contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



ENTERREMENT DE SERIGNE MANSOUR SY : Thierno Bachirou Tall a dirigé la Prière Mortuaire ; Zoom sur le Khalife de la Famille Omarienne


Cet Article a été lu plus de 3891 fois


Fils du vénéré Thierno Mountaga Daha Cheikh Oumar et de Sokhna Aissatou Sow, Thierno Bachirou Tall est né en 1938 à THIARE Peul, un village situé à 35 km se Louga. Thierno Bachirou s’est révélé durant toute sa vie sur terre comme un serviteur inlassable de l’Islam, de la Tidjania, et de la communauté Omarienne qu’il a contribué, dans une très large mesure, à répandre partout dans le Sénégal.



ENTERREMENT DE SERIGNE MANSOUR SY : Thierno Bachirou Tall a dirigé la Prière Mortuaire ;  Zoom sur le Khalife de la Famille Omarienne
Le saint homme, faut-il le rappeler, avait un destin tout tracé, car dès avant sa naissance, son père Thierno Mountaga Daha, au cours d’une Leylatoul Khadr (nuit bénie parmi toutes les nuits du mois de Ramadan) disait aux habitants de Thiare que «je ne fait que vous tracer une voie, mais votre guide est sur le chemin ». Après quelques mois, le village vit naître le saint homme que le Cheikh qualifiait de guide. Ce fut le moment de louer Dieu et son Prophète (PSL) pour toute la communauté. Cela se justifie d’ailleurs que la Leylatoul Khadr de Thiare est devenu un évènement religieux de renommée internationale.

Ainsi, dès sa tendre enfance, Thierno Bachirou se lança dans de longues et complètes études coraniques au Sahal (désert de la Mauritanie). Dès son retour au Sénégal, il se confia à son père Thierno Seydou Nourou TALL qui, ambitieux des connaissances beaucoup plus approfondies, l’envoya à Horé Niwa pour l’étude des sciences religieuses, notamment la Charia (règles et préceptes de l’Islam) et de tant d’autres connaissances mystiques.

C’est durant cette quête inlassable de Dieu qu’il s’initia à la Tarbiya de ses guides et de ses parents en leurs obéissant.

Etant un Homme de dimension, Thierno Bachirou a beaucoup marqué son temps dans les rapports de bon voisinage, dans l’enseignement coranique et dans la solidarité dans tous les foyers religieux où il est passé tout particulièrement à Horé Niwa et où il reste une référence jusqu’à nos jours. Référence du point de vue de son dynamisme, de son respect, de son savoir-faire, de son savoir-être et de ses rapports avec ses Guides et avec l’ensemble de ses co-disciples.


Thierno Bachir Tall en compagnie de Cherif Ibrahim Tidjani
Thierno Bachir Tall en compagnie de Cherif Ibrahim Tidjani
Après son retour définitif entre les mains de Thierno Seydou Nourou, Thierno Bachirou s’installa à Louga pour consacrer le reste de sa vie à servir Dieu et son Prophète (PSL) à travers l’enseignement du Coran et de tant d’autres connaissances spécifiques telles que la Charia, le Soufisme et d’autres connaissances mystiques.

Force est de reconnaître que le Saint Homme a-une dimension exceptionnelle qui fait de lui un homme humble, discret, un homme égal à lui-même. Ces qualités lui ont permis de vivre en harmonie avec l’ensemble de ses frères omariens. Pour dire que l’homme était entièrement dévoué au service de la communauté.

Conscient de son statut doublé d’un esprit ouvert, Thierno Bachirou a toujours manifesté sa volonté de déléguer certaines tâches de son fardeau aux hommes braves qui se réfèrent à lui et pour qui, il accorde une certaine valeur avec une confiance incontournable. En se référant à ce que Cheikh Oumar représentait, nous pouvons par une simple observation dire que Thierno Bachirou remplit les conditions de Guide que lui a confié Cheikh Mountaga Daha Cheikh Oumar Tall.

Que Dieu lui prête longue vie et santé afin de mener à bien notre mission.

Asfiyahi.Org avec Cheikhoumartall.com
Lundi 10 Décembre 2012

Cet Article a été lu plus de 3891 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par Aliou Pam le 10/12/2012 12:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quels que soient le lieu et la situation dans lesquels il se trouve l'homme ne peut échapper à la mort .la mort est son terme,nul ne peut arreter la mort,aucune puissance terreste ne peut intervenir. aprés un délai precis ( et pas une minute de plus ou de moins que le délai imparti )tout etre connaitra la mort,dit le coran koullo nafsine zaekatoul mawti:

longue vie à mon marabout Thierno Basirou Tall

Mohadou Mansour Borom Darayi,paix à son âme, il etait un homme de DIEU un model un saint propre,que le tout
PUISSANT lui accorde le firdawse !

2.Posté par Ahmedciss le 11/12/2012 14:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En tant que talibe, mangui gueureum Serigne Mansour SY RTA, Yalla nako Yalla bour bi gueureum te contane ci moom. sangg bi Yalla na yalla yokk leeram te taass niou ci barkeem. Le Senegal et la oummah ont perdu mais nous talibes nous demeurerons orphelins de notre guide eclaire, de la luniere des ames perdus, de la gentillesse faite homme et de la luniere du savoir qui nous eclairait sans cesse.
serigne Cheikh Tidiane Al Maqtoum Yalla na fi Yagg lool te andd ak weur. Amine

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :