contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
Asfiyahi.Org
ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD

Publicité



Direct du Min’bar – Vendredi 22 Zul Qa’ada 1439. 03 Août 2018


Cet Article a été lu plus de 397 fois






Le Hajj – Un Appel au Sursaut vers l’Unité de la Umma, un Echantiollon d'Espérance

Imam Badrud-Dîn à Genève est resté sur le calendrier des mois sacrés pour rappeler l’obligation du moment que des millions d’aspirants préparent – se rendre sur les périmètres sacrés pour accomplir le Hajj. Hajj en réponse à l’appel retentissant de Seyyidunà Ibràhim sur ordre d’Allah (V27, S22). Appel dont les ondes continuent chaque année de résonner en des centaines de millions d’humains partout dans le monde, mais auquel ne peut répondre qu’en cascade quelques millions chaque année, confirmant ainsi la promesse d’Allah que de partout, de toute forme de monture et de mode de voyage, les gens rallieront cette Ka’ba sacrée. La Ka’ba et son périmètre qui ont été sacralisée par Allah (V97, S5) depuis la création de l’Univers (Hadith) et dont chaque coin, chaque brique exprime tant d’intensité de louange et de soumission envers Allah (wa fil Ka’batil gharrà-i ruknun murahibbun…Ahmed Shawqi).

Le Hajj est une occasion unique offerte chaque année au monde pour magnifier, célébrer, rassembler, unir la communauté humaine, par l’adoration et la recherche de la proximité avec Allah. Il n y a pas pareille occasion pour magnifier et communier ensemble la signification de l’unité de la race humaine. Si au tout début, la cible se limitait uniquement à l’Arabie, aujourd’hui, il n y a pas une seule nation au monde, une seule communauté qui n’envoie pas ses Ambassadeurs représenter ainsi la diversité de l’espèce humaine autour du noyau du Tawhîd, à l’image des électrons qui gravitent autour du noyau atomique. Voici l’image de votre communauté Déclare Allah, elle est une et indivisible alors que Je Suis Votre Seigneur, attendant que vous graviez tous les échelons vers le sommet du Taqwà (V52, S23).

Parmi tous les rassemblements humains, le plus régulier, le plus fréquenté, le plus attendu, le plus couru et le plus unificateur est le Hajj al Akbar (V3, S9), dont le titre de grandiose reflète justement son statut – offrant donc une unique et grandiose occasion de développer l’entre-connaissance, d’échanger des valeurs, de renouveler le pacte avec Allah, de recharger les batteries de Foi et de bienséance, en observant un rite qui combine un mouvement dans le temps et dans l’espace à la recherche de l’agrément d’Allah. Heureux sont ceux qui auront accompli les rites avec succès, car leur promesse est un paradis gagné déjà sur terre !

L’expression de la Talbiya qui montera de millions de langues, de centaines de millions de répétitions, de tant d’intonations différentes, de tonalités intenses, d’écho et de chœur fervents, tous ces élans rappelleront combien il est important pour tous, en particulier l’écrasante majorité de ceux qui ne peuvent se rendre sur les lieux de sacralité de renouveler leur pacte et de se rallier à l’écho des Labbayk Allàhumma Labbayk…Formule d’ailleurs qui se parera d’élégance et de ferveur par la montée du chœur des pèlerins traduisant l’esprit collectif et l’attitude d’ensemble qui doit gouverner les actes posés par et pour la Umma (V103, S3).

C’est fort de cet état d’esprit et en respect à son attachement que Allah Investit les aspirants au Hajj à préparer le meilleur des viatiques, et qui est le Taqwà, mais en la circonstance, cette Taqwà doit davantage s’illustrer par le refus de toute controverse (V197, S2) – Pas de turpitude, par de réplique, pas de controverse dans le temps et dans l’espace du Hajj - et cette sacralité dans l’acte et dans l’état d’esprit doit aussi s’étendre – et c’est ainsi le sens de la sacralité – à respecter tout dans l’espace sacré. Nul ne doit y chasser, nul ne doit même y couper une feuille d’arbre ou tuer une bête ou bestiole ou encore dégrader l’environnement. Si les millions de personnes qui se retrouvent sur cet espace en ce temps de Hajj respectent de telles restrictions dans l’esprit de la Umma, c’est simplement pour inviter au respect d’autant de retenue et de renoncement à la dégradation par tous les humais partout sur terre pour une meilleure entente avec notre Seigneur, et donc pour une meilleure vie.

Combien de stratégies mettons-nous en place pour un tel objectif sans y arriver ? Le Hajj offre donc son exemple comme échantillon du comportement à adopter et de l’état d’esprit à démontrer, car si le Hajj n’était qu’un tawâf autour de la Ka’ba, il n’aurait pas nécessité tant de sacrifices, tant d’investissement, tant d’énergie dans la préparation, tant de rigueur dans l’accomplissement. Il s’agit bien plus que tout ça même, ainsi illustré par le Tawàf comme un symbole de communion et de conjugaison des élans spirituels, et qui invite à se débarrasser de toute querelle, de toute controverse, de tout conflit, de purifier davantage un cœur qui normalement doit être pur en permanence, de se préparer à entrer dans l’apesanteur de l’espace Divin, loin de toute influence de gravité pour contribuer à la paix des cœurs, à la paix des nations, à la stabilité des communautés, mais surtout à la durabilité des actes posés. Chaque acte à l’image des rites doit être bien pensé, bien pesé, bien connecté à l’utilité universelle, autrement, il ne respecterait pas la consigne du V197, S2 qui interdit toute controverse.

Qu’Allah Accompagne tous les pèlerins dans chaque acte du Hajj, et qu’Il Anticipe pour tous un Hajj Mabrûr, Sa’y Mashkûr, Zanb Maghfûr, soit une promesse ferme de Paradis. Qu’Allah Facilite à tous les aspirants pour les prochains Hajj le voyage et l’accomplissement du rite.

Ahmad Shawqi dans sa magistrale poésie destinés aux hôtes d’Allah chante justement cette diversité qui se retrouve chaque année autour de la Ka’ba et qui enseigne comme a dit l’Imam comment fédérer différentes langues, cultures, origines pour converger vers un seul objectif – S’entendre ensemble avec notre Seigneur - Aran-nàssa afwàjan wa min kulli buq'atin ilaykantaheuw min ghurbatin wa shatàtin...tasàwaw falal ansàbu fiheû tafàwutin ladayka walal aqdàru mukhtalifàt...disant je vois par vagues tant d'humains venant de chaque coin, tous en élan d’espoir et de crainte vers toi...ils sont pourtant égaux dans leur quête de finalité, même si les origines diffèrent et leurs capacités ramenées à ta souveraineté asymétriques...une interprétation si poétique du V 27 de la S22...min kulli fajjin 'amîq, de toute localité aussi loin soit-il par lequel l’Imam avait introduit son prêche.

Best Zyars en ce 1er vendredi du mois d’Août 2018 où les premiers voyageurs s’élancent déjà vers Makkah. Bon voyage, Excellent séjour, Retour triomphal (Hajj Mabrûr…!

Al Amin

Par Al Amine Kebe
Vendredi 3 Août 2018

Cet Article a été lu plus de 397 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Telechargez l'application Mobile Asfiyahi pour plus de navigabilité ABONNEZ-VOUS À NOTRE NOUVELLE CHAINE YOUTUBE HD


Dans la même rubrique :