contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Direct du Min’ bar – Vendredi 17 Zul Hijja 1438 – 08 Septembre 2017 la Soumission totale - Mode de Vie du croyant


Cet Article a été lu plus de 166 fois




Direct du Min’ bar – Vendredi 17 Zul Hijja 1438 – 08 Septembre 2017  la Soumission totale - Mode de Vie du croyant
A Makkah, Imam Shaix Khalid Al Ghamdi a encensé les honorables hôtes de Dieu, qui ont maintenant fini d’accomplir leurs obligations et savourent les bonus du sanctuaire (V26, S22), en les reconnectant au modèle du patriarche bâtisseur de cette majestueuse Ka’ba. La durabilité de l’œuvre de Seyyidunà Ibrahim dans le hardware comme dans le software tient de par son entêtement à repousser les assauts du mal, de tout mal par le seul instrument qu’il s’est forgé – soumission totale et inconditionnelle à Allah, et dès qu’il a été invité à le faire (V131, S2). Shaix Ghamdi a retracé dans le détail les séquences et péripéties du parcours de Seyyidunà Ibrahim dans son objectif de faire aboutir le projet de Dieu, en se conformant strictement au cahier des charges, confiant qu’Allah Guide et ne Trahit pas, qu’Il Honore et ne Manque pas sa promesse, mais surtout qu’Il n’A nul besoin de personne pour faire aboutir ses projets et qu’il serait donc plus intelligent de se conformer à ses Instructions. Voilà le secret de l’infaillible parcours de Seyyidunà Ibrahim, il s’agit d’une soumission totale de l’esprit, du cœur et des organes à Allah. Vous voici honorables hôtes de Dieu au terme d’une bénédiction divine d’avoir accompli le Hajj, il y a pourtant encore plus important qui vous attend dans l’accomplissement invite-t-il, c’est la reconnaissance de cette faveur par une renaissance dans la soumission à Allah, comme l’avait enseigné Seyyidunà Ibrahim. Là réside les souches de résistance aux crises et aux épreuves, crises et épreuves qui assaillent notre monde sans que nous soyons conscients de cette arme de destruction massive de crises qu’est la soumission à Allah et le suivisme à son Prophète.

Satan avait tenté de saboter le parcours de Ibrahim et il a échoué par le fait de l’entêtement de Ibrahim à rester ancré dans la soumission à Allah (V162, S6), indiquant ainsi à tout aspirant à la proximité avec Dieu de rester ancré dans la justice, dans l’élégance de l’attitude envers les autres, dans l’obstination à n’agir que pour le bien de la communauté. Voilà dira Shaix Al Ghamdi le vrai sens de la soumission, soumission à Allah qui embarque le suivisme à son Prophète Muhammad. Il n y a pas d’autre voie, ni d’autre méthode, et tous les manàsik du Hajj qui viennent d’être accomplis par des millions de fidèles en des centaines de millions de geste infatigables le prouvent encore. Qu’il n y a nul besoin de moderniser les manàsik, de modifier le parcours, de changer le rituel…que ce soit autour du Matàf, sur le parcours entre Safà et Marwa, à ‘Arafa, Muzdalifa, Minna, partout, les gestes se répètent à longueur de siècles et chaque année de la même manière, en écho à la servitude de la soumission et dans l’espoir de la miséricorde promise de Dieu. Et voilà pourquoi rappelle-t-il Allah Alerte les croyants que leur prétention devant le prophète d’une adhésion par la Foi ne saurait être validée tant qu’ils ne se soumettent inconditionnellement aux délibérations du Prophète sur tout ce qui les concerne lorsque tranché par le Prophète (V65, S4) et qu’ils ne trouvent aucun argument ou prétexte à en rajouter, si ce n’est leur soumission irréfutable (yussalimû taslîmà à la fin du V).

Le soumis dira l’Imam avec un jeu de mot arabe (salima, salama, taslîma), est donc dans la continuité du pacte de Seyyidunà Ibrahim qui a été le premier (V163, S6) à l’exprimer et qui nous a donné ce nom d’adhésion à l’Islam, religion de soumission à Dieu (V78, S22), celui qui épargne son esprit, son cœur, ses organes et son environnement de toute tentative de rébellion. A l’opposé, Satan s’est rebellé et n’a montré aucune soumission. Modèle et anti-modèle sont ainsi explicités dans le Qur’ân et Allah de citer justement Seyyidunà Ibrahim comme le meilleur modèle – Qui peut prétendre meilleur culte que celui qui s’est soumis (Tawhîd) tout en démontrant toutes les facette de l’élégance (Ihsàn) en suivant le modèle de Ibrahim ? Et voilà Ibrahim choisi par Allah comme Son Ami et pas l’inverse (V125, S4).

Le premier cité dans la descendance humaine après la refondation du monde suite au déluge est Seyyidunà Ibrahim (V83, S37), par le fait du cœur pur (V84) avec lequel il s’est présenté devant Allah, totalement soumis. Tout est parti de là dira l’Imam…sa première réponse à Dieu fut son acceptation de se soumettre et sa dernière recommandation à l’endroit de ses enfants et petits-enfants fut de rester dans cette soumission (V132, S2). Voilà comment cette force de la soumission a permis à Seyyidunà Ibrahim de rester en orbite sur la Face de Dieu (V79, S6) et d’y puiser force tranquille et énergie spirituelle pour vaincre tous les obstacles et surmonter toute crise. Allah le Présente comme le leader d’une nation avant-gardiste (V120, S16) de par leur soumission, ou comme le guide des humains (V124, S2) toujours dans la soumission.

Et c’est avec cet état d’esprit permanent en orbite sur la Face de Dieu, confiant d’être bien guidé qu’il amorça le virage des crises et des épreuves, à commencer par son Babylone natal à défaire les croyances malsaines aux statuettes et les traditions païennes rétrogrades, en subissant la stérilité de son épouse, l’acceptation d’une servante comme seconde épouse, la naissance d’un premier fils dans un contexte de crise familiale (rivalité entre les deux épouses), le cœur serré de devoir abandonner sa jeune épouse fraiche maman du nouveau-né Ismaïl dans cette vallée désertique sans aucune végétation (V37, S14) et contraint de retourner en Palestine sans même se retourner leur dire Au revoir.

Tout démontre la vertu mais surtout l’assurance tout-risque que constitue la soumission, car même sa jeune épouse Heûjara a fait preuve aussi de soumission en lui disant si c’est ton Seigneur qui t’A Ordonnée de nous abandonner ici sans aucune ressource, alors tu peux retourner tranquille, car Il ne Nous Abandonnera jamais…et l’Imam de rappeler que ces millions de croyants qui arpentent chaque année le sa’y entre Safà et Marwa, qui s’abreuvent aux délices de Zam-Zam prouvent encore si besoin en était que Allah ne les A point Abandonné ! Au contraire Il les a Honorés ! Ibrahim comme son épouse se sont soumis à Allah qui leur A Tenu sa promesse. Voilà la promesse d’Allah qu’Il Tient à tout coup et donc à tous les pèlerins qui viennent d’accomplir leurs obligations qu’ils retourneront d’ici avec une page de vie toute vierge ! Quel privilège de redémarrer immaculé de tout pêché, le cœur assaini, purifié, nettoyé de toute noirceur du pêché. Ahmad Shawqi chantait ainsi cette faveur en se posant la question suffit-il juste d’un seul hajj pour le serviteur en comptant les noirceurs qui jalonnent la vie (Yà rabbi heul yughni ‘anil ‘abdi hajjatun wa fil ‘umri mà fîhi min heufawàt) ?

La leçon qu’il faut tirer du parcours infaillible de Seyyidunà Ibrahim conclut Shaix Al Ghamdi c’est de se soumettre à nouveau, c’est de renouveler sans cesse la solennité de la soumission, non en geste de Tawhîd, mais en prélude à une vie paisible, sereine, à l’abri des crises et des obstacles. Car avertit-il, le cœur, siège de la soumission que Seyyidunà Ibrahim avait présenté pur dès le début (V84, S37) est aussi le siège des antinomies de la soumission – désir, passion, tentations, satanisme – et nous devrions éviter de basculer dans le camp des perdants, qui ont cru le mirage et son illusion optique comme de l’eau désaltérante et se retrouvent encore plus désespéré à découvrir néant (V39, S24). Et quiconque se présente devant Allah avec une autre attitude que la soumission se retrouvera dans pareille illusion et tentera de négocier un sursis, sursis que Allah a déjà Accordé (V61, S16).

Soyons dans l’alerte d’Allah une fois que nous avons accepté le pacte de la Foi, car nul ne pourra trouver argument pour justifier ne pas avoir rallié le camp de Dieu…et Allah Enfonce d’ailleurs dans l’invite à ne pas se laisser surprendre…que vous arrive-t-il lorsqu’invités sur la Voie d’Allah vous opposez un attachement aux bassesses matérielles de ce monde, allez-vous vous accrocher à des piliers terrestres (amovibles), attention Ajoute-t-Il, comparé à l’éternité de l’autre monde, les valeurs de ce monde sont bien trop peu (V37, S9)…et en restant dans le modèle et dans l’anti-modèle sur ce registre, le fils de Seyyidunà Ibrahim et le fils de Seyyidunà Nûh illustrent bien l’attachement aux valeurs trompeuses de ce monde et la rentabilité immédiate d’y renoncer pour se soumettre à Allah. L’un a péri alors que l’humanité se refondait, même accroché à un rocher terrestre qu’il prenant comme pilier (V43, S11), l’autre a sauvé l’humanité par un geste noble de soumission à la volonté de Dieu (V102, S37)…et son nom est gravé à jamais dans la postérité (Vs108-111, S37).

Merci infiniment à Hadj Ibrahima Guissé qui depuis le Haram m’a permis d’écouter ce prêche avec un live d’une qualité remarquable, alors que je manquais de sujet pour le DdM, étant en déplacement.

C'est aussi pour moi le lieu de rendre hommage à Hadja Awa Marie Coll, qui a été couronnée l'année dernière lors du sommet des gouvernements à Dubai Meilleure Ministre de la Santé et dont le parcours m'inspire toujours cet état d'esprit de la soumission totale. Elle quitte le gouvernement alors que les indicateurs les plus têtus de mortalité infantile baissent pour la première fois depuis le début du siècle de manière significative au Sénégal, tout comme lorsqu'elle quittait volontairement la presigieuse tête du Roll Back Malaria il y a 5 ans à Genéve, le paludisme à l'échelle mondiale reculait pour la première fois de manière significative durant ce nouveau siécle...d'aucuns la voyait déjà comme la DG de l'OMS en 2017...je fais écho à ma soeur Fatou Sow Sarr qu'elle mérite l'hommage de la Nation après celle du Monde. Well done Hadja!

Best Zyars à tous les pèlerins de toutes les contrées pour qui Shaix Al Ghamdi a encore prié Allah de leur Agréer leur Hajj…tout en leur rappelant le devoir de renouveler le pacte de soumission, devoir qui nous incombe tous…Aaaamin

Al Amin

Asfiyahi.Org
Samedi 9 Septembre 2017

Cet Article a été lu plus de 166 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :