contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



KORITÉ 2016 - Le "Sermon" du President Macky Sall


Cet Article a été lu plus de 1111 fois




UNITÉ

Le président de la République, Macky Sall, a invité mercredi les Sénégalais à œuvrer au renforcement de la culture du dialogue.
‘’Chaque Sénégalais doit œuvrer pour le renforcement de cette culture élevée, qui nous unit et atténue nos différences’’, a-t-il dit après la prière de l’Aïd-el-fitr à la Grande mosquée de Dakar. Outre le président Sall, cette prière marquant la fin du ramadan, a enregistré la présence de membres du gouvernement, des autorités administratives, des autorités religieuses et coutumières de Dakar et des centaines de fidèles. En raison de la menace terroriste, elle était placée sous haute sécurité. Elle a été dirigée par l’imam Alioune Moussa Samb.Revenant sur le dialogue, Macky Sall a affirmé que c’est une option de gouvernance. Il a rappelé les concertations et consultations qu’il a initiées depuis 2012 à travers les réformes de l’éducation, de l’enseignement supérieur, de l’administration, entre autres. ‘’Le dialogue, la consultation et la concertation constituent une démarche préalable à toute réforme’’, a souligné Macky Sall, qui a lancé le 28 mai 2016 un "dialogue national" entre la majorité présidentielle, l’opposition, la société civile et d’autres segments de la société.

RETRAIT DES ENFANTS DE LA RUE

L’Etat sénégalais va travailler dans un esprit de pédagogie, pour éradiquer l’exploitation des enfants dans les rues, a déclaré mercredi le président Macky Sall. ‘’Nous allons vraiment travailler non pas dans un esprit de répression, mais bien sûr ceux qui vont continuer à s’adonner vont s’exposer à la rigueur de la loi. Pour le moment, il s’agit de pédagogie, de travailler ensemble pour éradiquer l’exploitation des enfants’’, a-t-il dit. Le président de la République s’exprimait après la prière de l’Aïd-fitr à la Grande Mosquée de Dakar. Il a annoncé vendredi avoir ordonné ’’le retrait d’urgence des enfants des rues’’, sous peine de sanctions contre les parents fautifs . ‘’Depuis quelques jours, j’ai donné des instructions très fermes au gouvernement pour mettre un terme à cette image insoutenable d’enfants abandonnés dans la rue. Je ne dirais pas les enfants de la rue, mais d’enfants dans la rue. Tous les enfants ont la même dignité’’, a estimé le président Sall.

Selon lui, ce n’est pas parce qu’ils sont issus de ‘’milieux pauvres, modestes’’ qu’on doit les abandonner à la merci de la rue.
‘’Ce n’est pas une question religieuse, puisque les vrais daaras qui enseignent ne laissent pas leurs talibés traîner en pleine nuit, en pleine journée. Ça, c’est une image que nous avons décidé d’arrêter’’, a averti le chef de l’Etat. Il a invité les Sénégalais à se mobiliser pour que ‘’cette image de désolation, cette image qui trahit la dignité de la personne humaine ne soit plus une réalité dans notre pays’’. ‘’ Cela n’à rien avoir avec l’islam. Nous devons soutenir les écoles coraniques. L’Etat est prêt après un recensement précis, exhaustif à apporter son soutien mais les citoyens aussi doivent faire de même. Ils doivent soutenir dans les quartiers les maîtres coraniques en plus des efforts de l’Etat’’, a plaidé Macky Sall, appelant à une organisation de la solidarité. ‘’Ce n’est pas dans l’anarchie de la rue que la solidarité se fera’’, a précisé le président Sall.

TERRORISME

le président de la République a insisté sur les menaces terroristes. ” Le Sénégal va prendre toutes les mesures pour faire face à ces pratiques cruelles. Nous sommes prets. Le Sénégal est un pays de paix, nous ne tolérons pas certains actes barbares. ” Le chef de l’État a également recommandé aux populations locales d’assister les forces de sécurité sur cette tâche qui semble être très difficile.” Il faut assister l’État dans ce combat, et nous devons gagner ce combat. ”Dans un autre angle, il a condamné les attaques terroristes à Médina et appelé à une l’union de musulmans dans le monde entier.” Les terroristes ne pourront pas déstabiliser notre religion, l’Islam vaincra.“

GRÂCE POUR 600 DETENUS

Le chef de l’Etat, Macky Sall a accordé, mardi, la grâce à 600 détenus, à l’occasion de la célébration de l’Aid el Fitr. Le président Sall a, par décret n°2016-943, accordé la grâce à 600 condamnés définitifs, informe un communiqué du service de communication de la présidence de la République. Ces détenus bénéficient d’une "remise totale des peines tant principales qu’accessoires et complémentaires".

Avec l'APS



Asfiyahi.Org
Mercredi 6 Juillet 2016

Cet Article a été lu plus de 1111 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :