contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Direct du Min’bar – Vendredi 03 Zul Qa’ada 1435 – 29 Août 2014 Sommes-nous respectueux de l’obligation de fidélité aux pactes ?


Cet Article a été lu plus de 480 fois


Des pactes, nous en avons beaucoup, à commencer par celui d’adorer Dieu sans lui associer rien et que notre âme avait contracté dans le monde pré-existentiel (V172, S7)…jusqu’à celui donc de rendre cette âme vierge et pure comme à l’origine (Vs 28-29, S89). Entre ces deux termes, tout ce que nous faisons ou pas reposerait sur un pacte, mais en sommes-nous conscients…de tous ces contrats, et de l’obligation d’en respecter termes et clauses ? Le prophète Muhammad S’AwS avait averti que la noblesse du croyant réside dans sa capacité à démontrer fidélité à ses pactes et à respecter ses contrats légaux et légitimes. Car il y en a aussi des pactes (avec le diable - 1ère partie V268, S2) ou des contrats illégaux et illégitimes que nous prenons. Ceux-là aussi au risque de se faire passer pour traitre, méritent violation et non-respect - et c’est Allah qui nous invite à pareille volte-face lorsque notre âme penche sur son côté revers et que la Miséricorde de son Seigneur l’en tire (V53, S12) !



L’Imam a rappelé l’importance du pacte et du tout premier envers notre âme pour ne pas la déséquilibrer (V7, S91), car si elle est déséquilibrée, tout comme avait averti le prophète à propos du cœur, tout l’être devient vacillant. Or, le pacte avec l’âme, c’est de la rendre pure et vierge de toute tâche, de tout manquement, de tout revers au retour vers son Seigneur. Il ne s’agit pas de vivre sans faute, mais de ne pas retourner chez Dieu sans l’avoir purifiée et remies à vierge, voilà le sens du verset précité, et l’Imam continue dans le prolongement du texte ‘celui qui aura purifié son âme aura sans doute acquis la félicité (V9), mais celui qui l’aura tordu aura perdu (V10).

Le pacte lorsqu’il est établi dans la vertu et la légitimité ne mérite que fidélité et respect des termes, et Allah Invite au respect du pacte une fois établi car parmi les questions auxquelles nous répondrons inévitablement durant le tête à tête figure le traitement des pactes (V34, S17). Or, justement, nous ne vivons quotidiennement que par le respect ou la violation de pactes et nous devons donc les inventorier et nous assurer que nous respections leurs termes et clauses. Le premier après celui de l’âme qui explique par ailleurs notre existence est celui de l’adoration sans associationnisme, et là Allah nous fait injonction de ne pas nous dérober une fois que nous L’avons pris comme garant (V91, S16). Et tout pacte dont Allah est garant doit donc être respecté, car tel est l’ordre de Dieu à travers les peuples (V152, S6).

La noblesse d’ailleurs rappelle le Qur’ân ne réside pas dans les actes religieux telle que la prière, mais la noblesse tient de ceci – (i) la foi en Dieu exprimée dans la totalité de ses six piliers, (ii) le don de ses biens, immatériels comme matériels, les plus chers, avec un gradient des ayant-droits à commencer par les proches, les orphelins, les démunis, (iii) la fidélité au pacte une fois engagé, (iv) le fait de démontrer patience et endurance durant les épreuves et duretés et lorsque survient une crise…(V177, S2). La fidélité au pacte est donc un caractère de noblesse et qui a été démontré par les prophètes comme Ibrahim dont Allah Loue sa fidélité au pacte (V37, S53), ou encore Yûsuf qui par ce geste a réussi à réunifier sa famille déchirée par la jalousie et les rivalités (V59, S12). Et Allah Promet à quiconque fait preuve de fidélité au pacte (V10, S48) une rétribution immense de sa part comme celle reçue par Ibrahim et Yûsuf par ailleurs.

Ahmed Shawqi dans ses célèbres louanges au Prophète lui dit ‘Lorsque tu donnes ta parole ou que tu prends un engagement, tout dans tes interactions se traduit par fidélité et noblesse’ - et le Prophète avait démontré une fidélité remarquable à son épouse Khadijah, même défunte, jusqu’à souvent susciter la jalousie de Aïcha - qui reconnaissant que sa seule rivale était Khadijah, pourtant dans la tombe !!!

Et pour démontrer la finesse du pacte, Allah extrait parmi les croyants un groupe encore plus noble dans le comportement et caractère parce qu’ils ont respecté le pacte signé avec Dieu (V23, S33), mais mieux, ils respectent tout pacte dont Allah est garant…on peut se poser la question quels sont-ils ? L’Imam en a parcouru quelques non sans mentionner que si la carotte d’Allah récompense ceux qui respectent leurs pactes dans la vertu et la droiture, il faut éviter le retour de bâton pour ceux qui violent pacte et affichent non-respect de ce qu’ils ont contracté. Ainsi ceux qui ont trahi le pacte de Dieu (Vs 13-14, S5) vont le payer chers jusqu’à la fin des temps; quant à ceux qui tentent de dissimuler trahison et traitrise dans leur cœur, en violation du pacte de Dieu verront leur mensonge dévoilé à la rencontre avec leur seigneur (V77, S9). Voici quelques-uns parmi les pactes cités par l’Imam.




Le remboursement de la dette – une fois les termes conclus, il faut en respecter les délais, sauf si un nouvel accord est conclu (moratoire). Le prophète ne procédait à la prière mortuaire d’un défunt qu’une fois toutes ses dettes apurées. Il lui arrivait de plaider auprés de l’assistance pour que toute dette soit épongée avant la levée du corps.

Le mariage et la famille – Un pacte ferme pris avec Dieu (V21, S4) comme témoin et la société comme garante. Allah Appelle les deux parties à démontrer le meilleur d’eux-mêmes pour une vie paisible dans les meilleurs conditions (ma’rûf) de sérénité (V229, S2), si de telles conditions ne peuvent s’appliquer, la séparation doit être organisée dans d’aussi bonnes (Ihsàn) conditions.

Le salaire de celui qui est contracté – Le Prophète encourageait le paiement des dus aux verseurs de sueur avant que celle-ci ne sèche – une manière de dire que le salaire contracté doit être versé dans les délais de la tâche. Nombre de manquements sont observés dans cette clause surtout en direction des femmes de ménage, des bonnes dans certaines familles ou encore des travailleurs de petit métiers dans d’autres secteurs, ou des étudiants titulaires de bourse dans des conditions sociales précaires. Il faut respecter les termes du contrat invite Allah (V91, S16) une fois engagé.

La promesse – Lorsque vous promettez quelque chose, pourvu que cela soit légal, et n’entre pas en contradiction avec les interdits et les licites, il faut l’honorer. Par exemple, un Papa qui promet à son enfant de lui acheter un vélo s’il obtient des résultats sans faute. Si l’enfant obtient de tels résultats, la promesse est contractuelle. Le prophète a rabroué une jeune maman dont l’enfant pleurait sans cesse et qui n’avait trouvé de stratégie pour le calmer que de lui promettre une datte s’il se taisait. Le prophète lui demande où est la datte, et elle répondit que c’était juste pour le clamer, le prophète s’offusqua qu’elle pouvait promettre ce qu’elle n’entendait pas honorer (V7, S76)!

Les transactions – Dans les transactions quotidiennes, qu’elles soient professionnelles, sociales, familiales, ou autre, il faut revenir à la recommandation générique de Oh vous les croyants honorez vos engagements (V1, S5) ou encore n’utilisez pas des instruments de triche, soyez dans le respect du pacte d’équité et de transparence (V35, S17)!

La noblesse envers les parents – Allah est on ne peut plus clair dans cette recommandation. Dans l’échelle des obligations, après la reconnaissance de l’Unicité de Dieu, la seconde obligation est le devoir de noblesse envers les parents (V23, S17). Et Il Va même jusqu’à Détailler ce qu’une telle obligation inclut – leur parler calmement et tendrement, invoquer Allah en leur faveur, ne pas les offenser, ne pas élever la voix sur eux, faire preuve de toute affection et amour envers eux, et se rappeler de comment ils ont été tendres et affectueux à ton endroit lorsque tu étais petit - et d’avoir la gratitude de leur retourner pareil lorsqu’ils prennent de l’âge !

Devoir entre époux – Les époux se doivent tendresse et affection mutuelle (V21, S30). Il doivent en plus se soutenir mutuellement, de n’échanger que du bien, d’être un socle l’un pour l’autre, de se garder de tout geste ou initiative qui déstabilise, de dévoiler les secrets partagés, de prendre parti contre l’un ou l’autre, de s’allier contre l’un ou l’autre. Voici un domaine qui mérite bien d’être revisité, tellement les abus s’intensifient, tellement les uns et les autres perdent patience et endurance qui caractérisent le ménage et s’en vont déballer sur la place publique des secrets ou des mensonges ou encore des indiscrétions qui n’ont aucune raison d’être partagées (cf. DdM du 07 Février 2014 sur l’information, ce piège moderne de dérèglement social !).

La positive attitude envers la société – Les DdM du 21 Mars 2014 sur la positive attitude et du 25 Avril sur le bon caractère ont détaillé ce qu’il est attendu du citoyen dans son interaction avec la société. Le prophète l’a résumé en ces termes – dans toute chose, offres le meilleur de toi envers les autres et évites d’être indexé par les autres pour tout type de tort – implicite ou explicite. C’est donc un pacte important auquel le prophète invite chaque citoyen à signer pour le bien-être collectif.

Si chacune des dimensions précitées était respectée par chacun individuellement et par tous collectivement, il ne manquerait plus rien pour que le paradis germe ses fleurs sur terre…c’est d’ailleurs cela le sens de notre vie sur terre, c’est de simuler autant que faire se peut le paradis (paix, sérénité, cœur pur, agrément de Dieu) que Allah nous promet et que nous devons mériter en l’expérimentant dans tous les domaines de vie – foi, émotion, famille, communauté, professionnel, social, associatif, sportif, intimité…et c’est d’ailleurs pourquoi le prophète a reçu la palme de noblesse de caractère (V4, S68), parce que sa perception de l’obligation religieuse était une perception du meilleur de soi qui s’est illustrée dans chaque seconde et chaque cm de sa vie et quel que soit les coordonnées de son espace-temps. Où et comment trouver meilleur exemple ?

Best Zyars

Best Zyars

Par Al Amine Kébé (Geneve)
Mardi 2 Septembre 2014

Cet Article a été lu plus de 480 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :