Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org




SERIGNE ABDOUL AZIZ SY A’DABBAKH : L’unanimité autour d’un homme qui a servi pleinement la société


Cet Article a été lu plus de 5331 fois


De son accession au khalifat de Cheikh Seydy Ahmad At-Tidiani Chérif (Rta), en mars 1957, à son rappel au Tout-Puissant le 14 septembre 1997, El Hadj Abdoul Aziz Sy A’Dabbakh (Rta) aura marqué son temps, tellement il s’est mis au service exclusif du Créateur et de son prochain, de son arrivée au khalifat, à son rappel au Très Haut.



SERIGNE ABDOUL AZIZ SY A’DABBAKH : L’unanimité autour d’un homme qui a servi pleinement la société
La date du 14 septembre est inscrite dans les annales religieuses et sociales du Sénégal. C’est en ce jour de 1997 qu’a été rappelé au Tout-Puissant, El Hadj Abdoul Aziz Sy A’Dabbakh (Rta). L’homme de Dieu, qui est né en 1904 à Tivaouane, accéda au khalifat de Cheikh Ahmad At-Tidiani Chérif (Rta), à la suite de leur décès simultané (moins d’une semaine d’intervalle) de ses frères Ababacar Sy et El Hadj Mouhamadou Mansour Sy (Rta).

Incontestablement, il est l’un des très rares hommes de Dieu à faire converger le monde autour de sa démarche, à tous égards et en toutes circonstances. De sorte que près de 9 ans après sa disparition, on évoque ses actions lorsque la patrie en avait grand besoin.

Formé à l’école de son illustre ascendant, El Hadj Malick Sy, Serigne Abdou, ou Mame Abdou, était doté de connaissances très solides dans beaucoup de domaines : lettres, grammaire, droit islamique, sciences, astrologie. Mais là où il s’est signalé bien différent des autres, c’est la solidarité, le social, l’amour d’autrui, le patriotisme. Il avait bien compris que la solidarité en Islam commençait par aider son prochain par le partage des connaissances acquises. En la matière, le monde entier a constaté que tout instant passé avec lui était celui de l’apprentissage des devoirs et obligations religieux, des règles qui guident la vie en société, de patriotisme, des sciences politiques et économiques, etc.

Dans chacun de ces domaines, Serigne Abdou excellait si bien qu’il était sollicité partout, y compris dans des pays comme l’Arabie Saoudite, le Maroc, la Mauritanie, les Usa, la France, etc. On se souvient encore du discours mémorable qu’il a prononcé au congrès islamique de La Mecque, en 1965. Au plan économique, El Hadj Abdoul Aziz Sy Dabbakh exploitait plusieurs domaines agricoles. Ce qui lui a valu la médaille agricole, décernée en 1955.

Par ailleurs, poète et de chanteur à la voix d’or, il a dirigé le chœur des disciples durant les nuits de Mouloud, sous la direction de Seydy Aboubacar Sy (Rta), premier Khalife de Maodo Malick. Il a d’ailleurs maintenu la dynamique en dirigeant personnellement, aussi bien les séances de Bourde que le Maouloud, jusqu’au dernier Gamou qui a précédé son rappel au Très Haut.

Dans consolidation des relations entre confréries, voire les relations humaines tout court, El Hadj Abdoul Aziz Sy A’Dabbakh était un modèle. Comme on dit dans un certain jargon : il n’avait pas de frontières. Il avait brisé toutes les cloisons étanches ou non, qui pourraient l’éloigner d’un être humain, y compris ses compatriotes d’autres religions. Donc on peut retenir sans risque de se tromper que Dabbakh faisait l’unanimité. Son Excellence l’ambassadeur El Hadj Moustapha Cissé disait, à sa mort que : « le monde est secoué par le décès de Serigne Abdou ».


SERIGNE ABDOUL AZIZ SY A’DABBAKH : L’unanimité autour d’un homme qui a servi pleinement la société
Pacifique dans l’âme, humble, courtois et discret, soldat de la foi

El Hadj Abdou a fondé, avec les pays arabes, notamment au Maroc et en Arabie Saoudite, un tissu relationnel très dense, avec un seul objectif : rapprocher les composantes de la Oumah islamique. Il était effacé et discret, bien que son aura eût atteint les limites de l’imaginable. Il s’est toujours considéré, preuve d’une rare modestie, comme un simple disciple parmi ceux de son vénéré père. Par son attachement à l’esprit et à la lettre du Saint-Coran et de la Souna, il fut l’exemple achevé du soldat de la foi et a été, avec l’aide du Créateur, l’un des plus grands serviteurs du prophète Muhammad (Saws). Ainsi, Serigne Abdoul Aziz Sy A’Dabbakh (Rta) avait élevé la tolérance au rang de sacerdoce.

En fervent partisan de la paix, il s’est personnellement investi pour appeler à l’union des cœurs et des esprits, aux fins de l’instauration d’un climat social partout. A cet égard, il est régulièrement monté au créneau pour apaiser les esprits, dénoncer certains comportements et injustices, appelé à la solidarité, à l’unité, entre autres.

Parler de Serigne Abdou, sous quelque angle que ce soit, ne revient qu’à une expression : « C’est un homme de bien, qui a fait l’unanimité autour de sa personne, ses faits et gestes, ses approches en toutes choses ».


Vendredi 19 Mars 2010

Cet Article a été lu plus de 5331 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par mouhamadou sy istrana le 19/03/2010 20:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Baakh dou wessou baakh diereudieuf Mame Abdou

2.Posté par Babacar le 11/06/2010 23:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
thieuy mame booy wétal ngagnou!!!!
yaw ya dioyloo Assamane,nguélawli bagna ouppou,dianneteubi bagna gnuén,Partout dans le pays,en pleine journée so talloul sa faarou auto doguiss tallibi. Dimanche 14 septembre 1997 lolou kén massouko guiss ta kénn dottouko guiss Abadanne dayimanne
Ben senegalais manoul faté lolou
mame bo...ye!!!!!!!! 40ans 5mois 15jours sur la Hilaafa Zero faute
yalla nagnou yalla taass si sa barké
Pape Babacar DIOUF depuis TUNISIE

3.Posté par mame le 28/01/2011 19:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mameboy,vous nous manquez beaucoup trop.yalna Allah yokkou sa leer,amine.

4.Posté par sy le 15/02/2011 11:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
que dieu te paye

5.Posté par Abdoul Issa DIA le 01/05/2011 21:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Adiarama Mame Abdou

6.Posté par fatou seck dabakh le 09/05/2011 09:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ce qui me fait mal est que jai pas eu la chance de te rencontrer

7.Posté par sow le 14/03/2012 16:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salut

8.Posté par keba tamba le 11/05/2012 04:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mame abdoul aziz yalla na yalla yokh leer raam

9.Posté par amy faye le 05/01/2013 18:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MAME BOY REPOSE EN PAIX.
Yalna Yallah SWT Yok Leram ta dekeulko thia Aldianay Firdaws. Amine.
Dieureufety Dabakh Malick. kene dou Mome.


10.Posté par mansour le 20/07/2013 23:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DABAKH MALICK ALHAMDOU LILAH NIAW NA SAMA KEUR MAME TEK LOKHOM CI SAMA BOP NIANAL MA

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Dans la même rubrique :