Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org




QU'EST-CE QUE LE JEÛNE ?


Cet Article a été lu plus de 4865 fois




QU'EST-CE QUE LE JEÛNE ?
QU'EST-CE QUE LE JEÛNE ?

* 1. Le Jeûne constitue le quatrième pilier de l'Islam. Il a été institué surdécret divin en l'an 2 de l'hégire. Dans la sourate «La vache» (Baqara), verset 183, Dieu dit: «Ô Croyants! Nous vous avons prescrit le jeûne comme l'avions prescrit à ceux qui ont précédé car ainsi atteindriez vous la piété».

n'est donc pas se priver de boisson, de nourriture et de plaisirs sexuels du lever au coucher du soleil. Le Jeûne est un acte d'adoration dont la finalité est de renforcer la foi du croyant. Il est pratiqué durant le mois : Jeûne ou Ramadan qui est le neuvième mois du calendrier musulman.

* 2. Quels sont les bienfaits du Jeûne?

Sur un hadith, le Prophète (Psl) dit :

« Si mon peuple savait tous les bienfaits que comportent le mois de Ramadan, il souhaiterait qu'il dure toute l'année ».

Parmi les multiples bienfaits du Jeûne, nous citons :

•· Raffermissement de la foi ;

•· L'équilibre physique et spirituel pour une tonification du corps facilitant les actes de dévotion ;

•· L'élévation, le rapprochement et la proximité avec Dieu ;

•· L'abolition ou la rémission des pêchés ;

•· L'intercession au jour du jugement dernier...

* 3. Comment pratiquer le Jeûne?

Le Jeûne commence à l'apparition du croissant lunaire, 29ème jour du mois de Chahbane (« Baraxlou »). Le Prophète (Psl) dit dans un hadith :

« Jeûnez dès que vous apercevez la lune ».

Si la lune n'est pas aperçue qu'au 29ème jour, le mois est complété à 30 jours et le Jeûne commence dès le lendemain.

Comme toutes pratiques religieuses, l'intention « yéné » vaut l'acte. En ce qui concerne le Jeûne, l'intention doit être formulée la veille au premier jour. Selon l'Imam Malick (RTA), cela suffit pour le reste du mois sauf si le jeûneur a eu un empêchement le contraignant à interrompre son jeûne. Il devra, dans ce cas, reformuler son intention pour les jours restants.

Le Prophète (Psl) recommande de prendre le dernier repas de la nuit (Kheud) juste avant l'aube et à rompre le jeûne rapidement dès le coucher du soleil. Le Jeûne est rompu, de préférence, avec les dattes (en nombre impair) ou de l'eau.

* 4. Quelles sont les conditions qui rendent le Jeûne obligatoire?
* Etre musulman;
* Avoir atteint la majorité;
* Etre en pleine possession des facultés mentales;
* Jouir d'une santé permettant le Jeûne.
* 5. Qui n'est pas astreint au Jeûne?

* Le malade dont la pratique du Jeûne aggrave la maladie;
* La femme en période de menstrues (règles);
* La femme venant d'accoucher;
* Le voyageur, pour qui il est préférable de rompre le Jeûne bien que ce ne soit pas une obligation.



Toutefois, jeûner durant le voyage, nous dit le Prophète (Psl), n'est pas une preuve de vertu. Pour ces cas ci-dessus, obligation est faite à la personne concernée, de jeûner à la fin du mois de Ramadan, un nombre de jour équivalent en guise de réparation :

•· La personne dont l'âge avancée ne permet pas le Jeûne : il est recommandée à cette personne de donner à un indigent, un repas ou son équivalent en argent pour chaque jour non jeûné.



Pour les cas particuliers de la femme en état de grossesse ou d'allaitement, la rupture du Jeûne tient de leur incapacité à jeûner. Pour toutes les deux, obligation est faite de jeûner à la fin du mois de Ramadan un nombre de jours équivalent avec, dans le cas de la femme qui allaite la sortie quotidienne d'une aumône.

NB : Il est prévu pour la personne qui doit un ou plusieurs jours de Jeûne et qui ne s'en acquitte pas jusqu'au Ramadan suivant, de jeûner à la fin de celui-ci :

- Un nombre de jours équivalents en cas de contrainte valable.

- Un nombre de jours équivalents, avec en plus la sortie quotidienne d'une aumône en cas de volonté délibérée.

6. Les pratiques recommandées durant le Ramadan

En plus des actes de dévotions traditionnelles, il est particulièrement recommandé au cours du mois de Ramadan :

- De beaucoup lire le Coran

- De pratiquer le Zikr

- De donner l'aumône

- De multiplier les prières suregatoires (Nafilas).

7. Les causes de rupture du Jeûne

Elles peuvent être volontaires ou involontaires. Ce sont :

- L'ingestion de toute substance (liquide, à l'exception de la salive)

- L'éjaculation involontaire ou provoquée

- Le rapport sexuel.

La Sanction prévue en cas de rupture volontaire du Jeûne (sans contrainte valable) est appelée « Kaffara ». Elle consiste à jeûner deux mois consécutifs en guise de réparation, ou, à défaut (cas d'incapacité avérée), à nourrir soixante pauvres.

Daara Serigne Mor DIOP - Asfiyahi.Org
Mardi 24 Novembre 2009

Cet Article a été lu plus de 4865 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par Mao le 12/07/2013 19:31 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Assalam .. Le jeune me peut etre rompu par un acte involontaire , pour que l jeune soit rompu il faut k l''acte soit intentionnée . Le jeune est une abstention des passions et désirs corporels et le faîte de ne pas manger et boire ,notamment , obéit.

2.Posté par Mao le 12/07/2013 19:32 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Assalam .. Le jeune me peut etre rompu par un acte involontaire , pour que l jeune soit rompu il faut k l''''acte soit intentionnée . Le jeune est une abstention des passions et désirs corporels et le faîte de ne pas manger et boire ,notamment , obéit.

3.Posté par Mao le 12/07/2013 19:35 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le jeune est une abstention des passions et désirs corporels et le faîte de ne pas manger et boire ,notamment , obéit à ce principe mais n'est pas son essence . Si par exemple une personne est forcée à boire pendant qu'il jeune cela ne peut le rompre

4.Posté par Mao le 12/07/2013 19:35 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le jeune est une abstention des passions et désirs corporels et le faîte de ne pas manger et boire ,notamment , obéit à ce principe mais n''est pas son essence . Si par exemple une personne est forcée à boire pendant qu''il jeune cela ne peut le rompre

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter