, nous rendons grace à DIEU

12.Posté par Diallo ousmane le 11/07/2011 15:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Alhamdoulilah thiey Yalla rek mo meune khar léne rek ma weuri légui sokhna!! machallahou rabbi ls freres et bonne continuation!! barak'Allahou Fikoum.

13.Posté par Sope NABI le 21/09/2011 11:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Alhamdoulilahi, souma salatou 'ala nabil Mustapha.
Je vous remercie pour ces détails très clairs qui pourront sans doute encourager la jeunesse à se marier et pouvoir bénéficier pleinement des bienfaits de notre seigneurs.

14.Posté par gueye le 04/10/2011 15:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam,
je voudrai savoir ce que la tarékha tidjania pense du mariage mixte en locurrence l'union d'une musulmane avec un catholique.Merci

15.Posté par mame diarra le 30/11/2011 04:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salam;je vs souhaite bonne continuation.k dieu vous paie votre ouvre car aidez bcp les musulmans.je voudrais sil vous plait des prieres k je pourrais faire pour trouver un bon mari musulman.jai presk 30 ans et pas encore de demande en mariage.alors sil ya des prieres k je pourrais faire pour k allah magre dun mariage je vous en remercie.kallah nous protege

16.Posté par almamy samba almamy le 31/08/2012 01:12 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mes condeleances a toute la ummah islamique car le monde a perdu un cheikh ki a beaucoup apporter lislam ki a tou donner a lislam ki a oeuvre lislam ki a su ouvrir des mosquees dan des usines en france ce cheikh ce tierno mansour barro a mbour tres d

17.Posté par Sokhna Aïcha le 16/09/2012 01:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam, je voudrais très humblement répondre à GUEYE à savoir la tarikha tidjane suit la charria et la sunna, elle ne saurait donner un point de vue différend sur ce qui a déjà été légiféré. Donc une musulmane ne peut pas être légalement mariée à un non musulman suivant notre religion.
Je remercie le daara de ces éclaircissements bénéfiques pour tout musulman. Qu'ALLAH swt vous paie.

18.Posté par Mouhamedw le 26/12/2012 17:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

19.Posté par diakha le 08/01/2013 12:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
diadieuff way yalla nalén yalla faye;

20.Posté par Am Teranga Lol le 06/04/2013 00:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mach'ALLAH diangalebi lerna

21.Posté par Am Teranga Lol le 06/04/2013 00:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mach'Allah


22.Posté par Yérim NDIAYE le 06/09/2013 00:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
sopeynabi

23.Posté par dje le 04/11/2013 11:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
que Dieu nous donne la sagesse . qu'Allah le tout puissance nous garde

24.Posté par saliou le 15/11/2013 00:04 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Machaallah yalla na la yalla fey te doli xam xam

25.Posté par almustapha le 03/12/2013 16:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bjr à tous je suis de Tivaouane et je compte me marier trés prochainement insha Allah. en fait, j'aimerais que l'on me rappelle s'il est obligatoire pour moi de se présenter à la mosquée au moment de nouer le mariage ...
merci! Ziare ...

26.Posté par almustapha le 03/12/2013 16:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bjr à tous je suis de Tivaouane et je compte me marier trés prochainement insha Allah. en fait, j'aimerais que l'on me rappelle s'il est obligatoire pour moi de se présenter à la mosquée au moment de nouer le mariage ...
merci! Ziare ...
775187673

27.Posté par fatima le 16/03/2014 14:32 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam je mapel fatima et jabite louga.il ya un homme qui veut m''epouser.le seul probleme c''est mon pere.il est contre le mariage de ma grande soeur depuis 2ans maintenant.qu''est ce que je dois faire?je ne sais plus quoi faire.
aidez moi s''il vous pla

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Dans la même rubrique :