contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org

Traduction du Qaçida «Yâ Rabbanâ yâ wâssi’a nawâli» de El Hadj Mansour Sy Malick


Cet Article a été lu plus de 4203 fois




Pour bien comprendre cette production poétique dans sa globalité, il faudra faire une lecture diachronique et synchronique du poème pour en saisir la quintessence. Dans cette invocation à facette hexagonale, Shaykh Al Qawmi, avec toute la courtoisie gnostique qui sied à son rang, se substitue au disciple en usant de six verbes à l’impératif pour formuler à l’endroit du Suprême Créateur six demandes, tout en lui donnant toute la plénitude de Ses attributions.

En effet, la première sollicitation, de par son exhaustivité, couvre la moitié du poème ; car toute la Umma en général (fi dîn) et la progéniture spirituelle en particulier {(wa nufûs), (wa sahb), (wal ikhwân), (wa kuli man lanâ wa man yalîna)} s’y retrouve. En outre, tout ce qui pourrait constituer une entrave à la progression graduelle de l’aspirant a été stigmatisé. L’âme charnelle (al abdân), la richesse (al mâl), (les épouses (al ajwâj) et (les enfants (al wildân) ont été tour à tour indexés. Ensuite, la deuxième interpellation porte sur l’acquisition licite de biens en élaguant toute forme de difficulté mais dans le respect le plus strict de la légalité. Et dans un élan enthousiaste, le saint homme sollicite, pour toute la Communauté musulmane, un regain de fierté et d’honneur. Cette fierté et cet honneur devront être le soubassement de toute transaction sociale.

Après avoir sollicité du Créateur d’éponger aux deux parents, à nos vaillants maitres spirituels toute forme de dette ainsi qu’à toute la fratrie et compagnonnage, l’Inspecteur de la Tariqa a clos cette invocation par une prière de reconnaissance à l’endroit de tous ceux qui ont eu à accomplir, à son endroit, un acte de bienfaisance ou satisfaire une promesse, fut-il une seule fois.


TRADUCTION




1)- Ô Seigneur aux largesses et libéralités incommensurables envers les créatures !
Ô Toi qui accordes à nos sollicitations et allégeances le meilleur accueil !
يا ربنا يا واسع النوال * وخير مدعو وخير وال

2)- Abaisse sur la Umma un rideau compact d’amnistie doublé d’un état d’esprit
favorable dans les deux mondes.
أسبل على الجميع منا عافية * تدوم في الدارين خير عافية

3)- Que tout préjudice soit restauré, que tout mal guéri, toute pandémie cernée
et enrayée et toute infirmité rétablie!
لكل ضر وسقام شافية * لكل سوء وبلاء كافية

4)- Qu’Allah nous préserve de toute entorse à la morale et que toute méchanceté
disparaisse pour laisser la place à la bonté et à la bienveillance !
لكل ضير وشرور كافية * لكل خير وسرور صافية

5)- Que cette indignité soit relative aux affaires sacerdotales. Qu’elle ait un lien
avec l’âme charnelle ou le libido. Que ce manquement ou cette forfaiture
relèvent de la progéniture ou de toute sorte d’espèce numéraire.
في الدين والنفوس والأبدان * والمال والأزواج والولدان

6)- Que cette infraction soit commise par un élément de la grande progéniture
(compagnon, confrère, un des siens).
والصحب والإخوان و الأهلينا * وكل من لنا ومن يلينا

7)- Ô Allah ! Facilite pour nous toute acquisition licite de biens, dans la pure
décence et la simplicité.
وابسط لنا الأرزاق في الحلال * بلا تعسر ولا إخلال

8)- Place la communauté de l’Elu à la générosité fécondante dans un statut
de fierté et d’honneur allant crescendo.
وزد لأهل المصطفى الكريم * عزا وتكريما على التكريم

9)- Que le pardon voire l’amnistie divine soit accordée aux chers parents et
aux valeureux maitres spirituels nous ayant déblayé le terrain.
يا ربنا واغفر لوالدينا * ولشيوخنا المجاهدينا

10)- Dans votre clémence infinie, fais de sorte que toute entreprise enclenchée
par les confrères soit couronnée de succès.
لجملة الإخوان والأحباب * وافتح من الخيرات كل باب

11)- Ô Allah ! Que rémission soit faite à toute personne ayant accompli,
à mon endroit un acte de bienfaisance et qu’il en soit largement rétribué.
واغفر لكل من إلينا أحسنا * وجازهم عنا جزاء حسنا


Traduction du Qaçida «Yâ Rabbanâ yâ wâssi’a nawâli» de El Hadj Mansour Sy Malick
Traduit et commenté par :
Dr Cheikh Tidiane Fall.
Enseignant-Chercheur.
Université Gaston Berger.

Asfiyahi.Org
Lundi 27 Octobre 2014

Cet Article a été lu plus de 4203 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par issa le 28/10/2014 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
maa cha Allah, Seydina, toutes nos félicitations!

2.Posté par Mouhamed SAMB le 30/10/2014 13:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Serignou mak gni bokkou thi.
Bonne continuation on a besoin de tout cela il reste juste de les répertorier c"est a dire les qasidas et de les faire sous forme de petites revues.

3.Posté par sambou ndiaye le 16/12/2014 17:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Alhamdoulilah...Que Dieu vous gratifie de lumiére et de bienfaits serigne bi. Nous te devons tous soutien et respect
salaam

4.Posté par SOPEY DABAKH le 30/12/2014 15:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
dieuredieur docteur cotane nagnou sy yaw yalna yalla barkél sa kham kham

5.Posté par Alioune Badara YOUM le 17/06/2016 11:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salam aleykoum
Au niveau du 4eme vers Le chanteur dit nafiya
alors que vous écrivez kafiya
veuillez nous éclaircir la dessus.
merci

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter