contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Direct du Min’bar – Vendredi 17 Octobre 2014. Le Recours Absolu à Dieu – Investissement a rentabilité infiniment multiple


Cet Article a été lu plus de 363 fois


Tout d’abord, permettez-moi de rectifier une référence sur le DdM, qu’un frère a bien voulu signaler sur le tout dernier paragraphe - cette prière anticipée des habitants du paradis (V11, S59). Il s’agit bien du V10 et non 11. Ce midi, Imam Abou Assia à Genève a revisité un thème très récurrent dans la littérature révélée et qu’on ne peut prétendre entamer encore moins épuiser, il s’agit du Tawakkul – dont le thème sous différentes approches – est apparu plus de 40 fois dans le Qur’ân. La première apparition dans l’ordre séquentiel étant le V123 de la S3, citée par l’Imam, comme une condition de validation de la Foi du croyant. Or, cette foi même implique dans son 6ème pilier une acceptation de ce que Dieu Tranche que ce soit en notre faveur ou non, soit une parmi les multiples forme de Tawakkul, CQFD.



Le Prophète Muhammad, S’AwS avait fait remarquer que notre Tawakkul est déficient, puisque s’il était ferme, Allah nous aurait pourvu subsistance comme Il le Fait tous les jours pour l’oiseau, qui quitte son nid chaque matin, le ventre vide, mais rentre le ventre plein, sans jamais se soucier de retourner le ventre vide. Le Qur’ân va dans le même sens (V97, S7). Mais comme fait justement remarquer l’Imam, le Tawakkul repose donc sur deux dimensions fondamentales et distinctes – la Foi en l’intervention de Dieu, certifié par le cœur, et l’action dans la vertu (Hadith) pour obtenir le résultat escompté – Ihriç ‘alà mâ yanfa’ûk wa Tawakkal ‘alal-Làh -. Ne peut être Tawakkul attitude qui consiste à ne rien faire et espérer tout de Dieu, c’est plutôt du déni et qui nous vaut tellement de revers dans la quête du développement ! Le berger avait demandé au prophète comment il devrait recourir à Dieu avec sa chamelle, la relâcher ou l’attacher en recourant à Dieu. Le prophète avait bien répondu attaches-la, ensuite recours à Dieu, puisque Allah Intervient selon notre engagement pour le changement (V12, S13).

Le recours à Dieu est donc sous-tendu par l’action que nous menons à la hauteur de nos attentes, mais avertit l’Imam, pourvu que ce résultat que nous envisageons ne soit pas dans l’interdit. Car, comment dans la convoitise du bien (Jalb) concilier recours à Dieu, Détenteur de tout bien, en n’agissant pas pour le bien - et comment dans le vouloir d’échapper au mal (Daf’), concilier recours à Dieu, Protecteur contre tout mal, en nageant dans ses interdits ? Convoiter le bien comme éviter le mal sous toute forme obéit à une seule et une seule loi – le Tawakkul ou recourir à Dieu. Allah Avertit d’ailleurs ceux qui prétendraient le contraire, et qui tombent donc dans le déni d’un des piliers de la Foi. Lorsque Allah vous Eprouve avec un mal, il n y a que Lui qui Peut le Soulager, et lorsqu’Il vous Destine une bénédiction, nul ne peut le détourner en dehors de Lui (V108, S10).

Le recours à Dieu a donc été parmi les instruments que les prophètes ont usé dans leur mission, et d’ailleurs intégré au processus de consultation avec leur peuple. Allah Ouvre donc la voie à toute recherche de solution aux problèmes sociaux, en usant des mécanismes de consultation (référendum, vote, parlement, conseil, etc.), mais lorsqu’une conclusion est tirée, Il Recommande de recourir à Allah, autrement, d’avoir confiance et ne plus revenir sur les délibérés. N’est-ce pas ce que Seydinà Ûthmàn avait rappelé à ses détracteurs qui lui opposaient son absence de Badr alors qu’il était excusé sur un motif valable par le Chef Suprême des Armées, le Prophète ? Le Tawakkul est donc dans la littérature de la Révélation un instrument de décision irréversible, car seul Allah Peut Délibérer de manière irréversible (V160, S3) et il Déclare son Amour à ceux qui agissent ainsi.

Les caractéristiques de cette catégorie de croyants qui escaladent leur Foi sur un palier encore supérieur – le Tawakkul – est donc dans leur suffisance à Dieu, quelle soulagement ! sont décrites dans le Qur’ân sous multiples formes. N’est-ce pas Seydinà Ibràhim dans la Hasbala-Tawakkul (V173, S3) illustre au plus haut niveau cette faculté des Mutawikkulûn à rester Confiant quant au sort qu’Allah leur Réserve ? Sachant qu’un tel sort, même si apparaît non confortable au premier degré, résulterait en fin de compte au double soulagement Jalb/Daf’ (V174). Et d’ailleurs Allah Rassure dans ce sens, avec l’escompte du Tawakkul, dans le Nasr (soutien de Dieu V161, S3), dans le dessus sur les manigances malveillantes des ennemis (V13, S5), dans le Fath (ouverture aux bénédictions, V90, S7), dans la sérénité du cœur (V3, S8), dans l’indifférence aux menaces (V51, S9), dans la direction à prendre sous contrainte, comme démontré par Seydinà Mûsà (V85, S10), dans la foi en l’invisible (V124, S11), dans l’application des recommandations de sagesse, comme illustré par les enfants de Seydinà Ya’qûb et qui a abouti à un résultat incroyable (V68, S12), dans la sûreté et la sécurité contre les manigances de Satan (V100, S16), dans la requête de l’absolution des pêchés les plus secrets (V59, S25), dans l’espérance de la félicité dans l’au-delà au détriment des biens matériels de ce monde (V37, S42), dans l’acquisition de biens jusque de source inespérées (V4, S65), dans le choix de se détourner de la déviance (V30, S67)…autant dire que les Mutawakkilûns ont raflé toute mise.

Ce qui d’ailleurs semble être davantage illustré par ce Hadith du Prophète sur lequel l’Imam a conclu…que le Prophète avait informé les compagnons que sa communauté lui avait été exposée et alors qu’ils les assimilait à d’autres, on lui rapporta que ceux-là entreront au paradis, et qu’il y a parmi eux un groupe de purs parmi les purs au nombre de 70 mille, qui entreront avec tous les honneurs au Paradis sans jugement ni châtiment…Qui sont ces privilégiés donc ? Ce sont les Mutawakkilûns…il ne reste qu’à s’inviter dans ce groupe, soit revisiter le propos de début de l’Imam - vérifier la pureté de notre cœur dans l’attachement à Dieu et s’engager dans toute action vertueuse qui engendre le bien et le progrès pour la communauté - Et il n’est donc pas étonnant en revisitant l’histoire des Prophètes, des compagnons, et des Sages de se rendre compte qu’ils sont bien les Leaders de ce groupe de vertueux dont Allah Salue la belle compagnie ici et au Paradis (V69, S4)…

Les cartes d’invitation sont déposées dans le cœur de chacun d’entre nous, et nul besoin de confirmer acceptation, mais Allah Lui Sait distinguer ceux qui sont dans le club…entrons y en masse et nous prendrons le dessus sur toute situation ainsi que confirmé par le V25 de la S4, CQFD.

Best Zyars à nos Hadjs et Hadjaratus fraîchement rentrés de Makkah et couronnés par la grâce de Dieu de ce noble titre que tout croyant convoite. Qu’Allah Agrée pour toutes et pour tous, pour chacune et pour chacun - et qu’il Accomplisse l’intention de quiconque Voudrait y aller/retourner…

Par Al Amine Kebe
Vendredi 17 Octobre 2014

Cet Article a été lu plus de 363 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :