Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org




LE SIWAK ou SOTHIOU (en Wolof), OUTIL D'HYGIENE BUCCO-DENTAIRE (EVALUATION CHIMIQUE ET CLINIQUE PRELIMINAIRE)


Cet Article a été lu plus de 6302 fois


De nombreuses mesures d'hygiène buccale ont été employées depuis la nuit des temps. Ceci a été confirmé par différentes recherches effectuées partout dans le monde, lors desquelles on a pu retrouver cure-dents, bâtons à mâcher, ramilles, bandes de tissu, plumes d'oiseaux, os d'animaux et piquants de porc-épics.



LE SIWAK ou SOTHIOU (en Wolof), OUTIL D'HYGIENE BUCCO-DENTAIRE (EVALUATION CHIMIQUE ET CLINIQUE PRELIMINAIRE)
Les substances d'origine végétale sont des petits bâtons savoureux, et, bien que primitives, elles furent une étape de transition vers la brosse à dent moderne. Il a été établi qu'environ dix-sept plantes ont pu être recensées comme source naturelle pour plusieurs de ces méthodes d'hygiène buccale.

Les bâtons les plus utilisés depuis les temps les plus anciens sont les bâtons de Siwak ou Miswak. On obtient ce bâton à partir d'une plante appelée Salvadora Persica qui pousse autour de La Mecque et au Moyen-Orient de manière générale. Le Siwak est largement utilisé chez les musulmans après que le prophète Mohammed (sws) ait réalisé sa valeur comme moyen à utiliser par les musulmans pour se nettoyer les dents. A cet égard notre prophète (sws) est considéré comme le premier éducateur en véritable hygiène bucco-dentaire.

Bien qu'il ne soit pas fait mention de l'utilisation du Siwak dans le Coran, on peut lire plusieurs références à celui-ci dans le recueil des paroles de Mohammed (sws). Pour ce qui est des avantages du Siwak pour la propreté buccale, un de ces dires est le suivant : « SI CELA NE REPRESENTAIT PAS UN FARDEAU TROP IMPORTANT POUR LES CROYANTS, JE VOUS ORDONNERAIS D'UTILISER LE SIWAK AVANT CHAQUE PRIERE »

Plusieurs anecdotes, incidents, poèmes et règles d'éthique se référant à l'utilisation du Siwak ont été mentionnés dans différentes références parlant de la propreté buccale.

Salvadora Persica est en fait une petit arbuste ou arbrisseau au tronc tortueux, d'un diamètre excédant rarement 30 cm, à l'écorce rugueuse et tortueuse, blanchâtre et aux extrémités pendantes. L'écorce de cette racine est marron clair et les surfaces à l'intérieur sont blanches, elle a l'odeur du cresson et un gôut chaud et âcre. Chimiquement, l'écorce de la tige séchée de Salvadora Persica a subi un procédé d'extraction par 80% d'alcool puis par de l'ether et est passée par différentes procédures chimiques complètes.

Celles-ci ont montré qu'elle était composée de

1- Triméthylamine

2- Un alcaloïde qui peut être de la salvadorine

3- Des chlorides

4- Des taux élevés de fluoride et de silice

5- Du soufre

6- De la vitamine C

7- De faibles quantités de tannins, de saponins, de pentanolides et de stérols

-OBJECTIFS DE LA PRÉSENTE ENQUÊTE :

Du fait de la grande qualité de propreté buccale observée chez les individus qui emploient le Siwak comme unique moyen de se brosser les dents et du fait de la faible fréquence de caries dentaires de ces individus, nous avons entrepris cette étude.

Elle a pour but d'étudier les points suivants :

1- La capacité d'action mécanique du Siwak en tant qu'outil de nettoyage de la bouche et sa capacité à débarasser la bouche de la plaque bactérienne (aggrégats nocifs pour la gencive)

2- Si le Siwak est réduit en poudre et utilisé sur une brosse à dents, peut-il être efficace pour l'hygiène buccale ?

3- Comparé à d'autres dentifrices en poudre fortement abrasifs, le Siwak peut-il compter parmi les produits très efficaces pour ce qui est des substances utilisées ?

-DISCUSSION :

L'hygiène buccale et la motivation des patients pour avoir une bouche propre tirent leur origine dans les paroles de Mohammed (sws). Du fait de l'usage répété du Siwak pendant la journée, ses utilisateurs ont montré un niveau inhabituellement élevé de propreté buccale. C'est un fait bien connu que la plaque dentaire formée part immédiatement après un brossage de dents méticuleux. Au bout de 24 heures cette plaque dentaire a déjà bien avancé sa maturation et commence alors ses effets de dégradation sur la gencive.

Une hygiène buccale adéquate devrait être maintenue grâce à des instructions intensives de la part du parodontiste ainsi que grâce au temps passé par le patient à se brosser les dents et à sa dextérité. Ces points sont corrigés par les musulmans eux-mêmes car les utilisateurs de Siwak le considèrent comme un rituel faisant partie de leurs prescriptions religieuses.

Les résultats obtenus lors de cette enquête ont prouvé que le Siwak, ainsi que d'autres ramilles d'arbres, pouvait être un outil efficace pour enlever les dépôts dentaires mous. Il peut même être employé comme moyen efficace dans les programmes de prévention dentaire pour le grand public. Les indicateurs utilisés dans ces enquêtes étaient simples et appropriés car ils discriminaient les étapes expérimentales ainsi que les groupes expérimentaux.

L'emploi de l'amidon n'est pas très précis mais il avait pour but d'évaluer le degré avec lequel le Siwak et le Siwak en poudre pouvaient débarasser les dents des dépôts en comparaison avec les meilleurs moyens abrasifs, à savoir les dentifrices du commerce.

Il a été constaté que la différence de taux de plaque dentaire entre la 1ère et la 5ème semaine pour le Siwak en poudre est la plus élevée en pourcentage (-11,2%) de toutes celles relevées. Ceci indique que le Siwak en poudre employé avec un moyen mécanique approprié à savoir une brosse à dents donnera une qualité élevée de propreté buccale.

Il a été rapporté que la Salvadora Persica contenait des substances possédant des propriétés anti-bactériennes. D'autres de ses composants sont astringents, détersifs et abrasifs. Ces propriétés encouragent certains laboratoires qui fabriquent des dentifrices à incorporer des substances de sa tige et/ou de ses racines dans leurs produits (Beckenham UK Sarakan Ltd).

Bien que la poudre que l'on trouve dans le commerce soit très efficace pour faire partir la plaque dentaire, son utilisation sur la durée de notre expérience a cependant montré un fort pourcentage de gingivites dans le groupe qui utilisait la poudre du commerce (dentifrice). Il est vrai que l'éradication de la plaque dentaire est essentielle mais cela ne doit pas se faire au détriment des autres tissus qui en subissent les effets secondaires.

Nous pouvons conclure que le Siwak et le Siwak en poudre sont des outils excellents pour l'hygiène buccale. Etant aisément disponible dans cette partie du monde, peu coûteux et facilement adopté par les musulmans car faisant partie de leurs prescriptions religieuses, le Siwak est fortement recommandé lors de la mise en place de programmes de prévention sur la santé bucco-dentaire dans les pays musulmans. Des recommandations devraient également être faites aux fabricants de dentifrice afin qu'ils incluent le Siwak en poudre dans un dentifrice sophistiqué aux forts pouvoirs débridants.

Asfiyahi.Org
Jeudi 8 Avril 2010

Cet Article a été lu plus de 6302 fois





Réagir à Cet Article !

1.Posté par zeynab le 03/07/2012 14:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam,
Je veux savoir si on peut macher les petits batons provenant de ce siwak en période de ramadan? Les macher comme on mache un chewing gum

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter