contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



INTERLIGNES - Pourquoi et comment lire le Coran ?


Cet Article a été lu plus de 2640 fois


Le Coran est parole de Dieu, transmis au Prophète Muhammad en 23 ans de révélation. C'est dire qu'il embrasse le nombre d'année que l'on peut évaluer, pour un humain, pour atteindre l'âge de raison. Au demeurant, le Prophète recommande de s'amuser avec l'enfant les sept premières années de sa vie, de l'éduquer les sept années suivantes, de l'accompagner dans la vie les sept années suivantes et de le laisser avec son destin par la suite. Aussi, pouvons-nous comprendre que les vingt-trois ans de révélation correspondent à cette courbe qui fait de l'être humain un sujet accompli, jouissant des compétences nécessaires sur le plan psycho affectif comme sur le plan intellectuel, culturels et spirituel, pour faire face à ses responsabilités. Ceci afin de contribuer à imprimer à la société une dynamique positive et significative.



INTERLIGNES - Pourquoi et comment lire le Coran ?
Dans cette courbe de révélation, le Coran a été transmis dans deux cités, où ses versets ont été enseignés au Prohéte pour répondre aux questions, inculquer une mentalité de libération de toutes aliénations, inspirer une conscience de vicaire d'Allah, خليفة الله. C'est à dire de quelqu'un qui tend résolument vers la construction du bien être ici bas et dans l'au-delà, comme le dit si bien le Coran :

وَابْتَغِ فِيمَا آتَاكَ اللَّهُ الدَّارَ الْآخِرَةَ وَلَا تَنسَ نَصِيبَكَ مِنَ الدُّنْيَا وَأَحْسِن كَمَا أَحْسَنَ اللَّهُ إِلَيْكَ وَلَا تَبْغِ" الْفَسَادَ فِي الْأَرْضِ إِنَّ اللَّهَ لَا يُحِبُّ الْمُفْسِدِينَ

"Et recherche à travers ce qu'Allah t'a donné, la Demeure dernière. Et n'oublie pas ta part en cette vie. Et sois bienfaisant comme Allah a été bienfaisant envers toi. Et ne recherche pas la corruption sur terre. Car Allah n'aime point les corrupteurs».
On le voit bien, la jonction entre ici bas et l'au-delà est une des missions de ce vicaire. Ce qui suppose qu'il ait la capacité de se détourner de tout ce qui est corruption sur terre, que cela soit moral, sociétal ou environnemental. N'est-ce pas le sens du verset 56 de la Sourate A'raf/purgatoire?
وَلَا تُفْسِدُوا فِي الْأَرْضِ بَعْدَ إِصْلَاحِهَا وَادْعُوهُ خَوْفًا وَطَمَعًا إِنَّ رَحْمَتَ اللَّهِ قَرِيبٌ مِّنَ الْمُحْسِنِينَ

"Et ne semez pas la corruption sur la terre après qu'elle ait été réformée. Et invoquez-Le avec crainte et espoir, car la miséricorde d'Allah est proche des bienfaisants."

Le fait que le Coran est révélé dans les deux cités s'explique par la nécessité de régler les questions existentielles propres à chaque période, conformément aux enjeux spécifiques à chacune des deux cités.

Les versets révélés à la Mecque figurent la libération contre les aliénations relatives aux fausses croyances: polythéisme, croyance aux fausses divinités, aliénation par rapport aux pratiques magiques, aux inégalités raciales ethniques, aux castes, aux tyrannies traditionnelles. C'est l'époque de l'enracinement de la conscience de Dieu, Un, Maitre de Tout et de Tous, à travers la sublime parole: لا إله إلا الله, Nulle divinité sauf Allah!

En revanche, Médine figure la cité de confortation de cette conscience de Dieu en la rendant opérationnelle dans l'adoration et dans la vocation sociale. En d'autres termes, le Coran, à Médine, invite à la réalisation du statut de serviteur, العبد, dans la société: servir Allah en étant au service des humains, de Ses créatures.

Tout cela, dit rapidement, montre l'importance du Coran. Mais pour comprendre le coran et l'appliquer, se l'approprier et s'en imprégner, comment le lire?

Il y a plusieurs lectures possibles du Coran. Certaines sont stériles, d'autres sont des lectures ''merveilleuses'', d'autres encore ''touristiques'' et d'autres intelligibles.

Les lectures merveilleuses sont celles qui se contentent des récits, du merveilleux qui se reflète dans certains versets et qui peuvent subjuguer certains esprits. Ce sont des lectures qui ne libèrent ni les énergies spirituelles ni celles intellectuelles de l'individu.

A côté, il y a une lecture incantatoire, presque ''magique'', c'est une lecture qui considère le Coran comme un catalogue de formules magiques qui traitent des maux par la macération ou par la récitation. Une récitation sans méditation, avec l'intention de se protéger contre des peurs, ou avec l'intention de faire mal. Or, ce n'est pas pour cela qu'il est révélé.

Il y a une lecture ''touristique'', comme dit l'universitaire américain Carl Ernst. C'est une lecture rapide, très superficielle, et irrégulière. Cela ne permet pas de comprendre le Coran, encore moins de se l'approprier et de transformer ses enseignements en ressources de vie.

Il y a une lecture d'intellection, pour parler comme Ramadan. Il s'agit de lire, méditer pour comprendre, comprendre pour agir, agir dans le sens d'apporter une plus-value à la vie, de contribuer à l'héritage.

Le Coran dit : وَلَقَدْ كَتَبْنَا فِي الزَّبُورِ مِن بَعْدِ الذِّكْرِ أَنَّ الْأَرْضَ يَرِثُهَا عِبَادِيَ الصَّالِحُونَ

Et Nous avons certes écrit dans le Zabûr, après l'avoir mentionné (dans le Livre céleste), que la terre sera héritée par Mes bons serviteurs».

C'est cette lecture qui permet de comprendre le Coran, parce qu'elle suit l'injonction d'Allah -اقرأ. Lis !

Lire et apprendre, apprendre dans l'analyse sémantique, contextuelle et autres- أفلا يتدبرون القرءان.
Lire pour comprendre la vie dans ses dimensions biologiques, physiques, dans ses manifestations environnementales, sociales et culturelles,

Lire pour comprendre l'univers, codifier et prospecter, faire reculer l'ignorance par le renouvellement des savoirs, '' علم الانسان ما لم يعلم. Il a enseigné à l'homme ce qu'il ne savait pas. ''

C'est seulement de cette façon que l'adoration sera complète car elle fusionnera l'intellect à l'esprit, le corps à l'âme, et la prosternation permettra alors de relier le ciel à la terre, par l'adoration éclairée et active. Car si les paroles sublimes Lui sont destinées, elles restent incapables de l'atteindre si elles ne sont propulsées par le moteur de l'action vertueuse. Au demeurant, cette action vertueuses n'est rien d'autre que la transformation des savoirs en valeurs sociétales ; c'est là la voie pour la grandeur des individus et des sociétés:

مَن كَانَ يُرِيدُ الْعِزَّةَ فَلِلَّهِ الْعِزَّةُ جَمِيعًا إِلَيْهِ يَصْعَدُ الْكَلِمُ الطَّيِّبُ وَالْعَمَلُ الصَّالِحُ يَرْفَعُهُ

Quiconque veut la puissance (qu'il la cherche auprès d'Allah) car la puissance tout entière est à Allah: vers Lui monte la bonne parole, et Il élève haut la bonne action.

© Asfiyahi.Org

Par Abdoul A. Kebe, Enseignant-chercheur, UCAD
Samedi 25 Juin 2016

Cet Article a été lu plus de 2640 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par BASSIROU le 19/07/2013 01:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'aime bien cette analyse adhérente par rapport aux paroles de D'ALLLAH , qui certainement mérite d'être exploité à priori pour en tirer profit .Mais surtout , comme vous l 'expliquer ,cette importance fondamentale à lire le coran d'une façon réfléchit et posée ,est le seul moyen ,pour un musulman de faire parti de ces "YA ULIL ALBAB" citer dans ce LIVRE qu"est le coran et dont ALLAH utilise pour s'adresser à ces êtres humains qui utilisent leur intelligence et qui acceptent sa Divinité.
Je vous remercie encore de cet article somptueux .

2.Posté par ALASSANE DIOP le 19/07/2013 14:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ASALA MOU ALAYCOUM YEN BOKOU TALIBEYI DAMA AM LUMA DIKHAL LOOL
FI SI ESPANGE DA NOU NO SONAL SI SEIKHE AMAR DA MAYE KHALIS YA TIWAOUANE
DAKH NOU DAFAREKO DIOUMA JI DAKH LOLOU DEGALA WALA DAMA BUEGUE KOUMA LERAL
MAGUI NIAY KOROU DIAME WA SALAM

3.Posté par Al Amin le 26/06/2016 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Jeureujeufati ‘Abdul Aziz. Al Qur’àn dafa làj bèp xétu séttantal, ndax môm ci boppam dafa composite ta eumb ay xétu textes ag sens yu bokkuli céé fàti. Entre les divers Qur’ân en texte Arabe, explicité ou non (V113, S20, V3, S41, V7, 42), le Qur’àn étonnant dans l’entendement des Djinn (V1, S72), le Qur’àn détaillé en volumes d’encyclopédie (V106, S17), le Qur'ân qui éclaire le présent et explicite les lois (V37, S10), le Qur'ân des scénari complets (V54, S18 ou V89, S17), le Qur’àn de pure sagesse (V2, S36), le Qur’ân des récits (V1, S38) et des meilleurs récits (V2, S12), le Qur’ân majestueux (V1, S50), le Qur’ân de Science et de Bayàn(V2, S55) dans lequel figure toutes les hypothèses scientifiques dans le social, le fondamental, et autres, le Qur’ân séquentiel (V4, S73)…Entre tous ces différents Qur’ân, il faut bien sûr des grilles de lecture et des modes de perception bien adaptés, et loin d’être figés. A l’image des IOS des smart phone, il faut perpétuellement mettre à jour grille et mode pour bien comprendre ce majestueux, sage, explicite et étonnant message !

4.Posté par RM le 29/06/2016 07:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD